utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Sylvestre le Ven 15 Jan 2010 - 13:27

Je me demandais quels tissus utiliser pour filtrer l'eau sur le terrain.
J'ai déjà utilisé du coton d'un t-shirt mais le coton contient pas mal de bactéries. Le coton bio (sans traitement chimique pour le blanchiment et traitement aux ions argent), les tissus synthétiques (des serviettes microfibres par exemple) ? Je ne sais pas.
Dans les tissu naturel le chanvre ou la soie peut être serait l'idéal ?

Le but de ce sujet et de pouvoir se faire un filtre à eau en tissu avec ce qu'on a sous la main mais qui soit le plus sain possible. Housse en tout genre, de SDC ou de matelas... chaussettes (propre c'est mieux ), gants en laine, bonnet, bandana ... ?

Même question pour faire un bandage qui à le moins de chance de s'infecter sans antiseptique ?

D'autres utilisations sont surement possible.
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par ventilo le Lun 22 Nov 2010 - 7:51

Bonsoir,
A mon avis n'importe quel tissu (à conditions qu'il ne soit pas traité water-proof) qui soit propre peut faire l' affaire( surtout en situation de survie on fait avec ce qu'on a...)
Accessoirement hors situation ultime de survie sans doute qu'un mouchoir ou un bandana est le plus commode à avoir avec soi avec son fond de sac.
Perso moi j' ai des filtres à café en papier pour ce boulot de filtrage, d'autres qui ont expérimenté avec du tissu te renseigneront sans doute mieux que moi peut-etre...
A+
avatar
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 1182
Age : 42
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 01/02/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Skall le Lun 22 Nov 2010 - 9:03

Dans mon sac, je dispose toujours d'un paquet de mouchoir, que se soit pour le feu ou la filtration d'eau ou tout simplement emballer quelque chose qui doit être protéger.

Si un objet est utilisable pour des applications multiples, alors il mérite qu'on lui accorde une place dans le sac.La polyvalence de l'objet est un atout.Enfin, de mon point de vue.
avatar
Skall
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Somme, Picardie
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Invité le Lun 22 Nov 2010 - 10:46

Sylvestre a écrit:Je me demandais quels tissus utiliser pour filtrer l'eau sur le terrain.
J'ai déjà utilisé du coton d'un t-shirt mais le coton contient pas mal de bactéries.

Le but de ce sujet et de pouvoir se faire un filtre à eau en tissu avec ce qu'on a sous la main mais qui soit le plus sain possible.
Même question pour faire un bandage qui à le moins de chance de s'infecter sans antiseptique ?

.

Bonsoir !

Il me semble que le problème ne se pose pas vraiment puisqu'il s'agit de filtration (mécanique) de l'eau et non de purification (chimique). N'importe quel tissus, propre ou non ( un minima tout de même à vu), fera l'affaire, en stage, par exemple, nous utilisions nos gilets jaunes, pour ma part, j'ai même tester un tampax ! Je suis d'accord avec Skall, en réfléchissant à ce que l'on as déjà dans nos sac et qui pourrait servir de manière détourner, on trouve toujours ! mais encore faut-il avoir un bon kit de survie le plus polyvalent possible Smile

...


à bientôt !

++

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Mer 24 Nov 2010 - 4:51

Bonjour à tous
juste une précision sur les méthodes pour "purifier" l'eau:

1) la décantation: on laisse reposer le liquide, la gravité entraine les éléments insolubles dans l'eau et plus denses qu'elle au fond du récipient: évidemment long et pas très efficace, car dès qu'on remue le récipient tout se mélange à nouveau

2) la filtration: n'importe quel tissu non imperméable fait l'affaire ; autant le choisir propre mais l'eau flitrée n'est pas saine pour autant (ni bactériologiquement ni chimiquement); les seuls filtres qui permettent d'obtenir de l'eau potable sont une association charbon actif et filtre micro-poreux (exemple des gourdes avec filtres intégrés vendus sur les sites outdoor; par ailleurs les cartouches qui servent de filtre ont une durée de vie limitée à un certain nombre de filtrations)

3) la distillation: eau pure et déminéralisée (attention à compenser avec des sels minéraux); évidemment efficace, à condition d'avoir le matériel (ou de savoir le fabriquer sur le terrain) et le temps

donc le plus simple: filtrer l'eau avec un linge* propre et la faire bouillir (le temps varie de 5 à 30 mn en fonction des parasites potentiels et selon les recommandations officielles): vous obtener une eau bactériologiquement pure, mais ça n'élimine pas les polluants chimiques

*(en fait la qualité du tissu compte autant que sa propreté)

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par riko le Mer 24 Nov 2010 - 5:04

salut JRB

y'a ça pour le sujet de l'eau :

http://www.nature-survie.com/vivre-et-survivre-dans-la-nature-ensemble-des-connaissances-de-base-f18/filtrer-et-purifier-de-l-eau-t741.htm

sinon, penses tu qu'un bandage fait d'un tee shirt en coton est sain? n'est il pas plus sain d'user de synthétique ou d'autre tissus que le coton?

+++ éric
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Mer 24 Nov 2010 - 5:22

Désolé pour le HS

la qualité du tissu, synthétique ou coton, n'a pas beaucoup d'importance, tu n'obtiendras de toute façon pas une pansement stérile ...peu importe que les bactéries se développent plus vite sur l'un que sur l'autre (pas sûr qu'elles se développent plus sur du coton)...elles finiront par se développer en l'absence d'antiseptiques

si tu ne dispose pas d'antiseptique, faire bouillir le tissu est un moyen de le stériliser
évidemment le coton résiste mieux à la chaleur

donc je dirai avantage au coton pour la possibilité de le faire bouillir avant d'en faire un pansement, qui sera de toute façon à changer au moins une fois par jour (ça permet aussi de surveiller la plaie)

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Invité le Ven 26 Nov 2010 - 8:00

JRB a écrit:Bonjour à tous
juste une précision sur les méthodes pour "purifier" l'eau:

les seuls filtres qui permettent d'obtenir de l'eau potable sont une association charbon actif et filtre micro-poreux (exemple des gourdes avec filtres intégrés vendus sur les sites outdoor; par ailleurs les cartouches qui servent de filtre ont une durée de vie limitée à un certain nombre de filtrations)


Bonsoir,

Une autre précision tout de même: par mesure de précaution, mieux vaut toujours ajouter une pastille type micropure à l'eau préalablement filtré par micro-poreux, puisque bien que les bactéries, déchets toxiques et autre parasites organiques soient filtrés, ce n'est pas le cas des virus, qui sont beaucoup trop petits. Même avec la finesse et la porosité absolue d'un filtre en céramique type Katadyn par exemple, il vaut mieux en plus purifier à l'aide d'une pastille pour être sûr d'avoir une eau vraiment "Potable", c'est une précaution qui ne coûte pas grand chose, mais c'est un reflexe qui peut faire la différence sur le terrain.

Voici ce qu'en dit la marque elle même sur son site:
"Comment la céramique de Katadyn retient-elle les virus ?
En raison de leur petite taille, les virus ne peuvent théoriquement pas être retirés de l’eau par un filtre de 0,2 micron. Toutefois, la céramique de Katadyn a fait ses preuves sur le terrain. Cette capacité exceptionnelle s’explique par la tension superficielle des virus qui les contraint à se fixer sur d'autres particules ou surfaces. Ainsi, le virus et la particule sont retenus par la céramique à pores fins."
source : http://www.katadyn.com/frfr/support-technique/support-filtres/faq/


Bonne soirée,

Lustia

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Ven 26 Nov 2010 - 19:26

Merci pour cette précision
c'est sûr que deux précautions valent mieux qu'une...

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par John C le Sam 27 Nov 2010 - 20:21

JRB a écrit:Désolé pour le HS

la qualité du tissu, synthétique ou coton, n'a pas beaucoup d'importance, tu n'obtiendras de toute façon pas une pansement stérile ...peu importe que les bactéries se développent plus vite sur l'un que sur l'autre (pas sûr qu'elles se développent plus sur du coton)...elles finiront par se développer en l'absence d'antiseptiques


Bonjour,

et merci pour tes participations JRB.

LE COTON ET LES BACTERIES

AMHA, le coton permet un développement plus rapide des bactéries. Sa capacité de rétention d'eau avec ses fibres combinée à la chaleur humaine fait que les bactéries y trouvent un nid douillé pour se reproduire en vitesse.

A titre d'exemple simple, on sait que lorsqu'on porte un maillot de corps en coton, on aura tendance (sans déo etc) à plus rapidement sentir des dessous de bras. Cela s'explique par les bactéries se développant sur la peau et donc sur le tissus en contact en raison de l'eau de transpiration et de la matière coton qui retient cette humidité qui va "macérer" avec la chaleur. La mauvaise odeur est dû à ces bactéries... (explication donnée lors d'une émission de E=M6)

Dans le même ordre d'idée, ce sont sur des portions de coton qu'on fait des cultures en labo...car il favorise le développement de l'hôte.

Donc, par précaution (je ne soumets que la suggestion), ne vaudrait il pas éviter le coton en bandage par rapport à un textile synthétique parce qu'il favoriserait le développement rapide des bactéries et donc le risque d'infection?

Bien entendu, si on a pas autre chose et que ça sous la main dans une situation de survie, on fait avec. Mais par principe de précaution en l'absence d 'une confirmation médicale et scientifique solide...

De toute façon, en situation de survie, il est clair qu'obtenir un matériel totalement stérile est impossible (déjà dans un cadre "sain" en hôpital il y a des failles, alors sur le terrain...). Le pansement, comme le dit JRB doit être changé tous les jours et la blessure surveillée.


LE COTON EN VÊTEMENT

Les vêtements en coton : j'en profite pour dire qu'il faut absolument proscrire le coton de vos vêtements de corps en milieu humide froid et grand froid car il ne garde que trop l'humidité et favorise donc la conduction thermique donc la déperdition de chaleur corporelle... à l'inverse, il est très bon pour les zones chaudes, puisqu'il gardera l'humidité de votre transpiration et favorisera le phénomène de refroidissement du corps par évaporation...(d'ailleurs, le coton vient des pays chaud hein...pas des pays froid! dans une certaine logique, chaque chose à leur place...mais je m'égare là) Very Happy


DE L'USAGE DU TISSU EN SURVIE

Pour en revenir sur l'usage du tissu, il y a autant d'usage que ceux qu'il peut avoir dans votre imagination si sa mise en application est simple et rapide en situation de survie! Le maître mot demeure "ADAPTATION", et le fait d'occulter l'utilisation première d'un objet pour en faire un autre est un principe important de la survie. C'est aussi ce que j'appelle "l'esprit de l'enfant", où les enfants sont très forts à ce jeu, d'un bout de bois y voyant une mitraillette (pas forcément bon ça hein...mais bon) ou un cheval...

http://www.nature-survie.com/milieux-forestiers-temperes-f26/vivre-dans-la-nature-improviser-un-vetement-t71.htm#207
Sur cette exemple, avec un bout de bâche de caravane, je fais un sac, une veste poncho...

Pour le tissu on peut retenir en fonction des tissus et de vos possibilités matériel/terrain (liste non exhaustive):

-brancard (pensons à une veste retournée sur deux mats)
-couverture (cousus ensemble ou autre...)
-bandages
-écharpe pour blessure (bras...)
-filtre à eau
-préparer de l'initiateur de feu en le carbonisant
-drapeau de signalisation
-brassard de marquage sur le terrain (autour des arbres)
-une voile pour naviguer
(...)

amical partage, Jonathan


_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Sam 27 Nov 2010 - 20:41

Bonjour
Entièrement d'accord avec tes remarques John, toujours claires
mais le débat n'est pas forcément facile à trancher

certes les bactéries se développent plus vite sur le coton en milieu chaud et humide (milieu des boîtes de Petri pour les cultures microbiennes), mais elles se développeront aussi sur du synthétique, et en moins de 24h tu atteins une masse microbienne critique suffisante pour déclencher une infection (elle sera plus rapidement atteinte avec du coton), et sur la durée de guérison d'une plaie (plusieurs jours), cela joue finalement moins que de pouvoir changer le pansement souvent

à défaut d'antiseptique on est sûr de pouvoir stériliser le coton en le faisant bouillir, et donc réutiliser le même bout de tissu plusieurs jours (pansement-stérilisation-pansement), à condition de diposer de coton et quoi le faire bouillir
si on l'utilise pour les cultures microbiennes, c'est aussi avec lui que l'on fabrique des compresses stériles

en l'absence de feu, avantage au synthétique, à condition qu'il soit respirant

pouquoi pas emmener les deux ?

ceci dit sans obstination aucune Very Happy

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par riko le Sam 27 Nov 2010 - 20:49

salut

sujet interessant

a partir de combien de temps d'ébulition tu considere que ton tissu en coton est sterile?

du coton et du synthetique lequel des deux a le plus de capacite de retention d'eau? quelqu'un sait? je demande ca parce que ca peu etre interessant comme moyen de captation d'eau de rosé

+++ eric
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Sam 27 Nov 2010 - 21:01

Bonjour

pour la capacité d'absorption John a déjà répondu: c'est le coton

le temps d'ébullition: bonne question; y-a-t-il un microbiologiste dans la salle ?

actuellement les normes de stérilisation sont beaucoup plus strictes qu'il y a dix ans, et par exemple à l'hôpital la stérilisation des instruments et tissus se fait à des température et durée impossibles à envisager dans la nature, mais HS

la durée recommandée pour éliminer tous les microorganismes est de 30 mn au moins
autant que je m'en souvienne, mais je dois vérifier
on parle bien sûr de stériliser un tissu, pas d'obtenir de l'eau potable

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par riko le Sam 27 Nov 2010 - 21:09

ok le coton est le meilleur pour récuperer de l'eau de rosé

encore des questions:quelqu'un connait il l'indice de reflection solaire du coton et d'autre tissus?lequel serait le mieux pour renvoyer les uv en milieu chaud?

+++ eric

avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Mar 30 Nov 2010 - 1:48

Bonjour
et méa culpa, je dois rectifier certains de mes propos

renseignements pris, l'ébullition n'est pas une méthode de stérilisation (=suppression de tous les micro-organismes), car les formes sporulées (= forme végétative d'un microorganisme qui lui permet de survivre très longtemps en attendant de trouver les conditions favorables à son développement) de certaines bactéries résistent plus de 8 heures à 100 °C (et aux antiseptiques aussi d'ailleurs; elles ne sont détruites qu'en autoclave, c'est-à-dire à 134°C durant 18 minutes)

l'ébullition permet donc de tuer la plupart des micro-organismes en 30 mn, mais pas tous
en revanche elle permet de réutiliser un textile dans des conditions sanitaires que l'on peut juger acceptables en condition de survie (si on n'a pas de trousse à pharmacie pour faire un pansement)

l'idéal serait peut-être de trouver un tissu synthétique (pour ses qualités sanitaires supérieures comme le rappelait John) qui résiste à l'ébullition durant 30 minutes, et ce plusieurs fois
cela permmettrait d'avoir dans le kit de survie un pansement réutilisable

si quelqu'un connait un textile qui réunisse ces qualités, je suis preneur... bounce

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Skall le Mar 30 Nov 2010 - 6:02

Je ne suis pas sur qu'un tel tissu existe.Dans le secteur de l'habillement, la température préconisée pour le lavage est de 30°, pour le simple respect de la matière, de ces caractéristiques. Alors une chauffe de plus de 100°...le changement régulier du pansement reste, en l'absence de réponse claire, à mon avis la méthode à privilégier.
avatar
Skall
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Somme, Picardie
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par JRB le Mar 30 Nov 2010 - 20:44

Bonjour

effectivement, je ne suis pas sûr qu'en poussant le raisonnement et les recherches plus loin, on trouve une réponse satisfaisante...

moralité: bichonner ta trousse de soins en survie tu devras

JRB
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 22
Age : 58
Localisation : 60
Date d'inscription : 02/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: utilisation du tissu de manière détourné pour la survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum