[franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Gauthier R. le Mar 5 Jan 2010 - 10:21

Traversée de rivière : techniques et matériels

Bonjour, j'aimerai savoir si l'on traverse une rivière :

Est-ce qu'un sac poubelle suffisement grand pour emballer le sac à dos peut le protéger suffisement pour ne pas le mouillé ou faut-il autre chose ?

Quelle position est la plus adaptée pour traverser avec un sac ? (exemple: sur le dos, avec le sac devant sois en nageant en arrière comme les secouristes pour une victime)

Merci d'avance
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1028
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

franchissement de rivière

Message par John C le Mar 5 Jan 2010 - 20:19

Bonjour,

j'enseigne en stage de deuxième niveau le franchissement de coupure humide car ce sont des savoirs essentiels à maîtriser, surtout en milieu boréal tant en hiver qu'en période estivale.

Moi même, j'y suis régulièrement confronté que ça soit professionnellement ou lors de mes voyages et séjours divers.

Je n'aborderai pas le sujet technique en détails (car dangereuse et remplaçable par d'autres choix de franchissement), par contre on va parler un peu matériel :

Un bon sac étanche c'est la meilleure des choses à avoir : emballer systématiquement une tenue propre (et sèche donc) et son sac de couchage dans un sac étanche, c'est pour moi un minimum vital et une question de "survie". Si vous tombez à l'eau ou dois la traverser, vous aurez de manière sûr de quoi de te changer et te mettre au chaud si besoin.

J'en ai trois :

-un tout petit dans lequel je mets mon kit toilette (savon de Marseille neutre avec filet, brosse à dent, serviette de toilette type serviette de piscine). Ça garde tout au sec dont la serviette, et ça évite les "fuites" d'odeur du savon neutre...

-un moyen dans lequel je place mon SDC (toujours le faire, même si on estime qu'il n'y aura pas d'eau, à franchir ou tombant du ciel...)

-un grand dans lequel je place toutes mes affaires de rechange.

L'avantage également de l'usage de sac étanche, c'est qu'il emprisonnent un minimum d'air qui aide à avoir une flottabilité positive, notamment pour traverser avec un sac placé en bouée ventrale.

Voici un exemple de sac étanche compressif :

http://www.asmc.de/fr/Sacs--dos-Sacs-marins/Sacs-compressifs/Sac-compressif-TT-kaki-large-p.html


Pour finir :ATTENTION!!!

Le franchissement de coupure humide ne s'improvise pas et ne s'apprend pas dans les bouquins. Il relève d'un réel savoir faire car l'eau comporte de grands risques qu'il faut connaître, des propriétés qu'il faut savoir exploiter, et des techniques de franchissement qu'il faut "maîtriser" après un entrainement approprié et sécurisé.

>Ne vous jetez pas à l'eau imprudemment!

J'enseigne d'autres techniques en stage, comme l'usage de la corde et d'un nœud spécifique permettant de faire passer avec sécurité une personne dans des rapides puis de faire passer tous les autres sur la corde à la tirollienne. Cette technique est très pratique, sécuritaire et surtout permet également de faire passer du matos (gros sacs etc...).

cordialement, Jonathan






En canoë (mode de déplacement le plus adapté au milieu boréal "humide"), je place toujours mon matériel en sac étanche, et j'attache systématiquement tout mon matériel au canoë...

Je porte un gilet de flottabilité adaptée à mon gabarit (pourtant même si je suis bon nageur) et je possède un kit de survie (allume feu notamment) dans une pochette étanche sur moi.


Dernière édition par Jonathan (John.C) le Jeu 16 Juin 2011 - 7:32, édité 1 fois

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Gauthier R. le Mer 6 Jan 2010 - 1:25

Merci de ta réponse rapide qui m'a beaucoup renseigné. J'y réfléchirai à deux foix avant de passer un cours d'eau.
Je ne comptais pas y aller comme ça sans entrainement de toute façon (piscine).

Merci encore de ta réponse qui comme les autres ont toujours le mérite d'être claire.
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1028
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par antoine le Mer 6 Jan 2010 - 6:01

Bonsoir Gauthier,

Moi je ne prendrai pas un sac poubelle ! Risque de déchirement, et là toutes tes affaires mouillées !

Pour la rivière, ça dépend de ton cours d'eau: violent ou pas.
Si c'est violant avec des rapides, met tes pieds en avant pour éviter les éventuels rochers sous l'eau qui te blesseraient.
Et met ton sac devant toi comme pour un flotteur.
Et nage en direction latérale, ne va pas perpendiculaire à la rive, la force de l'eau te fatiguerai et tu tomberai dans l'eau, et même te noyer !

Voilà c'est tout ce que je sais.

Antoine.
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par John C le Mer 6 Jan 2010 - 6:13

Gauthier R. a écrit:Merci de ta réponse rapide qui m'a beaucoup renseigné. J'y réfléchirai à deux foix avant de passer un cours d'eau.
Je ne comptais pas y aller comme ça sans entrainement de toute façon (piscine).

Merci encore de ta réponse qui comme les autres ont toujours le mérite d'être claire.

Bonsoir Gautier,

pour commencer, de rien.

Ensuite, l'entrainement en piscine ne représentera jamais la réalité d'un vrai cour d'eau avec ses remous, des courants en profondeur et de surface, ses obstacles, sa froideur, le stress du "boire la tasse" en raison du courant puissant etc...

Un grand nombre de facteur qui forme la "classe" du cour d'eau, éléments qui peuvent changer grandement la traversée : Une wild water (eau sauvage) ou white water (eau blanche) dit eau vive en France ne s'aborde pas à la légère, surtout en traversée d'où le fait que je n'ai point abordé les détails techniques qui pourraient être dangereux sans connaître parfaitement le milieu en question, et qui plus est peuvent être remplacés par d'autres techniques dont le franchissement encordé, le franchissement à guet etc.

antoine a écrit:
Pour la rivière, ça dépend de ton cours d'eau: violent ou pas.
Si c'est violant avec des rapides, met tes pieds en avant pour éviter les éventuels rochers sous l'eau qui te blesseraient.
Et met ton sac devant toi comme pour un flotteur.
Et nage en direction latérale, ne va pas perpendiculaire à la rive, la
force de l'eau te fatiguerai et tu tomberai dans l'eau, et même te
noyer !

Voilà c'est tout ce que je sais.

Antoine.

Voilà précisément ce que je ne recommande pas, surtout si on peut faire autrement.

C'est ce qu'on appelle parfois la technique de la cross (croix), nager les pieds devant et prendre le flux principale (dit "veine") de l'eau pour se faire porter (aprés, faut aussi reconnaître les mouvements de l'eau...). Les pieds servent à intercepter les obstacles et dès qu'on a la possibilité, se dévier en diagonal pour aller "taper" des pieds un obstacle ou la rive pour sortir de l'eau. Ça, c'est de la théorie... et c'est vraiment en cas d'urgence, si on tombe à l'eau qu'il faut avoir le réflexe d'appliquer ce savoir.

Dans tous les cas, lutter c'est se fatiguer, se fatiguer c'est se noyer. Il faut savoir conjuguer avec l'eau.

Antoine, il existe une grande différence entre savoir et maîtriser. Il est impératif ici de conseiller des choses vécues et testées, approuvées (notamment en sécurité). Pas besoin de faire compliqué, quand on peut faire simple et plus sécurisé :

LONGER LA RIVIÈRE ET TRAVERSER A GUET EST LE MIEUX A FAIRE. Wink

Toutefois, attention même en traversant à un guet...j'ai des souvenirs de 80cm d'eau qui avait un courant en profondeur des plus dangereux...

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par antoine le Mer 6 Jan 2010 - 6:19

Re,

Ah oui, c'est vrai que je ne l'ai jamais vécu , je n'ai pratiquement aucune expérience.

En faite, j'avais vu cette technique dans "seul face à la nature"

Il y a de bonnes et de mauvaises choses à prendre, en l'occurrence là c'était la mauvaise. Mais lui c'est un casse-cou, enfin bref il y a déjà tout un topic là-dessus !

Désolé pour les mauvais conseils, je tournerai 7 fois mes doigts avant d'écrire.

Antoine.
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par John C le Mer 6 Jan 2010 - 6:32

antoine a écrit: en l'occurrence là c'était la mauvaise.

Désolé pour les mauvais conseils, je tournerai 7 fois mes doigts avant d'écrire.

Antoine.

re,

j'ai préféré insister sur la question matérielle et d'autres modes de franchissement.

Le conseil n'est pas "mauvais", si on a pas le choix (tomber à l'eau en rivière+survie)

Or, je maintiens qu'il est préférable de choisir (si on a le choix) de franchir à guet (ou autre) plutôt que de se jeter à l'eau façon casse-cou (expression d'ailleurs au combien révélatrice!) et donc de sensibiliser justement les gens à avoir une pratique saine, non risqué de l'outdoor pour préserver leur vie.

En ce qui concerne la technique de la "cross" (croix), elle s'apprend, mais de manière cadrée et sécurisée. Pas à l'arrache ou en se jetant à l'eau Wink

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Gauthier R. le Mer 6 Jan 2010 - 9:41

Merci à tous les deux pour vos conseils
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1028
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par antoine le Jeu 7 Jan 2010 - 3:13

Re,

Remercie plutôt John.C

Antoine.
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Gauthier R. le Sam 9 Jan 2010 - 4:54

Suivant tes conseils Jonathan, j'ai acheté un sac 30L étanche, ça à l'air niquel.Je verrai bien.

Merci encore
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1028
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Wildman le Mer 30 Nov 2011 - 22:56

C'est sur que le franchissement d'une wild water peut vite se transformer en catastrophe, surtout si la personne ne sait pas très bien nager. Je suis de l'avis de John que la "cross" ne doit s'appliquer qu'en cas de chutte non-prévue !

Une question John, si on a pas les moyens (la place surtout) de transporter un sac étanche avec une tenue de rechange complète. Est-t'il faisable de traverser un cours d'eau, calme et peu profond (60-80 cm max), en enlevant le bas de ses vêtement, se sécher le plus vite possible de l'autre coté (si besoin allumer un feu, ou avec serviette prévue) et enfiller son pantalon le plus vite possible ? Ou alors cela présente trop de risques de tomber malade ?


Mon avis sur cette technique ;
Avantage : permet de garder ses vétements secs,
Inconvénient : exposition au froid pdt un laps de temps.
avatar
Wildman
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 17
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par John C le Mer 30 Nov 2011 - 23:33

Wildman a écrit:C'est sur que le franchissement d'une wild water peut vite se transformer en catastrophe, surtout si la personne ne sait pas très bien nager. Je suis de l'avis de John que la "cross" ne doit s'appliquer qu'en cas de chutte non-prévue !

Une question John, si on a pas les moyens (la place surtout) de transporter un sac étanche avec une tenue de rechange complète. Est-t'il faisable de traverser un cours d'eau, calme et peu profond (60-80 cm max), en enlevant le bas de ses vêtement, se sécher le plus vite possible de l'autre coté (si besoin allumer un feu, ou avec serviette prévue) et enfiler son pantalon le plus vite possible ? Ou alors cela présente trop de risques de tomber malade ?


Mon avis sur cette technique ;
Avantage : permet de garder ses vétements secs,
Inconvénient : exposition au froid pdt un laps de temps.

Bonjour,

comme le dit le collègue canadien David Mepham, "la survie est complexe, c'est bien pour celà qu'on l'enseigne".

Ne pas avoir préparé sa sortie la Haut sans avoir un sac étanche et une tenue de rechange me parait quelque peu précipité et risqué. Maintenant, en situation de survie pure et dure, il peut avoir X facteurs qui font qu'on doive traverser une rivière. Personnellement s'il n'y a pas de notion d'urgence immédiate, je préfère largement me taper 5km de marche en plus pour trouver un guet (passage avec peu de profondeur) que de traverser en automne une rivière de 10m de largeur et de 50cm de profondeur...

L'expérience et le RETEX (retour sur expérience) annuel des accidents aquatiques en milie subarctique mondiale montre bien que c'est un franchissement particulier ne s'improvisant pas à l'arrache et demandant capacité d'analyse avec prise en compte des nombreux facteurs avant de se jeter à l'eau.

Plusieurs possibilités : on a du matos , on en a pas. Je pense surtout à un kit feu.

On retire ses vêtements et on les comprime au maximum pour empêcher l'infiltration d'eau. On gardera ses chaussettes pour adhérer au mieux au sol glissant. Il faudra se sécher le plus rapidement possible, allumer un feu si la situation et les possibilités le permet. Allumez un feu par temps froid après une immersion de quelques minutes dans l'eau à 3° est souvent un défi, étant donné la perte de dextérité motrice des mains et des capacités cognitives. Par 15° en forêt boréale, c'est supportable. par température négative, il faut à tout prix éviter. Il est préférable d'être nu à 0° que mouillé à 5° étant donné la forte capacité de conduction de chaleur de l'eau par rapport à l'air (25X plus conductrice l'eau...).

La capacité de "bon nageur" (en piscine...) est un mettre entre guillement. Il faut considérer notre capacité à nager en eau froide comme réduite par 10. Si vous nagez bien sur 100m, vous n'aurez que de force pour nager bien en rivière froide (et calme) que sur 10m avant de peiner, normalement (faudrait en plus prendre en considération votre état de santé et affaiblissement physio à ce moment....). Il faut savoir qu'en nageant dans une eau froide, vous serez vite diminués : essoufflement, perte de dextérité, difficultés cognitives, crampes...A titre d'exemple, j'ai eu un officier de marine en stage qui a très mal vécue l'immersion en eau froide (3°) durant 15 minutes alors qu'il était accoutumé à la nage...

Bref, traverser une rivière quel-qu’elle soit est toujours délicate et à évaluer correctement, surtout si y'a du courant, plus de 30cm de profondeur et une certaine largeur (plus de 10m) en étant dans des périodes froides.

Cordialement, Jonathan




_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Wildman le Jeu 1 Déc 2011 - 23:14

Merci bcp pour tous ces détails, je retiens la leçon, je ne demande qu'à apprendre des techniques de vie et de survie dans la nature en milieu subarctique !

Il faut donc
- toujours analyser le mieux possible à quel type de rivière on est confronté,
- toujours chercher un guet qui nous permettra de traverser le plus possible au sec,
- toujours allumer un feu pour se sécher, ainsi que ses vêtements si on a été en contact avec l'eau,
- toujours avoir un sac étanche,
- ne jamais se fier à ses talents de nageur en eau froide !


Le canoë est-il vraiment un moyen très approprié pour se déplacer au Canada ou en Alaska ? Par expérience peux-tu me dire si cela peut permettre d'emporter plus de matériel (comme des outils ...) ?


Au plaisir de te lire.

avatar
Wildman
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 17
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

rivière boreal canoe franchissement survie

Message par John C le Ven 2 Déc 2011 - 0:05

Wildman a écrit:Merci bcp pour tous ces détails, je retiens la leçon, je ne demande qu'à apprendre des techniques de vie et de survie dans la nature en milieu subarctique !

Il faut donc
- toujours analyser le mieux possible à quel type de rivière on est confronté,
- toujours chercher un guet qui nous permettra de traverser le plus possible au sec,
- toujours allumer un feu pour se sécher, ainsi que ses vêtements si on a été en contact avec l'eau,
- toujours avoir un sac étanche,
- ne jamais se fier à ses talents de nageur en eau froide !


Le canoë est-il vraiment un moyen très approprié pour se déplacer au Canada ou en Alaska ? Par expérience peux-tu me dire si cela peut permettre d'emporter plus de matériel (comme des outils ...) ?


Au plaisir de te lire.

Bonjour,

le "TOUJOURS" est à nuancer. Ces sont les éléments de la situation qui déterminent les conditions de franchissement. Par exemple le feu semble absolument nécessaire par température basse et très basse tandis qu'il ne l'est pas forcément au dessus de 15°...enfin bref, de la capacité d'analyse, de l'adaptation et de l'expérience qui font du SAVOIR ETRE...

Bien évidemment, le canoe est un moyen de transport fiable et approprié pour les zones boréales fortement irriguées (lac, rivière etc...), sinon pourquoi la plus part des tribus amérindiennes et des prospecteurs/trappeurs l'auraient utilisés pendant des générations? Wink

Par contre en solo, les possibilités sont réduites de par notre propre nature et capacité de portage et non celle du canoe : halage, portage du canoe, portage du matériel en dehors du canoe etc...L'emport de matos est donc fortement limité en solo quoiqu'il en soit.

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Wildman le Ven 2 Déc 2011 - 1:24

Je suis heureux de pouvoir profiter de ton savoir-être qui me permet d'apprendre de nouvelles chose à chacune de tes réponses !

Il est vrai que le canoë est un moyen de transport rapide. Le qajaq (canoë hermétique pour le bas du corps) permettait mm aux Inuk (qui chassèrent les Vikings du Groenland) de chasser la baleine !!

En duo est-il possible de se déplacer en canoë, en le transportant (avec le matériel à l'intérieur) d'une rivière à l'autre, et cela sur une longue distance (tjrs dans un milieu boréal comme le Canada ou l'Alaska Smile ) ?

En espérant te lire
avatar
Wildman
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 17
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

canoe

Message par John C le Ven 2 Déc 2011 - 2:17

Wildman a écrit:

En duo est-il possible de se déplacer en canoë, en le transportant (avec le matériel à l'intérieur) d'une rivière à l'autre, et cela sur une longue distance (tjrs dans un milieu boréal comme le Canada ou l'Alaska Smile ) ?

En espérant te lire

re,

même réponse que précédemment. Bien évidemment. Un conseil : vie les expériences, utilises ta tête, c'est notre meilleur outil de survie! Wink

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3248
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Wildman le Ven 2 Déc 2011 - 2:48

Merci, justement, pas encore assé d'expérience mais une irrésistible envie de les vivres Very Happy !!

En espérant apprendre encore de toi
avatar
Wildman
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 17
Age : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [franchissement d'obstacle] Traversée de rivière : techniques et matériels

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum