Discussions autour de la Vie sauvage, de la survie, du Pistage, de la ferme traditionnelle bashkir et des arts martiaux cosaques - Par John C

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ecole Ichmoukametoff - Vie sauvage, survie, Pistage... » Rubriques générales sur la vie sauvage et les techniques de survie » PROTECTION : Thermorégulation, thermodynamique et importance des moyens de protection contre les éléments (abris, vêtement, feu...) » (Re)connaître le bois dur, du bois tendre

(Re)connaître le bois dur, du bois tendre

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 10 Déc 2009 - 12:44

John C

avatar
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
Bonjour!

Suite à des nombreux postes et questions sur le bois et sa nature, j'ouvre celui ci pour expliquer à quoi ça sert de différencier le bois dur du bois tendre.

Techniquement ça sert à quoi de différencier les essences?


Pour commencer, à choisir le bois pour faire des outils!

-à fibre pour la flexibilité
-dure/dense pour les manches d'outil etc...

Ensuite, pour la qualité de feu qu'on souhaite faire (discret, avec ou sans fumée, avec braise ou pas, chaleurs intenses...)

-bois tendre brûle vite en général
-bois dure brûle moins rapidement et donne des braises persistantes en général

Par exemple, le bouleau brûle vite et bien mais ne donne pas de bonnes braises tandis que le chêne brûle lentement et laisse des braises longtemps. Si on veut un feu vif et intense par exemple, on peut coupler noisetier et bouleau. Peu de fumée, brûle vite et donc s'éteint vite, refroidi vite... Idéal pour faire un feu vite fait pas vu pas pris... Wink

Après, certaines essences combinées à d'autre donne des feux différents (là faudrait faire tout un topic) : Bien choisir son bois permet d'optimiser sa consommation de bois en fonction de ses besoins...

Faire un bon feu repose donc aussi sur la connaissance des essences, et leur usage et ça c'est tout un ART* qui dépasse simplement le fait d'allumer un feu et le gérer toute la nuit pour ne pas avoir froid et faire chauffer son quart! Very Happy

amicalement, Jonathan

*Question de savoir, et de savoir faire!



Dernière édition par Jonathan (John.C) le Mer 6 Jan 2010 - 21:59, édité 2 fois


_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : http://www.survie-foret.com/


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : http://www.pyrene-bushcraft.com/
http://www.survie-foret.com/

GUINZBURG

avatar
MEMBRE
MEMBRE
bois très dur Acacia (robinia), noisetier, chêne, Hetre, un bois que j'ai bcp chez moi et qui est très dur est le laurier cerise, (les miens sont plutot assez vieux donc relativement gros en revanche ils dépassent rarement 10 ou 15 cm de diamètre.

Bois tendre, le bouleau, le peuplier, le pommier sont ceux que je connais(tout du moins que je reconnais) àpres comme il est dit plus haut le meilleur moyen est de sortir avec un bon bouquin et apprendre sur le terrain.

Je ne sais pas mais à mon avis il y a surement des arboretums dans ta région; se sont de bons endroits pour apprendre car les arbres sont presentés avec des petits panneaux avec nom et descriptif.
Renseigne toi
amicalement
jerome

Atahualpa

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
D'après mes souvenir du lycée dans la menuiserie:

les bois dur sont généralement le bois des feuillus et les bois tendre sont souvent des résineux ou d'autres conifère.

les bois dur: le chêne, le noyer,le hêtre, l'ormeau.
(l'if est un bois résineux mais il est particulièrement dur)

les bois tendre: le sapin, le pin, le peuplier, le bouleau, tilleul.

EL Diablotin

avatar
MEMBRE
MEMBRE
Merci pour votre participation et pour vos précieuses infos... que je prends bien soin de noter...


ps: je pense que prochainement je vais légèrement éditer mon premier post ( plus haut ) pour simplement mettre une liste avec les nom d'arbre ( bois dur/tendre ) que vous me proposer.


Bien à vous.

GUINZBURG

avatar
MEMBRE
MEMBRE
Pour completer ton info si tu veux
La règle est un arbre à croissance rapide fabrique un bois tendre et inversement un arbre à croissance lente un bois dûr. Je ne sais pas si il existe des exeptions mais je ne crois pas.
En revanche une chose qui pourrait etre interessante c'est de fournir une carte de France sur les essences et les rusticités des arbres.
A voir je peux en inserer une si tu veux.

jerome

Skall

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Bon, je veux bien m'y coller si vous êtes ok ! Par contre, je me limite au bois de France:

AULNE (algus glutinosa):DUR.On le trouve sur sol humide, plaine et montagne, souvent au bord des cours d'eau, prairies humides, assez rarement en forêt.Bois parfait, fil droit.Séche assez vite,se coupe bien, s'impregne bien.Utilisable pour menuiserie intérieure, tournage, contreplaqué.


CHATAIGNIER (castanea sativa):DUR, bretagne, limousin, poitou,massif central, alpes, pyréneées, corse sauf sur terrain calcaire.Bien pour charpente malgré le retrait.Ne s'imprégne pas.Fait rouiller les clous en milieu humide.Séchage lent et difficile( se fend ).Menuiserie extérieure et interieure, parquet lambris bardage.

CHENE:(quercus pedunculata) :DUR.Se trouve dans toutes les régions de france en plaine et moyenne altitude.Coute cher.Séchage lent et assez difficile avec risque de fente.Dur a scier.Bois de classe 3, résiste bien aux agressions du temps.Meuble, charpente,tonnellerie...

DOUGLAS( Pin d'oregon ou sapin de Douglas Pseudotsuga menziessi).DUR.Essence non indigène, platée dans le morvan,beaujolais,limousin sud massif central, bretagne,normandie, champagne, lorraine,alsace,sologne,cévennes, bordure pyrénées.Séchage assez rapide, sciage facile.Menuiserie exterieure, charpente, bardage

EPICEA (Picea excelsa):Tendre.Vosges, jura, alpes du nord, massif central, pyrénées.Séchage trés rapide, facile, sciage facile sauf noeuds.Menuiserie, charpente, poteau lignes électriques, lambris.

ERABLE SYCOMORE( acer pseudoplatanus) Dur.Dans la plupart des régions, surtout montagnes et plateaux de l'Est.Séchage assez rapide.Instruments à cordes, menuiserie, parquet, placage, tournage.

FRENE:(Fraxinus excelsior) Trés dur. Dans toutes les régions sauf midi méditérranéen.Séchage lent et difficile. Menuiserie, parquet, piéces cintrées, manches d'outils frappants.

HETRE:(Fagus sylvatica):DUR.Montagnes collines et plaines dans toutes régions sauf aquitaine, beauce,champagne.En altitude en région Méditérranéene.Séchage lent et assez difficile.Menuiserie intérieure, meuble, parquet,piéces cintrées.

MELEZE:(Larix decidua) Tendre mais plutôt solide.Dans les valées des alpes, parfois cultivé en plaine.Séchage assez rapide, relativement facile.Bois fissible.Menuiserie ext et int, parquet, bardage.

MERISIER: (Cerasus avium-prunus avium).DUR.Toutes régions sauf Landes et Midi.Séchage plutot lent et difficile.Menuiserie, meuble, ebénisterie, agencement.

NOYER:(Junglans regia).DUR.Limite ouest et sud ouest du massif central, dauphiné, savoie, sur terrain calcaire surtout.Séchage assez rapide et relativement facile.Menuiserie, agencement,placage.

ORME: (Ulmus campestris).DUR. Surtout dans le sud, le long des routes et des canaux.Trés cher et peu dispo, séchage lent et difficile, risque de déformation, sciage facile, escalier, meuble, parquet.

PEUPLIER:( populus spp) Plutot TENDRE.Séchage moyennement rapide car risque de poches d'humidité mais facile.Menuiserie intérieure, emballage, charpente légère et boites à camenbert !

PIN MARITIME: (pinus pinaster-maritima).TENDRE.Dans les landes de gascogne et le long de la côte atlantique, des pyrénées à la bretagne.Séchage assez rapide et relativement facile.Charpente, ossature bois, meuble, lambris...

PIN SYLVESTRE(pinus sylvestris):TENDRE Répandu en montagne et dans les plaines de l'ouest et du centre.Séchage moyennement rapide, relativement facile.Poteaux électriques, meubles, menuiserie, charpente etc..

SAPIN ( abies pectinata):TENDRE.En montagne, moins dans le massif central.Séchage trés rapide et facile.Charpente, menuiserie, lambris, emballage.

Pour les photos, j'essaierai de le faire un peu plus tard.

A votre service.

Cédric

EL Diablotin

avatar
MEMBRE
MEMBRE
Bonjour,

Merci bien Skall pour ton post très enrichissant


GUINZBURG a écrit:
En revanche une chose qui pourrait etre interessante c'est de fournir une carte de France sur les essences et les rusticités des arbres.
A voir je peux en inserer une si tu veux.

jerome


Ha tiens, super idée... laisse Jérome... je m'en occupe, merci quand même.


Donc pour commencer voilà un site sympa ( avec fiche détaillée ) des arbres de france : http://passion.bois.free.fr/les%20arbre%20de%20france/Les_arbres_de_France.htm

ET

Voilà un autre site très sympa : ( cliquer sur l'essence pour reconnaître sa feuille ) http://www.capserveur.com/ancgg/espaces-essences.asp



Mehdi.

Skall

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Bonjour

Ce que je fais souvent, c'est d'apprendre les arbres en fonction de leur écorce, c'est pratique l'hiver !

J'éspère que les infos on pu t'aider un peu.

Amicalement,

Cédric.

Gauthier R.

avatar
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
Bonjour, j'aimerai savoir quel bois il est conseillé pour un feu de nuit pour qu'il s'éteigne pas toute les heures.

Je dis ça par ce qu'une fois lors d'un camping en janvier dans l'est prés de chez moi, j'ai prété mon tapis de sol à un pote et mon sac de couchage à un autre. Je me suis retouvé donc en tee-shirt en janvier sans rien sauf une petite écharpe pour tenter de se couvrir les bras. Je mes suis donc coucher prés du feu (environ 30 cm). Je dormai bien jusqu'à ce que la chaleur descende car le feu n'étais plus alimenté (le bois que j'utilisais comme combustible étais le sapin) et ce phénomène ce passai toutes les heures ...

J'aimerai donc apprendre pour la prochaine fois, qu'es ce qu'il serai conseillé comme combustible.

Merci d'avance

Laurent

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Bonjour Gauthier,

Dormir à 30 cm d'un feu alimenté de bois comme le sapin est un peu dangereux.
Les résineux crépitent et projettent des éclats de braise, vous avez eu de la chance de ne pas être brulé.

Il faut utiliser du bois dur pour que la combustion dure plus longtemps: comme le chêne ou le frêne...

Amicalement,

11 Re: (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 24 Déc 2009 - 11:13

antoine

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Bonjour,

Effectivement, le chêne et le frêne sont très bon, le chêne garde de bonne braise et ça longtemps.
En faite, tout les bois durs conviendront. Tu a la liste un peu plus au dessus

Antoine.

12 Re: (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 24 Déc 2009 - 15:30

Gauthier R.

avatar
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
Ok, merci pour les conseils (frêne, chaine et autres bois durs).

J'essaierai dans trouver la prochaine fois

Merci encore

13 Re: (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 24 Déc 2009 - 16:32

antoine

avatar
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Euuh, c'est chêne ! pas chaine
J'aime pas trop que l'on fasse des fautes d'orthographe, et c'est l'avis du forum aussi, je sais que des fois on fait pas exprès mais bon...
Pensez-y

Antoine

14 Re: (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 24 Déc 2009 - 16:36

GUINZBURG

avatar
MEMBRE
MEMBRE
Bonjour
En complement car c'est interessant voici un petit tableau concernant les bois pour le feu.


jerome

15 Re: (Re)connaître le bois dur, du bois tendre le Jeu 24 Déc 2009 - 17:12

EL Diablotin

avatar
MEMBRE
MEMBRE
Ah excellent Jérome!!! c'est absolument se que je recherchais


Merci pour le partage


ps : je pense prochainement mettre "ton tableau" dans mon premier post si cela ne te dérange pas ???


A+


Mehdi.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum