[santé] sommeil fractionné en survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[santé] sommeil fractionné en survie

Message par Sylvestre le Jeu 3 Déc 2009 - 10:10

Le titre est clair me semble-t-il. Je m interroge de plus en plus sur la gestion du sommeil en situation de survie mais aussi en randonnée. Etre d attaque pour la journée du lendemain fusse-t-elle une journée de marche tranquille ou une journée de survie galère.

Le sommeil est très important, ce n est pas nouveau, on le sait tous. Pourtant dormir beaucoup n est pas forcément la solution si on sait gérer les cycles de sommeil parait-il !!

J ouvre ce sujet car il me semble intéressant et important d en parler.

Personnellement, je suis plutôt un "lève tôt", mais aussi de plus en plus un "couche tard" ! J ai réussi à réduire mon temps de sommeil nécessaire et je rattrape légèrement le week-end.
J essai d avoir un rythme assez régulier, je préfère dormir pleinement 4 heures, que mal 8 heures.
Par ryhme j entend dormir un nombre d heure équivalent quasiment toutes les nuits. Me coucher et me réveiller tous les matins à la même heure. De plus je m intéresse de plus en plus à l orientation géographique de la
couche même en chambre mais aussi à la température de la pièce et à son
hygrométrie. J aère régulièrement pour renouveler l air également. Totu ça dans le but d'être "OP" sans 4 casses de café bien fort le matin.

EXEMPLE >>> A titre personnelle je gére mal et surpporte mal donc les irrégularités, dormir 3 heures puis 5 puis 1 puis 7 et tout cela en se couchant et se levant à des heures différentes à chaque fois, voir en dormant le jour car il peut être nécessaire pour des raisons de sécurité et de discrétion de voyager la nuit.

Bref tout ce qui est bon pour dérégler le corps.


Ajoutons à ça le stresse (conscient ou pas) du terrain, les effets du climats (température, intempéries, bruit, cycle lunaire ?).

Mais aussi les efforts physique plus ou moins intense de la journée, un repas qui passe mal un matériel défaillant (tente qui perce...).

Je ne tiens pas très longtemps à ce petit jeu.


Le sommeil fractionné me semble être la solution. Dormir de manière très sommaire (sans tente, sans rien si possible) pour un temps très court (qui je pense limite les risques d hypothermie) peut-être la solution. Dormir par tranche de 2 heures ou moins 30 mn pourrai être intéressant.

Voilà le sujet ! J'attend vos avis d'experts ou de novice en la matière.
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par GUINZBURG le Ven 4 Déc 2009 - 7:37

Bonsoir,

En terme de survie je ne sais pas, j'aurai plutôt tendance à croire qu'il faut dormir beaucoup pour être toujours au mieux de sa forme.

En revanche un sujet que je connais un peu mieux est la gestion du sommeil en mer. Ayant pratiqué la voile pendant plusieurs années, je sais qu'en mer on peut dormir une demi heure et après être très actif pendant au moins 6 heures.

En solitaire (course au large ou grande traversée) la gestion de ces quelques minutes de sommeil est primordiale ; seul le pilote automatique est au commande et il n'est pas raisonnable de le laisser plusieurs heures sans surveillance (dérive changement de vent courant...).

Mais c'est comme tout, cela s'apprend, et au début le chrono s'impose. La machine humaine est ainsi faite, que tu t'habitue très vite au sommeil court si celui ci est répétitif.

De plus et c'est important il te faut en aucun cas te coucher comme d'habitude ; dans ta couchette en tee-shirt bien installé quoi !! Non il faut justement se coucher "à l'arrache" car le cérémonial de préparation au couché conditionne déjà ton sommeil avec sécrétion d'hormone (comme la mélatonine). Cette hormone est aussi favorisée quand tu es dans une ambiance sombre ; donc en plein jour se mettre plutôt à l'ombre qu’en plein soleil.

Voilà juste quelques infos sur le sommeil pour les "voileux"




Jérome
avatar
GUINZBURG
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 443
Age : 46
Localisation : toutainville/Eure
Date d'inscription : 09/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par John C le Ven 4 Déc 2009 - 7:59

Bonsoir,

lors de mon modeste passage dans les Forces spéciales, un cadre nous avait briefé sur le manque de sommeil, ses conséquences, et surtout sur la nécessité de demeurer alerte en situation tactique et donc éveiller et parfaitement réceptif.

On nous avait expliqué comment dormir par accoue afin de préserver ses qualités de réceptivité et de concentration etc.

Il fallait alors dormir 20 minutes toutes les 4 heures pour préserver ses facultés physiques et mentales. Mieux valait faire un petit cycle de 20 minutes qu'un grand cycle qui au final mal achevé ou abrégé en cours aurait l'effet contraire de la récupération en nous laissant une sensation d'épuisement.

Il semble en effet qu'une sieste de 20 minutes permet de récupérer psychologiquement et quelque peu physiquement d'après les dernières études menées à ce sujet. La sieste est une période de sommeil lent profond, et c'est ce type de sommeil qui est récupérateur et qui permet de régénérer nos capacités physiques et notre concentration pour les heures qui suivent.

Dernièrement, lors de mon séjour en Norvège, j'ai vu que les troupes d'élite de Rena usaient également de ce type de petites siestes de 20 minutes mais par tranche de 3 heures dans la nuit (ou quand ils pouvaient!!!) pour un total de 3 heures (soit 9 phases de 20 minutes si je compte bien) sur 24 heures. Il est alors possible de "tenir le coup" 72 heures sans cycle de sommeil complet avant d'amoindrir sa capacité de réceptivité ou de risquer des blessures de fatigue sur des activités intenses (nous parlons de troupes d'élite).

Xavier Maniguet (docteur/ancien service action/pionner de la survie en France) semble également corroborer cette théorie du sommeil fractionné en 20 minutes, mais il base ses déductions scientifiques sur des études sérieuses faites sur des navigateurs. Il indique également que le temps minimal pour récupérer est une sieste de 10 minutes (pas moins) et d'un maximum de 20 minutes.

Pour entrer davantage dans le sujet, sylvain (et d'autres ici), souvenez vous du stage : durant vos nuits, l'équipe d'encadrant (dont moi même) restions éveillés toutes les nuits pour contrôler votre sécurité (hypothermie, stress etc etc). Nous dormons en gros 3 heures par nuit sur 3 jours. Pourtant, nous restons parfaitement alerte (d'ailleurs c'était la remarque d'un des stagiaires en octobre : "vous ne dormez pas et pourtant vous restez frais et dynamique tôt le matin!"). Je pense donc en effet qu'une certaine habitude s'installe et qu'on arrive à trouver un équilibre avec de type de sommeil fractionné.

Qu'en est il par contre dans la durée et la répétition sur les années (avec l'âge en somme) dans de telle condition d'exercices? Mes amis encore d'actives dans l'armée française ou d'ailleurs n'ont pas l'air de se porter mal, si ce n'est que dans l'ensemble il semblerait qu'ils récupèrent physiquement plus difficilement avec l'âge. La vigilance est quand à elle parfaitement au rendez vous.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sommeil

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par antoine le Sam 5 Déc 2009 - 4:13

Bonjour,

Il me semble très important de bien dormir. Moi je dors environ 9h par nuit et il m'arrive d'être fatigué le matin. De même, en week-end, je me lève a 7h comme les autres jours de la semaine, j'ai pris cette habitude.
Et je pense si l'on arrive a "habituer" notre organisme a un rythme, au bout d'un moment il s'en accommodera.
Mais je ne m'y connais pas trop en terme de sommeil, c'est pour ça que les avais d'une personne qui a des connaissance le matière serait très intéressante

Antoine
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Sylvestre le Sam 5 Déc 2009 - 7:17

Il faut tout simplement s'entrainer donc, bonne nouvelle. Plus facile à dire qu'à faire ! Les gars en mer il fonctionne comme ça combien de temps ? la durée des régates sont de 1 à 2 semaines, on ?

Oui John je me souviens, la nuit avec abris de fortune vous n'avez que très peu dormi. Sur 48 heures je sais gérer mais pas sur une semaine, surtout en essayant de rester d'attaque et sans stimulant bien sûr, sinon aucun intérêt pour moi.

Le mieux sera d'essayer sur 72 heures déjà, on verra par la suite.

Merci pour vos réponses
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par antoine le Sam 5 Déc 2009 - 7:52

Et bien, le tour du monde en catamaran s'effectue en 70 jours ( pour les plus rapides !! ) donc plus pour les autres.
Mais si tu fais ça pendant les stages et en période de travail tu as des horaires normaux et un job "normal" ça sera dur.
John.C doit être habitué lui.
Donc ce ne sera pas par habitude que tu pourra rester éveillé toute une nuit. Il y a les veilleurs de nuit qui restent éveillé la nuit et dorment le jour ( ça doit détraqué vraiment l'organisme ça )
Mais avec la méthode du sommeil fractionné tu pourra toujours te tester.
Je te souhaite de bon tests !

Bien sur toutes ces informations restent a vérifier, je ne suis pas un "expert"

Antoine
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par GUINZBURG le Dim 6 Déc 2009 - 0:55

Pas besoin de faire 70 jours de mer pour avoir besoin de fractionner son sommeil.
Une traversée de la manche se fait en 15 à 30 heures suivant le vent. et le sommeil en pleine mer peut venir très vite si le calme est au RDV. De plus tu traverses le "rail", autoroute marin frequenté par une quantité enorme de cargos, chimiquiers, petroliers, porte conteneurs, qui descendent de la mer du nord vers l'atlantique. Par brouillard la tension psycologique est telle que une fois passé ce "rail" tu t'éffondres literallement.
Tu peut donc dormir quelques minutes de tant en temps mais pas plus( c'est pour ça qu'il te faut un chrono).
Pour une traversée trans-atlantique il te faut plutôt environ 3 semaines et là il est primordial de s'habituer à ce type de repos.
Bien sûr cela génére des complications psychiques pour l'organisme que seul le repos à l'arrivé pourra resoudre.
Pour info je n'ai jamais fait de trans-atlantique mais la traversée de la manche je connais car j'ai pratiqué plusieurs fois à la voile.

jerome
avatar
GUINZBURG
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 443
Age : 46
Localisation : toutainville/Eure
Date d'inscription : 09/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par antoine le Lun 7 Déc 2009 - 4:49

Bonjour,

J'ai trouvé dans un livre quelques lignes sur le sommeil et c'est assez intéressant, reste a voir si ça marche vraiment !

"Nous passons en moyenne vingt-cinq années de notre existence à dormir ; pourtant, nous ignorons comment maitriser la qualité et la quantité de notre sommeil.

Le vrai sommeil profond, celui qui nous permet de récupérer, ne dure qu'une heure par nuit et il est découpé en petites séquences de 15 minutes qui, comme un refrain de chanson, reviennent toutes les heures et demie. Parfois, certaines personnes dorment 10 heures d'affiler sans trouver ce sommeil profond et ce réveillent au bout de 10 heures totalement épuisées. Par contre nous pourrons bien, si nous savions nous précipiter au plus vite dans ce sommeil profond, ne dormir qu'une heure pas jour en profitant de ces soixante minutes de régénération complète.Comment s'y prendre de façon pratique ?

Il faut parvenir a reconnaitre sas propres cycles de sommeil. Pour ce faire, il suffit, par exemple de noter a la minutes près ce petit coup de fatigue qui survient en général vers 18 heures, en sachant qu'il reviendra ensuite toutes les heures et demie. ce seront les moments précis ou passera le train du sommeil profond. Si on se couche pile à ce moment et si on s'oblige à se réveiller 3 heures plus tard ( à l'aide éventuel d'un réveil ), on peut progressivement apprendre à notre cerveau à comprimer la phase du sommeil pour ne conserver que sa partie importante. Ainsi on récupère parfaitement en très peu de temps et on se lève en pleine forme.
Un jour sans doute, on enseignera aux enfants dans les écoles comment contrôler leur sommeil."

Source : Bernard Werber

Antoine
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par GUINZBURG le Lun 7 Déc 2009 - 5:04

Intéressant !!!
avatar
GUINZBURG
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 443
Age : 46
Localisation : toutainville/Eure
Date d'inscription : 09/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

a

Message par Sylvestre le Jeu 10 Déc 2009 - 19:50

GUINZBURG a écrit:Bien sûr cela génére des complications psychiques pour l'organisme que seul le repos à l'arrivé pourra resoudre.

Justement, ce que je fais en semaine ne génère pas de complications, je cherche à l'éviter !

De quels ordres sont ces complications ? Elles sont d'autres psychiques mais aussi physique.

Je pense à trouble de la vue, crampe, tremblement, sensibilité accru au froid pour le physique.

Pour ce qui est du psychologique ce sera des complications du style découragement, irritabilité accru...

Il y en surement d'autres plus spécifiques que je ne connais.
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Lours le Mar 22 Déc 2009 - 2:05

Slt
Quand j'ai fais ma préparation pour une OPEX à l'armée, on nous avait apris à gérer le sommeil en fonction de notre besoin, en situation critique, 5 min peuvent suffirent sur une courte période, mais la bonne dose d'après les cadres était de 15 à 20 minutes par cycle de 4 heures, sur ce point je rejoins John, mais dans la réalité, lors du BAM (combat en montagne) j'ai eu énormément  de mal à suivre ce rythme, mon organisme au vue des efforts en réclamait plus, et c'est à ce moment que j'ai testé les 5 minutes quand possible, et ça m'a réussi.Chaque personne est différente, certains peuvent se contentés de peu de sommeil, d'autre en revanche auront besoin du double, on ne peut savoir qu'en pratiquant.Moi avec l'age j'ai besoin de plus de temps qu'avant pour récupérer, c'est dur de vieillir lol.Mais je pense qu'en se préparant avant on peut arrivé à gérer son sommeil pour une période donnée, et en situation de survie, le fait d'avoir la volonté de survivre donne des ailes comme le disent certains, et on se surpasse au point de découvrir de quoi est réellement capable notre organisme tout est dans la tête je penses.
Cordialement
Yannick
 
avatar
Lours
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 91
Age : 42
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 24/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par antoine le Mar 22 Déc 2009 - 23:40

J'ai eu l'occasion de testé la sommeil fractionné lors d'un retard de 11h dans l'aéroport
J'ai dormi par accoue de 20min cela 4-5 fois et après cela j'étais en pleine forme. Sauf que d'attendre le lever du jour sans rien faire c'était pas terrible donc je me suis reposé et un peu dormi par terre sur des bancs et même dans des jeux d'enfants. Et le lendemain j'étais complètement crevé, je me demande bien pourquoi.
Est-ce a cause du sommeil en plus ? Je ne saurai vous répondre, je gère mal mon sommeil....

Antoine
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Skall le Mer 23 Déc 2009 - 7:54

J'aime beaucoup Bernard Werber, j'ai lu tous ses romans qui sont, à mon sens, un peu des contes philosophiques ( comme Paulo Coelho...).

Par conséquent, je ne sais pas si c'est fiable comme source(voir dans son livre "encyclopédie du savoir relatif et absolu si il cîte sa ou ses sources"), donc prudence.

Sorti de ça, C'est "frais" de lire du Werber, j'adore( j'ai fini avec mon HS...)

Cédric
avatar
Skall
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 503
Age : 43
Localisation : Somme, Picardie
Date d'inscription : 11/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par celinejulien le Jeu 3 Fév 2011 - 2:24

Une petite question pour rester dans le même topic.

Je me suis entrainé à dormir avec mon chien dans le garage non chauffé de mon beau-père (sa laisse une super ambiance Laughing , mais je m'entraine et j'ai du mal à me passer de mon chien).

Bref température à -7°C pendant la nuit.
Matériel: veste de chasse Solognac
gant
et basket (je me suis rendu compte que les pieds avaient intérêt à rester au sec et au chaud)
un tapis de sol, car sinon c'est du béton
et mon chien (une bouillote qui se place automatiquement à la tête, le nez dans la fourrure, un pur bonheur ) Very Happy

Bref comment favoriser l'endormisement, 'javais lu quelques part qu'il faut que la température baisse un peu. J'ai essayé l'auto-hypnose qui fonctionne bien sur moi, mais là rien (j'y arrive presque, mais un simple mouvement de membre, fait tout recommencer). J'ai du dormir 2h maximum.

La noradrénaline

est une hormone qui joue le rôle de neurotransmetteur. Elle est sécrétée au niveau des glandes surrénales et est libérée dans la circulation générale. Cette hormone joue un rôle dans le sommeil, et les rêves.
Au moment de l'endormissement, la température baisse et le corps a décidé de ne plus tenir compte des stimulations du monde qui l'entoure: l'organisation du sommeil s'active. La mémoire est consolidée, et toutes les informations accumulées durant la journée sont classées. Les hormones sont libérées. Le stock de glycogène est reformé puisqu'il est nécessaire au fonctionnement de la journée.


Source


Et vous quels sont vos trucs? Pour être sur de dormir la première nuit, sans attendre d'avoir les accus à plats. Sleep
avatar
celinejulien
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 300
Age : 31
Localisation : Moncton New-Brunswick CANADA
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Kartouche le Lun 25 Avr 2011 - 2:08

antoine a écrit:Bonjour,

Il me semble très important de bien dormir. Moi je dors environ 9h par nuit et il m'arrive d'être fatigué le matin. De même, en week-end, je me lève a 7h comme les autres jours de la semaine, j'ai pris cette habitude.
Et je pense si l'on arrive a "habituer" notre organisme a un rythme, au bout d'un moment il s'en accommodera.
Mais je ne m'y connais pas trop en terme de sommeil, c'est pour ça que les avais d'une personne qui a des connaissance le matière serait très intéressante

Antoine

Salut,
Se que tu dis, je trouve ça vrai ( l'impression de fatigue après 9h de sommeil). Moi j'ai adopté le levé tôt tout les jours, ( sauf grosse fatigue). Je dors souvent dans la nature et je remarque que le jour se lève tôt donc pourquoi ne pas faire pareil ??

"La journée appartiens aux hommes qui se lèves tôt" ( désolé je sais plus l'auteur)
Voilà mon opinions. J'essaye de faire pareil en montagne car de toute façon, je beaucoup moin de temps dehors que chez moi et je suis autant éfficasse =)

Amicalement

Anthony
avatar
Kartouche
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 141
Age : 21
Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 24/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par antoine le Mar 26 Avr 2011 - 5:34

Salut,

Il est vrai qu'il est plus naturel de se lever avec le soleil. Moi je préfère.
Bien sur, l'été le soleil se lève très tôt, (pas loin de 5h je crois) mais rien ne vous empêche de faire une sieste l'après-midi, quand le même soleil tape fort sur vos têtes !
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Kartouche le Mar 26 Avr 2011 - 6:45

C'est super agréable ! Very Happy Se coucher à la nuit et se lever au soleil ...
Dans la maison c'est plus dur de suivre se rythme la parce que le soir : y a la lumière et le matin : ya les volets Sleep donc ba le week c'est dodo dehors au possible ou les volets ouverts avec "l'effort de se coucher quand il fait nuit. cheers
avatar
Kartouche
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 141
Age : 21
Localisation : Rhône Alpes
Date d'inscription : 24/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Toornaarsuk le Mer 15 Fév 2012 - 23:56

Kartouche a écrit:C'est super agréable ! Very Happy Se coucher à la nuit et se lever au soleil ...
Je me disais, en cas de grand froid, n'est il pas mieu de bouger la nuit (pour l'effort, la chaleur...) et dormir le jour (où les températures sont plus clémentes)?
avatar
Toornaarsuk
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 87
Age : 30
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 10/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par riko le Jeu 16 Fév 2012 - 0:06

Toornaarsuk a écrit:
Je me disais, en cas de grand froid, n'est il pas mieu de bouger la nuit (pour l'effort, la chaleur...) et dormir le jour (où les températures sont plus clémentes)?

salut

tout dépend des conditions (matériel, température..........).
sans matos faut lutter contre le froid en faisant un peu d'exercice régulièrement sans depenser trop d'energie non plus. le but est de lutter contre l'hypothermie grave et la mort blanche arrivant;rester eveiller coute que coute surtout pour quelqu'un bien atteinte d'hypothermie. de maniere generale (et on le constate en stage de survie a l'evsf) les gens dorment bien apres le repas les premieres heures de la nuit (thermogenese et degagement de chaleur par la digestion) alors que c'est pas trop froid niveau température. de 2H à 7H du matin tout le monde est reveillé par le froid (vaconstriction et envie de faire pipi a cause d'une vessie contractée et froid dans les extremités avec tremblement).

+++ riko


avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par lambda le Jeu 16 Fév 2012 - 1:01

Salut à vous! Smile

Quelques remarques en vrac (à corriger et compléter si nécessaire!)

- Je crois qu'à l'aube de l'humanité, et tant que le mode de vie de chasseur/ceuilleur/nomade en petits groupes était de mise, il était naturel pour nos ancêtres de faire des nuits fractionnées, ceci afin d'éviter d'être surpris par des prédateurs, encore considérés j'imagine à l'époque comme au sommet de la chaîne alimentaire... Pas de porte fermée, d'abris en dur optimisés... Ce qui imposait cette forme de "paléo-sommeil" fractionné en cours de nuit... pour pouvoir réagir vite, rester alerte... Loin de l'idéal de 8 heures d'une traite à la maison...

- A partir de là, je pense qu'il nous reste quelques traces de ces comportements "ataviques" qui se remanifestent lorsqu'on se retrouve en randos, expés... ne pas faire ces nuits complètes n'a rien d'alarmant en soi... Le tout est aussi d'être opportuniste et de sortir de ces schémas mentaux sédentaires habituels:

En effet, en cours de rando, rien ne nous empêche de profiter d'un rayon de soleil en cours de journée pour faire une petite sieste de 10, 20 mn comme préconisée plus haut par John entre autre...et cela plusieurs fois dans la journée. Dormir n'a pas a être systématiquement associé à la nuit... En virée (surtout sur plusieurs jours/semaines) on se doit de dormir quand le besoin s'en fait ressentir, afin de rester aussi opérationnel que possible et éviter des erreurs (de jugement, de manipulations, d'orientations, alimentaires...) qui seraient dues uniquement à de la fatigue mal gérée... ca rejoint les "3 secondes de conneries" de la fameuse rêgle des 3...

En gros, la nuit n'a pas été terrible? ok, après avoir plié le camp, avant de partir, on est à nouveau chaud et alimenté, pourquoi ne pas se refaire un roupillon de 10 mn.... même chose dans 2 ou 3 heures ou bien après la pause "dej du midi", etc...

En ce sens, il est bon de prévoir un peu à la baisse ces déplacement journaliers en km ou dénivelé afin de se ménager en cumulation, 1 heure ou 2 de repos réparti dans la journée...

- en ce qui concerne les risques d'hypothermie nocturnes, allant dans le sens de Riko, il est important de ne pas subir... ne faire rien n'arrangera rien, il faut se dire que sans mesure de notre part ou d'une autre personne, ca ne peut qu'empirer...
Ainsi, ne pas hésiter é se lever la nuit pour faire quelques mouvements, des pompes, marcher autour de son bivouac... primordialement se faire une boisson chaude (il est bon de préparer son réchaud avec sa boisson avant de se coucher (boisson en thermo si température négative attendue la nuit biensûr...), manger un bout pour relancer la chaudière et les phénomènes de thermogénèses...

Bref se remettre dans de bonnes conditions pour redémarrer un cycle de 2 ou 3 heures vraiment réparateur.... quitte à refaire ça encore une fois au prochain réveil...

La bouillote au fond du sac ou sous la couverture, préparée juste avant de se coucher, permet de rallonger ces cycles de sommeils, voir même avec 2 bouillotes bien placées (près des fémorales, contre son torse sous un pull) de faire passer une nuit quasi complète (bien faite, enveloppée dans une chaussette en laine ou une écharppe, une bouillote bouillante le soir sera encore tiède au petit matin)...

Comme indiquée par Riko, l'envie de faire pipi est due a une vasoconstriction du système sanguin périphérique "sacrifiant les extrémités" afin de préserver le noyau corporel chaud, cet afflux sanguin vers les organes centraux du corps fait augmenter la pression sanguine et par conséquence, nos reins vont bosser plus pour faire diminuer cette pression, en nous faisant donc générer plus d'urine en cours de nuit: l'envie de pisser étant donc la manifestation finale de ce besoin d'évacuer un surplus de fluide dans notre "noyau central"...

Mais du coup, l'urine est un fluide en grande partie constituée d'eau à 37 degrés environ... pourquoi ne pas chercher à preserver ce petit reservoir de calories près de soi?

- d'ou l'intérêt des gourdes a gros goulots comme les nalgènes... on fait pipi dedans (nécessité d'une petite gymnastique allongée, mais on prend vite le coup) et on garde sa gourde bien fermée près de soi...$

2 avantages:
on ne perd pas ces calories inutilement dans la nature,
on n'évite de reforidir son couchage en s'extirpant de celui ci, et donc on évite de perdre de l'énergie à devoir à le réchauffer à nouveau lorsqu'on rejoint son couchage...

Bref, quelques idées parmi tant d'autres qui ne font pas forcément passer la nuit "comme à la maison" d'une traite, mais qui au moins permettent d'optimiser la qualité de chaque tronçon de sommeil (encore une fois, ce qui est absolument normal en condition de bivouac, surtout froid) qui émaillent nos nuit dehors...

à+!
Lambda
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par VERDUG0 le Jeu 16 Fév 2012 - 18:20

Merci Lambda.

L'ideal etant de faire une activite physique avant d'aler dans le SdC;

J'ai lu par exemple que certains randonneurs longues distance (en milliers de KM hors civilisation) une fois le lieu du bivouac decide, installaient donc le bivouac (abri, matelas, rechaud avec eau a chauffer, SdC, etc) et au lit direct!

Ainsi la chaleur degagee par les muscles lors de l'effort est directement degagee dans le sac de couchage.
avatar
VERDUG0
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 168
Age : 27
Localisation : 93
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par John C le Jeu 16 Fév 2012 - 19:05

VERDUG0 a écrit:

L'ideal etant de faire une activite physique avant d'aler dans le SdC;

Ainsi la chaleur degagee par les muscles lors de l'effort est directement degagee dans le sac de couchage.

Bonjour,

pas totalement d'accord : et tu dégages de la transpiration (mouiller de l'intérieur n'est pas top : perte de chaleur par conduction) et tu n'arrives pas à dormir lié à la relance de la machine avec l’excitation de ton activité physique...bref! mieux vaut un bon repas riche, la thermogenèse se fera toute seule, la digestion apportant beaucoup de chaleur. La ritualisation du coucher est essentielle pour passer une (à peu près) bonne nuit. Le retour au calme est important, il faut se mettre dans de bonnes conditions pour espérer passer une nuit correcte.

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par VERDUG0 le Jeu 16 Fév 2012 - 19:49

Jonathan (John.C) a écrit:
pas totalement d'accord
Non, c'est moi qui suis totalement d'accord avec toi Very Happy

Je ne fais que relater ce que j'ai lu :p
Les personnes dont j'ai lu cette methode savent gerer leur transpiration a mon avis, et sur plusieurs mois de rando, je pense que leur organisme est regle comme une horloge:p
Mais je ne peux pas m'avancer pour eux.

Moi je procede plutot comme toi: Deja je suis pas en climat froid.
J'ai passe plusieurs nuits a la belle etoile, avec ou sans feu, et plusieurs en rajoutant un poncho/tarp pour m'abriter... du soleil et du vent Very Happy

En rando /bivouac, par contre, apres l'activite physique je laisse mon corps recuperer, et ensuite je fais des etirements Very Happy En plus je peux pas dormir juste apres un rush.
Je gere pas ma transpiration tres bien, etant tres actif, et n'ayant pas des vetements au top.
J'aime bien prendre mon temps. Donc s'arreter, se poser, checker si on a un bon feeling avec le lieu du bivy, reperer precisemment ou installer quoi, et commencer a se poser pour de vrai...
Moi ca me prends un peu de temps, sans me speeder cette fois ci.


____________________________________________________________________________



Concretemment je conserve un sommeil hachure en dormant a l'exterieur. Je dors environ 2h par nuits, et environ 3h en journee, lorsque le soleil est le plus fort (la je dors d'une traite, pas de feu)
Mes causes de reveils sont:
-checker que rien ne s'est approche trop pres (de mechants chiens errants ici, et des humains)
-checker que tout le monde va bien (a fortiori les filles quand climat froid)
-checker le feu, la reserve de bois, le matos (eclats de braises par exemple)
-j'ai froid Very Happy

Peut etre d'autres causes, mais c'est ce qui me vient a a l'esprit la.
Voila mon humble et maigre contribution Wink
Bye!
avatar
VERDUG0
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 168
Age : 27
Localisation : 93
Date d'inscription : 12/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par John C le Ven 27 Juil 2012 - 21:01

Bonjour,

de récentes études ont démontré l'impact d'une nuit blanche sur l'organisme, dont l'affaiblissement du système immunitaire, la mauvaise gestion de l'élimination des déchets (cycle perturbé, hors cette élimination se fait correctement dans les 4 dernières heures de notre cycle de sommeil) etc...


Quelques articles :

http://www.e-sante.fr/nuit-blanche-c-est-dangereux/actualite/464
&
http://www.libe.ma/Sommeil-une-seule-nuit-blanche-parvient-a-affecter-le-systeme-immunitaire_a28749.html
http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/07/03/18540-simple-nuit-blanche-affaiblit-limmunite

En parallèle, une donnée "militaire" (d'(après une source médicale mili) au sujet du sommeil stipule que l'organisme peut gérer une situation de stress intense sans sommeil jusqu'à 48 heures avant de se dégrader, et avec un gros risque de fracture du moral/fracture de fatigue dès 72H. La réceptivité en est très affectée, notamment la vision dont le champ périphérique se réduit , la capacité de précision (faire le point) se détériore également. La vue à distance est très réduite. La sensibilité à la lumière est augmentée.

Cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par remi62300 le Sam 28 Juil 2012 - 1:34

Interessant! enfin moi personnellement j'ai jamais vu une "fête ou soirée" a l'eau minérale Very Happy

remi62300
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par John C le Sam 28 Juil 2012 - 1:59

remi62300 a écrit:Interessant! enfin moi personnellement j'ai jamais vu une "fête ou soirée" a l'eau minérale Very Happy

Bonjour,

moi oui...et beaucoup d'ailleurs, ou alors très peu alcoolisé (sans se déchirer la tronche...attitude que je n'encourage pas). MAIS ceci est un autre débat, et qui n'a certainement pas sa place ici. Fin du HS.

Pour en revenir au sujet initial, voici le lien vers un article médical sur le sommeil fractionné (notamment des marins):


http://revue.medhyg.ch/print.php3?sid=23831

Un autre article (sur le site de notre gouvernement!) :

www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipdgmt/doc/de_la_GICLAIS_cle098f9b.doc+sommeil+fractionn%C3%A9+marine&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESjLwOSdgHN9Fd2FyGl2a1E5O9iePCzZHI5shhVI-tZyOmIJGs3sIwWvszgpQt2S95FTb4ITzpPnnusxdu__zuhyT0l0xE8Z4-EnATToHoWa4znIPdN4BUtSxyuI8pq0lkflgz4w&sig=AHIEtbR6u-IcRIIdhojSK_S10ce6b5RXNg" target="_blank" rel="nofollow">https://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:3UBxMj2cqEMJ:www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/spipdgmt/doc/de_la_GICLAIS_cle098f9b.doc+sommeil+fractionn%C3%A9+marine&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESjLwOSdgHN9Fd2FyGl2a1E5O9iePCzZHI5shhVI-tZyOmIJGs3sIwWvszgpQt2S95FTb4ITzpPnnusxdu__zuhyT0l0xE8Z4-EnATToHoWa4znIPdN4BUtSxyuI8pq0lkflgz4w&sig=AHIEtbR6u-IcRIIdhojSK_S10ce6b5RXNg

cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [santé] sommeil fractionné en survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum