[faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par John C le Ven 11 Sep 2009 - 23:01

Le renne, animal emblématique de la Boréalie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le renne est un cervidé de moyenne taille (environ 1m10 au garrot) pour 150kg en moyenne vivant en hardes dans la toundra et parfois dans la taïga. Les hardes de forêt sont généralement plus petites et s'y réfugient l'hiver pour s'abriter du grand froid et trouver plus facilement de la nourriture. On le trouve de l'Alaska en passant par le Canada et la Scandinavie jusqu'à l'extrême Sibérie.

Chose rare chez les cervidés, mâles comme femelles portent des ramures. Les femelles en gestation (avec un petit dans le ventre!) et les jeunes conservent leur bois durant l'hiver. Les scientifiques pensent c'est une adaptation permettant aux femelles de rivaliser avec les mâles pour se nourrir et protéger leur progéniture en leur assurant de plus grande chance de survie. De manière générale, on compte de toute façon plus de femelle dans une harde que de mâles et la société des rennes est matriarcales.

On appelle aussi le renne, caribou en langue montagnaise (peuplades amérindiennes du nord est du Canada), reinder en anglais. En réalité, la désignation "scientifique" du caribou fait référence de nos jours à une sous-espèce du renne, propre au canada. Seule la robe et la taille au garrot les différencie.

Le renne comme beaucoup d'animaux du Grand Nord est parfaitement adapté aux milieu froid : il possède une queue courte afin d'éviter les déperditions de chaleur, ses poils sont creux et emprisonnent de l'air ce qui sert d'isolant contre le froid mais aussi qui aide à la flottabilité (non négligeable dans + de 60% d'humidité l'été). Ses sabots sont pointus, ce qui lui facilitent la recherche de nourriture sous la neige, et large pourvu de touffes de poils, formant comme le lynx par exemple, de véritables raquettes à neige permettant ainsi le déplacement plus aisé dans la poudreuse.

D'un instinct grégaire, les rennes se protègent de leur prédateur en faisant masse ou par la fuite en harde. leur principal prédateur est le loup. Mais l'ours, le lynx (en forêt et seulement les petits), et l'homme le chasse également.

Migrateur pour trouver sa nourriture préférée qui est le lichen l'hiver (seul "plante" résistant aux conditions du grand froid hivernale/voir articles sur les lichens) qu'il glane en grattant la neige de ses sabots. L'été, à part les lichens, il se nourrit de jeunes pousses de saule nain, d'écorces, accompagnées des herbes vertes et autres plantes se présentant sortant pour un brève moment du sol partiellement dégelé en surface durant le court été boréal...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le lichens. Principal aliments des rennes, il en faut des quantités importantes pour nourrir sa bête (10kg/jour en moyenne environ, et jusqu'à 25kg pour un gros mâle)Le Lichen n'a pas une croissance rapide et les conditions climatiques difficiles du milieu subarctique et arctique n'y aident pas. Il faut donc de larges territoires à parcourir pour que l'animal puisse trouver sa pitance. Le renne n'est pas cependant exclusif, car il aime également manger des baies, des écorces de saules, des pousses de bouleau etc...


Chaque été, après une longue migration printanière, les femelles mettent bas en toundra dans les vastes pâturages que représentent ces plaines verdoyantes dégelées.

Une étude scientifique canadienne a montré que les hardes de femelles rennes du Canada migraient au printemps pour rejoindre la toundra arctique et parcouraient ainsi plus de 4000km en marchant continuellement nuit et jour, et en s'arrêtant que quelques fois pour gratter la neige afin de se
nourrir. Une femelle baguée et suivit par satellite a marché 5055km en un an, ce qui est la plus grande distance connu effectué en 365 jours par un mammifère terrestre!

On tire de nombreux produits du renne : viandes et graisse, lait, cuir, fourrure, fil à coudre (tendons du dos), aiguilles, hameçons, harpons, etc...1/3 des populations nomades et semi nomades de la zone subarctique et du cercle arctique en tirent leur subsistance, soit par la chasse direct, soit par l'élevage.

On nomme en ethnologie ces peuplades les "civilisations du renne", peuplades répandue du Canada à l'extrême Sibérie en passant par la Scandinavie. Le renne est notamment utilisé comme moyen de locomotion, en traineau ou en monture à l'image des chevaux. A part les chiens, le renne représente le moyen le plus sur et le plus écologique pour se déplacer dans la durée en milieu subarctique : il est rustique adapté au froid, et pratique de par son utilité comme moyen de locomotion et son apport substantiel non négligeable.


Le renne et vous en forêt boréale.

En forêt boréale, hormis les pistes de passage (coulée et autres), le renne ne représente pas un grand danger.

Pour trouver une voie praticable en forêt entre rocher recouvert de mousse (les "brises chevilles), marais et autres, je piste les rennes. Ils prennent toujours un chemin facile, et donc avec moins d'obstacles. Les animaux savent toujours où marcher...

Pour l'installation du campement, il faut veiller à ne pas se mettre sur le lieu de passage, et à ne pas laisser de nourriture végétale dehors. leur instinct grégaire peuvent les faire débouler à toute vitesse en raison de la présence d'un prédateur, ou venir vous manger votre récolte de plante soigneusement entreposée dans votre panier...

Pour finir, un renne vous assurera 1 mois de nourriture pour deux personnes une fois tué si correctement préparé (séchage et fumage) sans oublier la matière première nécessaire pour faire des gants, des bottes et autres équipements. C'est un excellent animal de bât, qui portera votre sac (pas plus de 60kg réparti) pour vous si vous savez le capturer et faire en sorte qu'il marche pour vous!

à suivre...

Amical partage, Jonathan


Dernière édition par Jonathan (John.C) le Jeu 1 Oct 2009 - 0:23, édité 4 fois
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Laurent le Jeu 8 Oct 2009 - 7:46

Bonsoir,

merci pour l'article!
avatar
Laurent
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 512
Age : 41
Localisation : Eure et Loir
Date d'inscription : 21/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par John C le Mer 19 Oct 2011 - 3:47

Bonjour,

je complète le sujet par quelques photos personnelles :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Bois de renne d'un mâle trouvé en forêt boréale. Ma personne à coté vous donne une idée de la dimension.

Un tel bois peut être débité à la scie et servir à une multitude de chose, du manche d'outil comme une poignée d'un couteau, des aiguilles, en passant par la fabrication de dès à jouer et même des pipes à fumer (oui,oui, j'en ai déjà vu!). Sa densité est impressionnante : Le bois de renne est vraiment très dur, d'une qualité supérieure à un bois de cerf par exemple.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Troupeau de rennes en toundra. Le petit troupeau est dirigé par une matriarche et ne possède aucun vieux mâles. Seules les femelles et le petits sont dans cette harde...Les rennes ont une véritable structure sociale, avec des leaders, des éclaireurs, des sentinelles, et même des parias...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Rennes à demi-domestiqués en bordure de lac en pleine taïga. Il s'agit là d'un troupeau d'éleveurs samis (peuples autochtones de Scandinavie et Finlande). Ils sont lachés tout l'été dans la verte pour se nourrir mais aussi pour croiser le sang avec les autres hardes, et notamment parfois des sauvages.

Amical partage, Jonathan


_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Centre de formations aux compétences de Pisteur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
École des cosaques : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Jeu 20 Oct 2011 - 22:04

Salut!

Pour illustrer ton propos concernant l'utilisation complète du bois de renne, comme matière première pour l'artisanat de tous les jours, une photo que j'ai pris au musée d'Inari (le centre "Siida") montrant l'usage fait pour chaque partie du bois. l'esprit est le même en ce qui concerne la peau...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quand à la densité et solidité du bois de cerf, en effet, contrairement au bois de cerf ou le canal médulaire est plus ou moins poreux, celui du renne est quasiement plein, et l'ensemble est d'une solidité remarquable tout en se travaillant relativement facilement et offrant des possibilités de finition au polissage très sympas:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ci dessus, venant aussi du musée...
et ci dessous, 2 ou 3 trucs que j'ai commis dans cette matière...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le bois de renne ne bouge pas au cours des usages, il se patine naturellement et se poli de façon très progressive... le seul problème, qui peut être un défaut de sa qualité et que ce polissage dû à un usage régulier peut conduire à rendre le manche un peu glissant quand celui ci est mouillé... toxification, bande améliorant le grip... sont des moyens simples de contourner le problème...

Bref, le bois de renne est vraiment un superbe matériau de base pour l'artisanat... Et les Saames le mâitrisent parfaitement depuis toujours...

Pour rebondir sur leur nourriture basée en grande partie sur le lichen, il est vrai que les prairies de lichens sont à eux ce que sont nos prairies herbeuses pour notre bétail ici...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un exemple de "prairie à lichen" rencontré au cours d'une de mes ballades en été (juillet) au Nord-Ouest du lac d'Inari.

Bien que les Rennes évoluent en toute liberté, ils appartiennent tous à un chasseur éleveur Saame ou un autre...

Ces derniers se regroupent périodiquement pour les rassembler en un endroit ou est sommairement monté un enclos de 2 ou 3 ha, afin de se les redistribuer afin d'exploitation. C'est ce que j'ai constater pour le district d'Inari, ou les rennes évoluent annuellement sur un vaste territoire. On est un peu dans un état d'esprit de "coopérative", lors de ces phases de rassemblement et de redistribution...

Les rassemblements en ce seul endroit se font sur plusieurs jours par les éleveurs, en sillonnant le territoire en skidoo, et rabattant des petits groupes ou hardes de rennes vers cet endroit ou enclos unique.

La redistribution des rennes peut se faire par la reconnaissance systématique d'un marquage à l'oreille de chacun, fait au couteau (puukko), correspondant à un propriétaire. le marquage étant complexe, et contenant comme information sous forme d'entailles, le nom du propiétaire, son appartenance "tribale"...

Chaque propriétaire repartira en skidoo vers sa ferme (adaptation moderne...) ou son campement, avec ses rennes installés et entravés sur un plateau de remorque, plusieurs aller retours seront nécessaires au cours de cette redistribution.

Les façons de faire restent traditionnelles et sont respectées, les Saames se sont juste adaptés en intégrant l'usage d'outils modernes à leur activité d'élevage de toujours...


Les façons de faire varient aussi d'un bout à l'autre de la Laponie...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur cette dernière photos, on peut voir l'oreille entaillée d'un renne...

Juste quelques infos en vrac...

à+,
Lambda



avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Jeu 20 Oct 2011 - 23:38

... Un complément plus précis en ce qui concerne le marquage des Rennes et leur cycle de vie dans le cadre de leur exploitation par les Saames...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

"Les marques dans les oreilles
Chaque propriétaire de rennes a sa propre marque, que l'on peut hériter, comme ce fut le cas pour Sunna, la fille de Laila, à qui sa grand-mère à donné la sienne et ses rennes, à la naissance de sa petite fille. Sinon les enfants développent une variante de la marque familiale.
Lorsqu'il s'agit de se créer sa marque, celle-ci doit être soumise pour approbation à chaque village. Si un projet de marque est jugé trop semblable à la sienne, tout propriétaire peut s'y opposer. Ainsi, lorsque le mari de Laila, alors jeune homme, a voulu créer sa marque, il s'est heurté au refus de celui qui deviendrait son beau-père... La question fut réglée par leur union.
Le père de Laila avait mémorisé plus de 600 marques et leurs propriétaires respectifs ! Pour le commun des Sâmes, il existe des annuaires à l'échelle des régions, qui répertorient par familles les différentes marques pratiquées. Ces marques sont enregistrées par les services administratifs au niveau du comté.
Les enfants apprennent à reconnaître les marques familiales au moyen d'un seul dessin regroupant le tracé des deux oreilles, vues de face. Lorsqu'ils sont capables de les reproduire de mémoire et correctement sur une écorce de bouleau, leurs parents leur offrent leur premier petit renne.
On voit quelques bêtes portant une identification plastique de couleur dans l'oreille. Celle-ci est utilisée lorsque les bêtes changent de propriétaire par vente, ou par héritage ou bien lorsqu'est intervenue une erreur de marquage.
"

Tiré de ce site:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

à+,
Lambda
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Julian le Jeu 20 Oct 2011 - 23:47

Merci beaucoup pour ce complément d'informations Lambda !
Tes contributions grâce à tes voyages et ton intérêt pour la Laponie est une grande richesse pour nous, merci.

Un grand bravo également pour la fabrication de tes lames ! C'est de l'artisanat brut et utilitaire, comme je l'aime. Des outils forgés pour le travail quotidien.

Un truc m'a étonné, sur la photo le lichen est complètement blanc, on dirait de la neige, c'est surprenant !

_________________
Julian

Ce n'est pas le but qui compte, c'est le chemin.
avatar
Julian
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 302
Age : 35
Localisation : Pays Basque
Date d'inscription : 30/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Ven 21 Oct 2011 - 0:33

Vraiment de rien Embarassed ... Merci à vous de me permettre de partager avec vous quelques trucs de ci de là, entre passionnés de ce type d'environnment et de culture... Smile

Ca reste un univers à découvrir, une vie n'y suffirait pas, et on à là haut l'exemple d'une population vivant encore en accord avec son environnment, ne reniant ou n'oubliant pas sa culture, toujours vivante, tout en sachant utiliser du monde moderne ce qui leur est utile, ni plus ni moins... l'essence du pragmatisme...

Pour le vert tendre très clair des champs de lichen rencontrés au détour d'un bout de taïga, c'est frappant, c'est vrai!... Shocked mais vraiment sympa à contempler...


à+,
Lambda


avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

renne forêt boréale vie sauvage

Message par John C le Ven 21 Oct 2011 - 6:49

Bonjour Lambda,

comme toujours tes participations sont vraiment agréables, riches et grandement appréciées! Merci de ta contribution! Very Happy

lambda a écrit:Salut!

Pour illustrer ton propos concernant l'utilisation complète du bois de renne, comme matière première pour l'artisanat de tous les jours, une photo que j'ai pris au musée d'Inari (le centre "Siida") montrant l'usage fait pour chaque partie du bois. l'esprit est le même en ce qui concerne la peau...


Dans le même esprit que tes photos, voici des photos que j'ai prise d'ouvrages samis au musée de la forêt d'Elverum (que je fais visiter avec cours théorique à l'appui à mes stagiaires pour le stage initial 12jrs Norvège).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le renne (ici un sauvage chassé et offert au musée).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des chaussures en peau de renne de type samis. La grande spécificité des peuplades du Grand Nord, est qu'ils ont une bonne compréhension de leur milieu et des animaux qui y vivent. Ainsi, ont il compris que la cuir des pattes de rennes et la qualité du poils étaient la meilleur en terme de protection contre le froid et contre l'eau, ainsi que de résistance du cuir pour faire leurs chaussures.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Autre modèle de chaussures traditionnelles samis en peau de renne.

Les sakhalines (métissage des cosaques de sibérie et des yakoutes, peuples sakha de Yakoutie(1)) faisaient aussi des bottes avec les "jambières" du renne, qui leur permettaient de résister aux températures journalières parmi les plus basses de la planète lors de l'époque des premières grandes expéditions dans le Grand Nord Yakoute au 17ième et 18ièle siècle (Le record de température est de plus oiu moins -80° à Yakustk et Verkhoïansk selon les sources!). Les nenets (dit niénièts) et les evenks, d'autres peuplades de la civilisation du renne pratiquent toujours ce type de savoirs ancestraux de nos jours, bien que ça se perde peu à peu...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un couteau d'inspiration sami entière en bois de renne, fait par Jonny Walker Nilsson. Remarquez le travail ouvragé du bois de renne. Comme le dit Lambda plus haut, le bois de renne de par sa qualité permet de faire un véritable travail d'orfèvre, pour peu qu'on en ait la patience! Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Diverses fabrications en bois de rennes (un joug de bât, des couteaux) et en cuir de renne (une bourse).



lambda a écrit:

Bien que les Rennes évoluent en toute liberté, ils appartiennent tous à un chasseur éleveur Saame ou un autre...

à+,
Lambda


Peut être en Finlande? Bien que, sans remettre en doute tes dires, ça me paraisse étrange car de grandes populations de rennes sauvages existent encore, en Norvège (surtout du coté de Forollhogna) mais aussi en Russie d'Arkhangelsk jusqu'à l'extrême Nord Est et les animaux ne connaissent point les frontières.

Les komys (l'équivalent "russe" des samis/saames) en Russie en pratique d'ailleurs aussi bien la chasse, que la capture pour le croisement des sangs pour l'élevage. Il est dit d'ailleurs au sujet des croisements demi-domestique/sauvage que les premières générations sont trop farouches et ne donne rien de bon en viande mais que c'est dans la deuxième et troisième générations qu'on s'y retrouve et que ça donne de bonne bête!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Femelle renne et son petit. Pour mettre bas, les femelles ont tendance à aller en forêt le temps que leur petit soit suffisamment costaud pour rejoindre la harde et survivre.


Amical partage, Jonathan


Note :

(1) Un peu de culture sibérienne : La Yakoutie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Centre de formations aux compétences de Pisteur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
École des cosaques : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Ven 21 Oct 2011 - 8:20

Salut Jonathan! Smile

Ce musee d Elverum semble superbe et me donne envie de le visiter! beau substrat pour illustrer ton cours theorique... Smile

Pour la peau de renne, les poils, en plus de leur capacite d isolation thermique du fait qu'ils sont creux, offrent aussi le grand avantage de ne pas laisser la neige s'accrocher dessus... Ainsi lorsque l'on rentre au camp ou simplement chez soi, on evite grandement de rentrer de la neige a l interieur.

Pour la propriete des rennes, tu as raison de me contredire, je suis loin d avoir la science infuse la dedans et j aurai du moduler mon propos en precisant que j ai constate ce fait de propriete quasi systematique dans la region entourant le lac d'Inari, mais aussi dans le nord de la Suede aux alentours d Abisko, mais en effet je ne sais pas ce qu il en est pour d'autres parties de la Laponie...

Donc tu as raison de preciser que ce n est pas forcement le cas dans toute la Laponie... d'ailleurs afin de renouveller le cheptel, en y pensant, ca semblerait logique qu il y ait une portion non negligeable de la population de renne en Scandinavie et Finlande qui soit encore a l etat libre...

Mais ce dont je suis sur est de cette appartenance quasi systematique dans les 2 regions citees plus haut. d ailleurs pour cette partie de la Finlande, le chasseur lambda n'a pas le droit de tirer un renne, sous peine de poursuite et avec une obligation de dedommager le proprietaire potentiel dudit renne, ce qui n est pas le cas de l Elan par exemple parfaitement chassable en respectant les lois de chasses en vigueur.

a+!
Lambda
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

stage de survie norvège

Message par Gauthier R. le Ven 21 Oct 2011 - 10:22

Bonjour,

Ah, toutes ces photos et ses informations me rappellent le stage de survie en Norvège de l'EVSF, que des bons souvenirs et de contacts avec la Nature. Une rencontre que je ne suis pas prêt d'oublier.
Merci encore pour tout ce partage.

Cordialement, Gauthier


Dernière édition par Gauthier R. le Jeu 12 Déc 2013 - 10:25, édité 1 fois
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1025
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

survie renne grand nord

Message par riko le Sam 22 Oct 2011 - 0:37

salut!

super sujet! merci john et lamdba comme toujours nikel.

Gauthier R. a écrit:Salut,
Ah, toutes ces photos et ses informations me rappellent le stage de survie en Norvège de l'EVSF, que de bons souvenirs et de contacts avec la Nature. Une rencontre que je ne suis pas prêt d'oublier.
Merci encore pour tout ce partage

t'as déjà vu John.c en choper un au lasso avec son noeud cosaque (tiens, que je ne sais plus comment il s'appelle)? c'est géant de voir ça! plus dur à pratiquer. en survie c'est un savoir qui peut être pratique. car on approche de pas trop loin les rennes si on la joue bien.

Je crois que tout les nomades du grand nord utilise une sorte de lasso pour choper leur bestiole, non?

+++ riko
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Sam 22 Oct 2011 - 3:05

Oui oui, Dans les parties lapones que j'ai eu l'occasion de visiter, c'est toujours un accessoire bien présent chez les chasseurs/éleveurs de rennes.

chez les Saames de la région d'Inari, ca s'appelle un [suoponkki] (je l'ai écrit de façon phonétique, ne connaissant pas l'orthographe exacte...).

Autrefois fait en corde tressée à basse de cuir de renne avec un embout en os du même animal, en forme de 8, permettant de faire la boucle.
Aujourd'hui, avec exactement le même design, mais la corde de cuir tressée est maintenant faite en kevlar ou autre matériau synthétique tressée, et l'embout en 8 est en plastique moulé...

encore une fois, la réunion du meilleur des 2 mondes... un design qu moins multi centenaire qui a fait ces preuves, remis au goût du jour avec des matériaux modernes...

à+,
Lambda

avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

rennes

Message par Gauthier R. le Lun 24 Oct 2011 - 12:01

Bonjour,

@ Riko, non, John a failli en attraper un mais la corde n'a pas été pas assez longue. Pour ce qui est du nœud, c'est le nœud de tienzan (je sais pas si ça s'écrit comme cela mais bon...).

Cordialement, Gauthier


Dernière édition par Gauthier R. le Jeu 12 Déc 2013 - 10:24, édité 1 fois
avatar
Gauthier R.
SANGLIER de l'EVSF
SANGLIER de l'EVSF

Nombre de messages : 1025
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

renne forêt boréale vie sauvage survie

Message par riko le Mar 25 Oct 2011 - 7:10

Gauthier R. a écrit:Salut,

Riko, non, John a failli en attraper un mais la corde n'a pas été pas assez longue. Pour ce qui est du nœud, c'est le nœud de tienzan (je sais pas si ça s'écrit comme celamais bon...).

A plus

salut

voiiiiiillllààà! Tienzane! un truc comme ça son noeud de cosaque! un truc qu'on ne trouve pas dans les bouquins et qui sert à tout! je l'ai vu choper des canassons avec et en norvège une fois un renne lors du stage grand froid. j'ai essayé mais rien n'a faire.

pour rebondir sur le sujet de départ, un petit doc de la FAO sur les saames. on y parle des rennes aussi :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

+++ riko
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

tienzan noeud

Message par John C le Mer 26 Oct 2011 - 20:19

riko a écrit:
Gauthier R. a écrit:Salut,

Riko, non, John a failli en attraper un mais la corde n'a pas été pas assez longue. Pour ce qui est du nœud, c'est le nœud de tienzan (je sais pas si ça s'écrit comme celamais bon...).

A plus

salut

voiiiiiillllààà! Tienzane! un truc comme ça son noeud de cosaque!

je l'ai vu choper des canassons avec et en norvège une fois un renne lors du stage grand froid. j'ai essayé mais rien n'a faire.

+++ riko

Bonjour tous le monde,

Embarassed

Il s'agit bien du nœud de Tienzan. C'est un nœud d'origine tatar (ou kalmouk, ou bien encore mongol en fonction de qui, se réclame la paternité, éternel dilemme...).

Il est employé par de nombreuses ethnies, tant nomades que cosaques (d'ailleurs parmi les cosaques se trouvent de très nombreuses ethnies d'origine nomade comme c'est le cas de ma famille en passant), de l'Oural à la Yakoutie en passant par la Mongolie...

C'est un nœud coulant à désagrafage rapide qui sert vraiment à tout, du lasso de capture au collet en passant à l'attache fagot de bois...Et effectivement, c'est le genre de savoir qu'on ne trouve pas dans les bouquins, puisque de transmission orale exclusivement...

Une variante existe parmi les éleveurs de rennes avec un bout de bois ou d'os permettant de bloquer la corde tout en ne lacérant pas le cou de l'animal. Les mongols placent davantage leur corde sur une perche qu'on appelle Urga. Mais j'ai déjà vu le Tienzan en usage chez eux.

Apprendre la capture d'un animal via un lasso peut effectivement être un savoir utile pour la vie en pleine nature et un nœud de ce type peut avoir de nombreuses applications comme citées ci dessus.

Amical partage, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Centre de formations aux compétences de Pisteur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
École des cosaques : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par John C le Lun 21 Mai 2012 - 3:03

Bonjour,

rencontre avec un jeune renne blanc, curieux...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amical partage, Jonathan


_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Centre de formations aux compétences de Pisteur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
École des cosaques : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!

Nombre de messages : 3245
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par ventilo le Lun 21 Mai 2012 - 4:32

On dirait un "esprit totem" comme dans un film... Il est beau rendeer
avatar
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 1182
Age : 42
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 01/02/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Aleksi le Lun 4 Fév 2013 - 2:58

lambda a écrit:Salut Jonathan! Smile
Pour la propriete des rennes, tu as raison de me contredire, je suis loin d avoir la science infuse la dedans et j aurai du moduler mon propos en precisant que j ai constate ce fait de propriete quasi systematique dans la region entourant le lac d'Inari, mais aussi dans le nord de la Suede aux alentours d Abisko, mais en effet je ne sais pas ce qu il en est pour d'autres parties de la Laponie...

Donc tu as raison de preciser que ce n est pas forcement le cas dans toute la Laponie... d'ailleurs afin de renouveller le cheptel, en y pensant, ca semblerait logique qu il y ait une portion non negligeable de la population de renne en Scandinavie et Finlande qui soit encore a l etat libre...

Lambda

Salut !

Du cote de Karasjok, les rennes sauvages sont encore nombreux, j'en croise presque tous les jours. D'ailleurs le boulot quotidien d'un eleveur est de parcourir ses pistes de snowmobile pour voir des traces sortantes qu'il faut donc suivre pour recuperer le renne, et traces entrantes qui sont en generale un renne sauvage gratos, grace a l'instinct gregaire... Pour la separation des troupeaux, j'en ai fais quelques unes et je suis toujours bien incapable de reconnaitre les entailles aux oreilles...

Aleksi
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Aleksi le Lun 4 Fév 2013 - 3:00

ventilo a écrit:On dirait un "esprit totem" comme dans un film... Il est beau rendeer

Pour les Samis, les rennes blancs etaient sacres, considere comme magique Smile

Aleksi
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Fairyka le Mar 5 Fév 2013 - 4:33

Et on comprend bien pourquoi, vu la beauté de l'animal !
avatar
Fairyka
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 5
Age : 43
Localisation : Sud Picardie
Date d'inscription : 16/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par patoche le Mar 5 Fév 2013 - 4:52

bonjour , tu a vraiment beaucoup de chance John de pouvoir travailler dans des té-rein comme la ba Shocked , parcourir ses régions cassiment nue de toute civilisation comme la n'autre qui a la tendance a détruire la nature pour pouvoir construire tous et n’importe quoi pour comme ils le dise VIVRE , qu'elle dommage de ne pas avoir le choit ou n’être et vivre ,

cordialement patoche Very Happy

patoche
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 130
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 12/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Aleksi le Mar 5 Fév 2013 - 5:04

Aleksi a écrit:
Salut !

Du cote de Karasjok, les rennes sauvages sont encore nombreux, j'en croise presque tous les jours. D'ailleurs le boulot quotidien d'un eleveur est de parcourir ses pistes de snowmobile pour voir des traces sortantes qu'il faut donc suivre pour recuperer le renne, et traces entrantes qui sont en generale un renne sauvage gratos, grace a l'instinct gregaire... Pour la separation des troupeaux, j'en ai fais quelques unes et je suis toujours bien incapable de reconnaitre les entailles aux oreilles...

Salut a tous ! Je m'auto-cite pour apporter quelques corrections... Embarassed
J'ai repondu de maniere categorique par rapport a ce que je croyais savoir de part mes observations. Mais ton post (Lambda) m'a fais reflechir car je ne m'etais tous simplement pas pose la question. Alors ce matin, j'ai questionne un eleveur. Sans hesitation aucune dans sa reponse, il n'y a plus de rennes sauvages dans l'integralite du Finnmark... Les entrees de rennes sauvages dans la harde restent quelque chose de tres, tres marginal. Bref, cela montre encore plus le desastre ecologique de cet elevage trop intensif...
Mea culpa, vraiment.

Aleksi
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Mar 5 Fév 2013 - 22:23

Pas de souci Aleksi.

c'est jamais évident d'essayer d'avoir une vision globale de cette activité, sur des territoires aussi grands... Entre, par exemple, certaines tribus Saames qui pratiquent l'élevage de façon encore complètement nomade dans certains coins de la Norvège avec des migrations Nord/Sud, ceux de la région d'Inari qui font du semi-nomadisme, en laissant leur bêtes vivre libres sur de grandes surfaces, mais sans véritable migrations massives, avec des rassemblements ponctuels comme tu les connais. l'activité est loin d'être homogène d'un bout à l'autre du Sàpmi...

L'élevage de renne de façon intensive n'est pas si vieux que ça en fait:

Cela remonte en gros au XV/XVI eme siècle à la louche. à l'époque les saames étaient souvent taxés par plusieurs pays en même temps: Suède/Norvège/Russie.... Ce qui les a poussé à l'élevage intensif afin d'être à même de payer ces taxes multiples, tout en pouvant assurer leur subsistance.

Avant cette époque, c'était plutôt: chasse, usage ponctuel (pour le lait par exemple), maintien de tout petit cheptel, usage pour le hallage...
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Aleksi le Mar 5 Fév 2013 - 22:43

Tout a fait vrai et entierement d'accord. Mais la plus grande catastrophe (pour l'elevage de renne, car pour le peuple Saame on aurait pas assez d'un post pour tout lister...) a ete l'entree du "reindeer herding" dans une economie de marche. "L'adaptation" (ou la tentative) d'un mode de vie base sur la subsistance de la famille, ou la Siida, a une societe de consommation tout ce qu'il y'a de plus moderne, avec la vente des rennes pour l'industrie, puis pour la grande distrib'. Le but devient inexorablement : plus de rennes, plus de tunes. Et ca ce resent dans leurs discours, je trouve en tout cas, que rennes = $
Depuis 20-30 ans, on achete le renne en supermarche (sauf pour les eleveurs). Cela a pour consequence que lës familles d'eleveurs veulent toujours plus de rennes, un plus gros troupeaux, et les eleveurs sont devenu entierement dependant des technologies modernes (essence pour les snowmobiles, parfois meme helicoptere...).
Un autre probleme : vu que le nombre de rennes d'elevage augmente de maniere completement aberrante, dans la pupart des endroits il y en a le double que ce que la plupart des specialistes recommandent ; resultat, les mousses et lychens repoussent mal, les terrains s’appauvrissent (Voir ce que dit John C. au sujet de la quantite de lychens qu'ingurgite un renne quotidiennement). Les zones viables retrecissent d'annees en annees, c'est un fait avere...
Ca ne s'arrangera pas.
Une autre critique : Vu que le mode de vie des eleveurs n'a plus rien a voir avec ce qu'il etait (ils ne dorment plus dans les Lavvu a proximite du troupeau pour garder un oeil dessus, mais en ville dans des maisons sur-chauffees), alors certaines choses se perdent, comme la gestion des predateurs... On ne reflechit plus, on abat sans concession, sans chercher de solutions alternatives ; il y'a moins de loups en Laponie norvegienne qu'en France. C'est le lynx qui est desormais vise, vu que le loup a ete eradique.
Dernier truc : J'avais ete invite par une jeune femme pour apprendre a conduire un traineau de rennes. Sur le chemin, elle m'explique, dans son costume Sami parfait, qu'ils sont les derniers nomades d'Europe, etc etc. Je sortais a peine de son grand salon tout equipe dans lequel j'ai bu un bon cafe...! Le business touristique est en grande partie responsable de ce que l'on croit savoir sur les Sami. Pour moi, suivre les rennes 2 fois par an pour la transhumance ne fait pas d'eux les "derniers nomades d'europe", nos bergers en France font de meme.

Desole si le tableau est un peu sombre, mais ce sont mes ameres constatations.

PS : Je parle ici de la Laponie norvegienne, le reste je n'ai fais que passer ou rester quelques jours, trop court pour tenter de comprendre quoi que ce soit objectivement.

Aleksi
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par lambda le Mar 5 Fév 2013 - 23:02

Oui, c'est vrai que ce "choc des cultures", ou ce mix des genres, ne se passe pas toujours de façon harmonieuses. quoique les saames me semblent particulièrement adaptables et aptent à utiliser les medias modernes afin de préserver ne serait ce qu'une partie de leur culture.

Les centres culturels de Jokkmokk en Suède ou d'Inari (le "Siida" center) sont super actifs et bien développés, avec leur bibliothèque, collections permanentes et thématiques, atelier de Duodji et cours de saames pour la préservation de la langue.

en contre partie, c'est vrai que cette capacité d'adaptation est a double tranchant: Pour l'élevage des rennes intensif, comme tu le dis bien, c'est de plus en plus visible... Dans le coin d'Inari, ils en sont à apporter du fourrage en complément de l'alimentation habituelle (lichen/champignon à la saison...) des rennes. avec en effet en conséquences un accroissement de population phénoménal, et des champs de lichens comme celui ci (croisé au NO du lac)

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][/img]

De plus en plus rares...
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 199
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Aleksi le Mar 5 Fév 2013 - 23:22

Sublime cette photo...

Pour la preservation de la culture Saame, c'est entierement vrai, une sorte de renaissance apres guerre evidente, apres que des generations et des generations entiere aient grandi dans la honte de leur culture et de leur origine...
Cependant j'emets quelques reserves (encore, pourtant dans la vie que ne suis pas quelqun de pessimistes, je jure ! Smile ).
Malgres l'utilisation de medias (Tele Saame, radio, parlement, etc), qu'en resort t-il reelement, et a qui tout cela profite t-il. Ben la norvege, directement (pour la region que je connais a savoir le Finnmark). Le Duodji est un artisanat touristique (sauf pour les lames, encore que le mora suedois trouve bien sa place egalement), les joiks (spontannes j'entends, pas pour faire plaisir aux touristes) ne se chantent presque plus qu'apres quelques bieres ou cognacs dans les pubs. Alors oui, c'est vrai, la langue se preserve c'est une vrai reussite ; mais ensuite ? La tele Saame diffuse la meme daube que toutes les autres teloches, et en plus, pour habiter chez les gens depuis plusieurs mois maintenant, elle tourne sans discontinuer dans les salons...
Quand au parlement, j'y ai deux amis avec qui je parle regulierment et qui ont un regard tres objectif. Ils m'ont clairement affirme qu'ils n'ont aucune marge de manoeuvre sans l'aval de la norvege. Bref, parfois je me demande si cette renaissance de l'identite Saame, ce n'est pas noyer un peu le poisson pour faire taire les dernieres identites fortes.
Qu'en est-il du cote de Inari ?

Aleksi
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 8
Age : 31
Localisation : IDF
Date d'inscription : 19/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [faune/survie] Le renne, animal emblématique de la Boréalie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum