Les bacteries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bacteries

Message par Floridus le Jeu 13 Avr 2017 - 10:41

On peut avoir peur de croiser des loups ou des ours, mais les grosses bêtes seront toujours moins redoutables que les petites : à savoir les bactéries.
Elles ne sont  pas toutes mauvaises, certaines sont bonnes et déjà présentes dans l'organisme.
D'autres peuvent causer des dommages en attaquant les cellules, d'où le principe de cette discussion.
Car la prévention est indispensable. Dans les début de mes expériences bucoliques, je ne pensais pas aux bactéries car je ne connaissais pas tellement le sujet. J'ai connu divers infections heureusement peu dangereuses, je n'avais pas fait le lien avec les risques que j'avais pris, puis je me suis documenté sur ces organismes en voulant connaitre la médecine.
Ils sont dans l'eau, dans le sol, il est important de le savoir et de ne pas boire n'importe où ne serait-ce une source, ni manger sans précaution les simples. Sinon, infection des intestins ou des gencives pour les cas les "moins graves".
Les plantes abriteraient la douve du foie. Le typhus est présent dans l'eau.
Si vous avez une coupure que vous pensez sans importance, désinfectez là. Aucune coupure n'est anodine. Il y a le tetanos, il provoque la paralysie des membres jusqu'au coeur et provoque la mort. Il y a aussi ce que l'on appelle vulgairement la bactérie mangeuse de chair dont on trouve la fascilite necrosante (streptocoque A) et le Purpura Fulminans (meningocoque). Ces bacteries perturbent la circulation du sang et sont semblables à des gangrènes,  toutefois elles se développent à grande vitesse, en quelques heures. Elle sont rares mais réelles.
La méningite endommageant les tissus qui protègent le cerveau, et peut endommager celui-ci. La méningite tuberculeuse également (que l'Inde connait bien). Il vaut mieux ne pas être seul et être proche d'une ville dans ce cas là.
E-coli est assez commun dans les sols et dans la viande. La viande en elle même peut devenir un nid à bactéries, elle doit vraiment être bien cuite et rapidement consommée. Et l'on ne dois pas mettre une blessure au contact du sol.
Très important, les carences alimentaires facilite l'action des bactéries dans un organisme affaibli et privé de ses anti-corps. Les maladies concernées peuvent être le noma ou le syndrome de Lewandowsky-lutz-Diplasie dans les cas les plus extrêmes.
Certes il est plaisant de chauffer sa nourriture dans un feu de camp, de partir à la cueillette, d'aller chercher de l'eau, de tailler du bois. Mais soyez toujours prudent, avec une trousse de secours, un portable avec du réseau puisque nous avons la chance de vivre à cette époque, du charbon, du désinfectant...
Car un simple divertissement peut devenir une sérieuse atteinte à l'organisme.
avatar
Floridus
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 438
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum