[FEU] Feu durable sans intervention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FEU] Feu durable sans intervention

Message par Nexus763 le Mar 10 Nov 2015 - 22:36

Comment faire durer le feu toute une nuit par exemple (8 heures) sans avoir à y toucher.

Je suis tombé sur ceci :


Des avis ? Des idées ?

Nexus
avatar
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 536
Age : 29
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

http://wsrland.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FEU] Feu durable sans intervention

Message par lambda le Mer 11 Nov 2015 - 3:17

Salut à vous.

Je pense, dans la problématique soulevéee ici, que ca peut être intéressant de distinguer 2 situations:

(1) celle ou l'on souhaite simplement pouvoir récupérer quelques braises pour le milieu de nuit/au petit matin afin de relancer un feu assez facilement.

(2) celle ou l'on souhaite obtenir un feu rayonnant capable de se maintenir plus ou moins tout au long de la nuit...

Concernant la situation (1): faire un beau foyer au soir, et une fois prêt à ce coucher, rassembler au mieux les braises en un tas compact le plus gros possible et le recouvrir de cendre soigneusement. si la meteo est clemente (pas de précipitation), il y'aura de grande chance au petit matin de retrouver quelque chose d'utilisable là dessous. en ayant eu soin de préparer la veille du tout petit bois et éventuellement quelques "initiateurs" bien sec, le redémarrage se fera sans problème.

Concernant la situation (2):

- la méthode proposée ci dessus, avec les "distributeurs automatiques" de bois, en pente, et autres peuvent au moins grandement rallonger la durée de vie du feu, mais ce que j'ai pu constater c'est qu'en général, le feu se propage en effet vers les parties hautes du montage, enflamme le bois (ce qui est en soi le but souhaiter), mais le front de flamme ascendant se propage souvent plus vite que le bois ne "descend" dans le foyer...
On se retrouve souvent donc avec des tronçons au final noircis, avec un front de flamme ascendant qui s'éteind car trop éloigné du foyer, donc dans une zone trop froide (faut pas oublier qu'un feu, c'est un combustible, de l'oxygène (un comburant) et une source d'énergie (ici calorique): et ici, le déséquilibre est trop important, quelques flammes faibles qui rampent sur un morceau de bois trop gros et froid initialement...).
Au resultat, donc des tronçons noircis mal consummés en milieu de nuit, au pire si le tronçon est de faible section, souvent il se brise en cours de combustion et le montage se romp pour redevenir un tas informe qu'il faudra de toute façon "retaper" de façon plus classique dans le feu... Cela marche parfois, mais ca demande de grand soins de montage, des bois longs adéquats, homogènes, de pas forcément trop grosses sections...Et idéalement des bois de qualité homogène en constitution, section, et peut être pas trop de vents tournoyants susceptible de ré-activer de façon aléatoire et non controlée le foyer en cours de nuit...

- Les feux "top down" ont une durée de vie plus longue à quantité de bois égale, compare à un feu de camp traditionnel.

- pour les torches suédoises, peuvent avoir une longue durée de cie aussi, pourquoi as intéressante pour popoter... Mais pour être honnête, je n'ai jamais vu vraiment pratiquer cela Là-Haut par aucun local que j'ai pu rencontrer. Par contre, cela reste un excellent initialteur pour démarrer un gros feu en y dépossant dessus en tipi (par exemple) du bois sec, long, et se retrouver avec un feu de la Saint-Jean bien rayonnantet donc efficace pour se chauffer....

- Les feux en longs sont aussi des alternatives intéressantes mais, si je ne m'abuse, doivent tenir compte de la direction générale du vent dominant pour qu'il soit raviver de façon plus ou moins constante... Ca peut-être assez contraignant, car ca pourrait influer sur la fa4on de monter son camp, son positionnement par rapport au feu... Une solution qui marche, mais un peu moins "passe-partout"...

De tout cela, j'ai constaté que finalement, le problème, c'est que l'on a peut être trop tendance à imaginer (de façon plus ou moins consciente, des "systèmes" qui ne sont là que pour tenter de reproduire une sorte de "confort domestique" similaire à ce que l'on à à la "maison" ou le chauffage moderne avec thermostat et autres nous offre cette constante tout au long de la nuit... Bref ramener dans les bois une façon de penser et de faire de "la maison"...

En réalité, il me semble absolument normal et "dans le context", de profiter de son feu bien monté durant la soirée, de se coucher avec et finalement d'avoir à se réveiller à intervalle régulier pour le raviver (dans l'extrême, cf situation (1)) dès que l'on sent "une petite fraîcheur qui s'installe"....

Si de toute façon on a un système de couchage capable de faire passer une nuit "confort" même sans feu, la question devient moins essentielle, on retombe simplement dans la situation (1).
Si on est en configuration survie, ou simplement avec un matériel clairement sous-dimensionné par lui-même pour passer sa nuit confort, les réveils réguliers pour réactiver son feu me semblent dans l'ordre naturel des choses en fait...

Le fait de chercher à maintenir son feu constamment allumé est peut-etre en fait un "faux problème"....

Tout ceci est simplement basé sur ma chtite expérience perso, constation, et doit être lu en y insérant régulièrement "AMHA", hein... Parfaitement discutable, réfutable, modifiable au fil de vos commentaires...

A+ et merci pour votre patience de lecture.

Lambda
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 198
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FEU] Feu durable sans intervention

Message par Nexus763 le Ven 13 Nov 2015 - 0:34

Apparemment, les tronc sont trempés dans l'eau avant d'être ajoutés (sauf les premiers), ce qui empêche la dispersion du feu qui consume les deux troncs, ceux-ci se repliant sur le foyer au fur et à mesure.
Je viens de trouver cette info et du coup, cela veut dire eau abondante à proximité :/

Je pensais à l'utilité de ce feu pour faire sécher des vêtements mouillés ou des chaussures toute la nuit par exemple.
Nexus
avatar
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 536
Age : 29
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

http://wsrland.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FEU] Feu durable sans intervention

Message par lambda le Ven 13 Nov 2015 - 2:59

Nexus763 a écrit:Apparemment, les tronc sont trempés dans l'eau avant d'être ajoutés (sauf les premiers), ce qui empêche la dispersion du feu qui consume les deux troncs, ceux-ci se repliant sur le foyer au fur et à mesure.
Je viens de trouver cette info et du coup, cela veut dire eau abondante à proximité :/

Je pensais à l'utilité de ce feu pour faire sécher des vêtements mouillés ou des chaussures toute la nuit par exemple.
Nexus

Salut à vous. Smile

Nexus, comme tu le dis, avec cette precaution supplémentaire, on commence à rentrer dans une construction et un concept de fonctionnement un peu complexe, peut être trop pour être "idiot proof", fiable en condition degradée ou juste plaisant à utiliser en mode "camping bushcraft"...

intellectuellement intéressant, mais pratique à utiliser? je ne sais pas...

"...cela veut dire eau abondante à proximité :/..."

Comme tu le soulignes justement...

En ce qui concerne ce point...

"faire sécher des vêtements mouillés ou des chaussures toute la nuit par exemple"

Une fois les premiers bois secs consummés, si les rondins du dessus sont trempés, j'imagine volontier un feu générant beaucoup de fumée, et pas très calorigène et potentiellement pénible à vivre...

Faire sêcher ces affaires toute une nuit ne me semble pas en contradiction avec le fait de devoir régulièrement et normalement entretenir un foyer classique... ca permet de retourner justement ces affaires aussi pour poursuivre le séchage de façon optimale, et verifier si ells sot pas en train de cramer parce que accidentellement tomber dans le foyer ou à proximité...

Un séchage d'ailleurs ne nécessite pas forcément un feu de la St-Jean ou a la régularité extrême, juste une source de chaleur, même un peu aléatoire, tant qu'on l'entretien... un feu de camp classique avec un réflecteur et ses affaires installées autour de ce feu et abritées, ca va très bien en fait....


En revenant sur la construction du haut, il reste aussi peu de place d'exposition de ses affaires à sêcher, à moins bien sûr de commencer à construire un petit échaffaudage supplémentaire placé bien au dessus du feu par exemple, mais on retourne sur l'augmentation de la complexité du système dans sn ensemble...
Bref, beaucoup d'efforts, pour un bienfait relative modéré à en retirer...

Je suis de plus en plus convaincu, que pour certains "postes de travail au camp" fondamentaux, il est finalement plus bénéficiable de faire simple et fiable (postes peu complexes, idiot proof, nécessitant un minimum d'outils pour être implémentés) que complexe et portentiellement source de probleme (due à la complexité)...
Et finalement, d'adapter sa façon d'être pour que le système simple et fiable puisse marcher en toute condition, même les plus degradées...

L'automatisation, dans le cadre du feu, me fait toujours penser à un souhait plus ou moins conscient de retrouver le confort "moderne" de nos foyers civilisés...

Encore une fois, je me fais l'avocat du diable pour alimenter la discussion, basé juste sur mon chti vecu.... Le système en lui même me semble d'ailleurs super intéressant en l'adaptant d'un point de vue technologique, dans un contexte de système de chauffage domestique...

quelques idées en vrac...

à+,
Lambda
avatar
lambda
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE
ANIMATEUR RUBRIQUE SUBARCTIQUE

Nombre de messages : 198
Age : 42
Localisation : pays-bas
Date d'inscription : 21/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [FEU] Feu durable sans intervention

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum