Et le déconditionnement dans tout ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et le déconditionnement dans tout ça

Message par celinejulien le Lun 21 Oct 2013 - 11:23

Je me souviens au stage de John d'avoir vu le conditionnement en foret, le déconditionnement et le reconditionnement dans la vie de tous les jours.

Même si nos séjours sont  courts, je m interrogeais sur la meilleure alimentation après, surtout quant on a mange du pemmican.
Je me suis rendu compte qu en 12km et une nuit je pouvais perdre jusqu a 3 kg. Bien content, j espère ne pas les reprendre

Quelle alimentation au retour après des repas peu frugaux, se jeter sur un steak ou fast food? Notre corps a surement souffert, d'une petite déshydratation, hypothermie, manque de sommeil etc...

Comment bien récupérer, pour ne pas arrivé cassé au bureau le lundi. Et se balader avec une canne pour une semaine (si si).

Le reconditionnement  psychologique n est pas un problème, car les séjours sont courts, peu d entre nous partent plus d un mois d affile. 

vos opinions?


un article interessant  pour le choc du retour
http://www.lapageapageau.com/2013/03/03/13-trucs-pour-se-remettre-du-choc-du-retour/
http://www.international.uottawa.ca/docs/Exchanges-Outgoing-Lechocduretour_FR.pdf



Peut on se baser sur la meme technique que la reprise d alimentation apres un jeune, on reintroduit des aliments plus gras, en plus grande quantite?


un lien intéressant sur le conditionnement militaire
http://www.armyelearning.ca/assets/pan_army/ACIM/graphics/GCPAT.pdf
avatar
celinejulien
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 300
Age : 31
Localisation : Moncton New-Brunswick CANADA
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le déconditionnement dans tout ça

Message par Floridus le Mar 22 Avr 2014 - 3:18

Salut,
j'ai tendance à emporter une sauce avec moi pour mes futures salades, mon péché mignon (moutarde, soja, huille) car j'aime bien me faire plaisir aussi, mais on peu prendre un peu de poids avec ça. Au début je partais même avec des baniques (galettes de farine) préparés à l'avance avant de partir, pas plus diététiques. 

Le sommeil est super important, se coucher tôt et se lever quand on veut reste pour moi une bonne option. Mais si on se couche tôt on se lève tôt aussi, je me couche en même temps que le soleil donc pas de veillé au feu de bois, jamais, et ça évite de gaspiller le bois.
Je pense qu'il ne faut pas se forcer à faire trop d'efforts, ne pas forcer sur nos capacités. Cela se fait petit à petit, avec l'habitude on marche 10 kilometres sans efforts tranquillement. Mais si c'est trop il ne faut pas le faire, pas la peine de se casser en deux pour rien.
Si on se reveille un peu glacé le matin il faut bouger et se masser vigoureusement pour que le sang circule, surtout sur les pieds.

Je ne suis pas trop pour le jêune, mais plutôt pour manger comme on veut, pour ne pas manquer de vitamines. Suivant où l'on est ce n'est pas la nourriture qui manque.
Après, au retour, on se sent vraiment bien je trouve, on prend du recule sur notre quotidien, on a un autre regard sur la vie de tous les jours.
avatar
Floridus
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 438
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le déconditionnement dans tout ça

Message par celinejulien le Mer 23 Avr 2014 - 12:58

Merci de ta reponse, si je comprends tu te prends quelques petits plaisirs pour te rendre le decalage moins important entre la ville et la foret.
 A etudier car il est vrai que mes sorties sont un total decalage avec mon autre vie. Mais bon si je pouvais eviter de reprendre du poids ca serait parfait
avatar
celinejulien
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 300
Age : 31
Localisation : Moncton New-Brunswick CANADA
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le déconditionnement dans tout ça

Message par Nexus763 le Jeu 24 Avr 2014 - 6:53

Salut,
Ce n'est pas pour rien que la culture asiatique (les chinois et japonais pour ce que j'en sais) considèrent le ventre comme un second cerveau.
Il apprend les aliments que nous ingérons et créé les enzymes adaptés.

Pour donner un exemple bien flagrant (vécu par une ami de mon père) : un marathonien habitué qui boit une boisson énergétique pour une course alors qu'il ne le fait jamais ne finira même pas la course. Car son estomac va le faire souffrir entre l'énergie demandée pour l'effort et l'énergie requise au ventre pour "déconstruire" et assimiler les mollécules de cette substance qu'il ne connait pas.
Notre corps s'adapte vite (capacité de survie oblige) donc changer de régime alimentaire pour le week end sera toujours aussi néfaste pour l'emmagasinement et la dépense d'énergie.

En bref, ton corps va mieux gérer la gestion calorique si le régime alimentaire de ton quotidien ressemble à celui de tes sorties. Plus tu en seras proche, plus ce sera efficace. Tu boiras et mangeras plus puisqu'il faudra résister au froid et fournir un effort physique supplémentaire mais ce ne fera pas des montagnes russes coté poids.
Voilà, j'espère m'être bien exprimé.
bye
Nexus
avatar
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 542
Age : 30
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

http://t4travel.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le déconditionnement dans tout ça

Message par celinejulien le Ven 25 Avr 2014 - 8:55

Merci Nexus c etait clair.
avatar
celinejulien
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 300
Age : 31
Localisation : Moncton New-Brunswick CANADA
Date d'inscription : 21/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et le déconditionnement dans tout ça

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum