Discussions autour de la Vie sauvage, de la survie, du Pistage, de la ferme traditionnelle bashkir et des arts martiaux cosaques - Par John C
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Sam 22 Déc 2007 - 10:13

l'Ethique Vie en pleine nature = "Zéro Trace"

Une des règles d'or lors de mes activités et par extension des cours de formations que je donne , est le principe de "Zéro trace". Il est primordiale selon nous dans un soucis de respect de la nature et de sa préservation (surtout dans le cadre d'un développement durable de nos activités) de limiter notre impact sur Dame Nature.

Biensûr, comme le dit le proverbe "difficile de marcher sur le sable et ne pas laisser d'empreintes", nous avons quoiqu'il arrive un impact, si minime soit il. L'objectif de cette éthique "zéro traces" est de minimiser ces empreintes (impacts).

Pour illustrer ce principe de "Zéro trace", voici quelques conseils et méthodes en application au sein du groupe :

1)Vie en pleine nature, hygiène de vie sur le terrain et respect de l'environnement

En camp de base dans la nature (VPN), nous accumulons rapidement les déchets et pouvons très rapidement nous retrouver dans une situation insalubre, et qui plus est néfaste pour la Nature et ses résidents. C'est pourquoi il est nécessaire d'observer quelques règles de bons sens.

1a) Faire ses besoins : Le feuillet

Quelque soit le nombre de personne et la durée du séjour, il convient de ne pas faire ses besoins n'importe où et n'importe comment. Pour cela, nous utilisons la méthode des toilettes de campagne, aussi appelé feuillet. Un sujet complet traite de ces points précis dans la section "vivre dans la nature".

Ajoutons tout de même que même en simple randonné il va de soi que nous ne devons pas déposer notre petit trésor n'importe où, encore moins sur un sentier ou sur ses abords, et visible...Il convient donc de creuser un petit trou rapidement pour y faire ce que nous avons à y faire et de le recouvrir de manière à "effacer" la trace, préserver l'aspect propre (visuel comme olfactif) du coin...

1b) Les déchets

Les déchets bio dégradables iront aussi dans le feuillet. La méthode du double sac poubelle peut être une bonne chose pour ne rien laisser sur le terrain...à condition de pouvoir à un moment donné se débarrasser de ses déchets dans un endroit prévu à cet effet (pas une décharge sauvage Hein...). Les déchets non-biodégradables quant à eux devront être obligatoirement emportés et jetés dans un endroit prévu à cet effet.

Le Must, c'est d'emporter uniquement des "consommables" entièrement bio dégradable (carton sans colorant, pas de métaux ou pvc). Nous pouvons alors les détruire dans un feu, ou les mettre dans le feuillet.

Nous retrouvons souvent des déchets n'appartenant pas à notre groupe dans la nature. Dans la mesure du possible*, nous les ramassons systématiquement.

* dernièrement, nous avons retrouvé les restes d'une gazinière dans la forêt. Il va de soi que c'est pas évident de la transporter avec soi lors d'un raid nature pour la jeter dans un lieu approprié! Sad

1c) Le Feu

Certaines zones sont totalement interdit de feu, il convient donc de respecter la Loi et de ne pas allumer de feu.

Quant au zone où le feu serait autorisé ou toléré, il convient de ne pas l'allumer n'importe où.
Si l'endroit possède déjà les traces d'un ancien foyer (et par extension d'un campement), il convient de le réutiliser.
S'il n'y a aucune trace de foyer précédent, une fois le feu éteint (attendre la dernière braise, vérifier en bougeant les restes du foyer puis arroser le tout d'eau sur un grand périmètre par mesure de sécurité), il convient de recouvrir les traces de foyer (dans la mesure du possible) afin de rendre à l'endroit son aspect naturel.

1d) La lessive

Le problème du nettoyage des vêtements est à prendre en considération, car sans qu'il n'y paraisse, il est source de pollution importante, de l'eau notamment. Il convient donc pour commencer de ne pas laver ses vêtements avec des lessives ou autre produit dans une rivière (et encore moins si vous la récupérez pour la boire!). Tout produit non naturel est à proscrire pour la lessive nature.

Un camarade instructeur survie utilise de la cendre grise pour laver son linge...

Personnellement, j'utilise parfois un savon de Marseille naturel pour ma toilette et ma lessive. Le savon n'est pas au contact direct de la rivière (ou du point d'eau quelconque) mais dans ma gamelle avec un peu d'eau, que je vide par la suite dans mon feuillet.

1e) L'effacement des traces de passage

Après notre bivouac, nous essayons d'effacer la moindre trace de notre passage. cela commence par les traces du lieu de couchage (généralement piétiner...). Nous essayons de remettre les choses telles qu'elles étaient à notre arrivée! Nous effaçons aussi les traces de sentiers créés par notre groupe etc.

Note : Dans mon école , le soucis du Zéro impact/zéro traces est une quête perpétuelle...

Lorsque nous errons dans la nature, nous évitons le plus possible de passer par des endroits non ouverts, c'est à dire sans sentier ou possibilité d'accès direct à une zone précise. Cela permet le plus possible de ne pas nuire à la flore en la piétinant.


Voici donc les quelques méthodes de base que nous employons pour limiter notre impact sur la nature. J'attache une grande importance à ces quelques principes élémentaires.

Si vous avez d'autres astuces ou conseils, la discussion est ouverte!

Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jonathan (C.John) le Jeu 15 Jan 2009 - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
Tokamatt
MEMBRE
MEMBRE
Tokamatt

Nombre de messages : 17
Age : 46
Localisation : N59°23'50.8'' E017°56'46.7''
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 14 Jan 2009 - 23:22

Salut !

J'aimerais exprimer une vision un peu différente à ce sujet sans pour autant lancer une polémique, car je suis également très consciencieux (ou soucieux) de laisser un minimum de traces. Je préfère dire "minimiser l'impact", ce qui peut vouloir dire "laisser volontairement des traces" aussi paradoxal que cela puisse paraître. Je m'explique.

Tout d'abord, un principe fondamental c'est de ne pas détruire, déranger ou transformer "plus que nécessaire". C'est évidemment très subjectif, mais lorsqu'il s'agit par exemple de couper du bois ou d'arracher de la mousse etc, tout repose sur le "bon sens" et le "raisonable". Il en va de même lorsqu'on piétine un lieu "à outrance" (j'emploie volontairement des termes subjectifs) sur et autour du camp ou à travers des zones dépourvues de sentiers.

Ce qui me paraît "différent" dans la vision que j'essaye d'exprimer ici c'est que je ne considère pas qu'il y a Dame Nature d'un coté et NOUS de l'autre : la nature, la flore, la faune et NOUS. Ca pour moi, c'est le point de vue de l'homme de la ville, qui identifie son espèce à un vilain pollueur qui détruit la planète, il est conscient et honteux de l'impact et des dégats que l'ère industrielle inflige à la planète, et pour qui l'être humain n'est pas un animal, c'est-à-dire pas comme ces gentils animaux qui pourtant ne font pas caca dans des trous, ne suivent pas les chemins balisés, retournent la terre ou pire encore piétinent la flore et créent de nouveaux sentiers...

Tout est dans les ordres de grandeurs, et dans la mesure du comparable. Les hommes aussi font partie de la nature, c'est cela qu'on oublie. Mais c'est pourtant cela que l'on ressent losqu'on se retrouve dans les bois, à jouer à la survie ou à l'homme des bois : ce "retour à la nature", à la "vie sauvage". Les traces que nous laissons dans les bois ne sont pas plus une violence infligée à la nature que celles laissées par un élan ou un glouton qui vit sur place. Je le dis encore, tout est dans la mesure du bon sens et du raisonable. Lorsque je suis en forêt, je me sens comme un animal et si les semelles en vibram de mes bottes étanches super high-tech arrachent du lichen sur le même rocher que l'élan qui en a fait de même auparavant, je n'ai pas honte ni mauvaise conscience car le territoire que j'emprunte n'est pas plus à cet élan qu'à moi : lui et moi faisons partie de la même nature. Je partage ce territoire l'espace d'un instant avec les animaux qui y vivent, je suis un animal de passage mais je ne m'autorise pas pour autant à le massacrer et le rendre impropre à la vie sauvage (en particulier je ne tolère aucun déchet et je ne m'autorise pas à explorer les nids, les tannières etc comme un prédateur : "je viens en paix", mais je viens sans honte ni culpabilité, car je m'impose des règles de respect : c'est encore une fois très subjectif. Pourquoi sommes nous choqués de voir une crotte d'homme et admiratifs devant une crotte d'ours ? Pourquoi sommes nous choqués de laisser de la mousse écrasée sur le lieu où nous avons passés la nuit et nous sommes émerveillés lorsque nous découvrons l'endroit où un élan à dormi ? Quelle est la raison de la honte des traces que nous laissons ? Est-ce parce que nous pratiquons une activité de loisir ? Une activité futile ? Parce que nous n'avons pas BESOIN d'être là ? Qui peut dire cela, puisse que nous sommes là, dans les bois ? Nous exprimons un besoin, nous vivons pleinement une des facettes de notre vraie nature.

Revenons à nos crottes... Comme la plupart des humains, je suis un animal dépourvu d'un sens olfactif aigu et je suis incapable de détecter autrement que par la vue si un lieu où je souhaite camper ou m'approvisionner est souillé par des excréments, qu'ils soient d'origine humaine ou non. Ne pas recouvrir ses excréments ou les restes de son foyer, est-ce vraiment mal ? Les animaux sauvages ne sont pas dupes, recouvertes ou non, ils sauront identifier vos traces et s'écarter du danger ou chercher des restes de nourriture. Emettent-ils un jugement quant à votre savoir vivre ? Lorsque je trouve les traces d'un foyer, j'intègre cette information et elle s'ajoute à la conscience que j'ai du lieu où je me trouve : une présence humaine antérieure est peut-être le signe que l'endroit est souillé, pollué, un mauvais choix pour poser des pièges ou pour chasser ou peut-être un endroit visité par des ours en quête de nourriture et donc potentiellement dangereux pour moi... ou la preuve que je ne suis pas perdu... Si je trouve des excréments humains, je sais que l'endroit est souillé et je n'y campe pas ou je ne m'y approvisionne pas en eau... Peut-être même que c'est le meilleur endroit pour en "remettre une couche"... (pardonnez moi l'expression). Finalement quel impact ai-je sur la nature à mon échelle ? Cette nature dont les autres spécimens de mon espèce font partie intégrante. Je peux peut-être éviter à d'autres humains de s'intoxiquer car leurs sens sont aussi pauvres que les miens et la nature saura s'accommoder de nos excréments comme elle sait s'accommoder de ceux de tous les animaux qui y vivent et qui y sèment le fruit de leurs entrailles.

"Respecter la nature", c'est en quelque sorte exercer notre droit ou notre choix d'en jouir sans se sentir coupables. Et à mon avis, le sentiment de culpabilité vient du jugement que nous créons, de l'impression d'ecxès, d'abus, d'inutilité de ce que nous y faisons. S'imposer des règles, un code de bonne conduite, c'est un moyen de s'octroyer, de se réapproprier le droit de jouir de la nature. Ce code est différent pour chacun, il est subjectif et ce que je voulais exprimer c'est qu'il est possible de voir les choses autrement qu'en séparant l'homme de Dame Nature : nos traces ne sont pas des graffitis sur la nature, nous faisons partie de la nature et nous n'avons pas à nous cacher. Simplement, nous pouvons être soucieux de minimiser notre impact tout en choisissant de laisser certaines traces sans en avoir honte.

A+ rendeer
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 15 Jan 2009 - 8:58

Bonjour,

J'ai fort apprécier ta réflexion, qui n'est pas sans être en adéquation avec les propos au dessus.


"Non pas UN parmi tous mais TOUS ne formant qu'UN", voilà à peu prés la traduction d'une citation que m'avait dit un jour mon professeur, en parlant de l'homme dans la masse des Hommes et au delà, de l'HOMME sur la planète dans un tout inséparable.


Amicalement, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Jonathan (C.John) le Jeu 15 Jan 2009 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
Tokamatt
MEMBRE
MEMBRE
Tokamatt

Nombre de messages : 17
Age : 46
Localisation : N59°23'50.8'' E017°56'46.7''
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 15 Jan 2009 - 14:34

[Message effacé par Tokamatt]


Dernière édition par Tokamatt le Sam 17 Jan 2009 - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 15 Jan 2009 - 15:52

Bonjour,

j'avais fait une erreur de frappe en rédigeant le message. Je voulais dire que ton intervention n'était pas contraire à mes dires. Nos deux contributions ne sont pas éloignées du tout : La seule différence que j'apporte dans mes dires, c'est que je précisai la chose dans le cadre d'un tourisme de formation et de camp de base, où nous devons observer des normes afin de pouvoir continuer nos activités sans nuire dans la durée à la Nature et donc à nous même. Si il y a masse et durée dans l'activité, il est important de jalonner les comportements afin d'éviter de détruire ou se détruire. C'est très important et dans cet esprit que j'ai posté le premier message. Pour ma part quand j'utilise un site, je ne refais pas de stage de suite dessus et le laisse retourner à son état...pour ne pas trop lui nuire. L'être humain a tendance à s'imposer, ce n'est pas dans ma philosophie : j'aime me fondre...m'harmoniser!


J'ai une vision très "trappeur" de l'Homme dans la Nature et une idée précise de sa place "de gardien".

En contre partie, je ne tue jamais si je n'en ai pas besoin, ne coupe pas si besoin, ne m'amuse pas à piétiner une fourmilière pour le plaisir etc. C'est une question de principe, d'éthique morale en qualité d'Homme, en bref, du respect pour ce qui vie.

Lorsque je viens à prélever quelque chose dans la Nature, je le fais toujours avec une certaine gratitude et je ne prends seulement ce que j'ai besoin. jamais plus.

Dans ma culture, on appelle ça "une vie pour en sauver mille". C'est à dire que la vie prise doit servir à prolonger d'autres vies, et par conséquent respecter, et utilisée à bon escient sans gaspillage.

Un autre adage dit "1 part pour chaque cercle". Qu'est ce que cela signifie : chez moi on dit que le monde (univers) est un cercle dans lequel repose deux cercles : le Ciel et la Terre.
Sur la Terre il y a trois cercles : le premier étant celui des plantes, le deuxième celui des animaux et le troisième celui des Hommes. Trois cercles dans un seul et même grand cercle. Il est dit alors par exemple par rapport à la cueillette qu'il faut prendre "une part pour soi, une part reste pour la plante et une part pour l'animal". C'est très imagé et poétique, je l'admet, mais plein de sens dans la manière de se comporter par rapport à la Nature...

Mes amitiés, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 15 Jan 2009 - 17:34

Tokamatt a écrit:

Mais bon, on n'est pas aux antipodes non plus et j'espère pouvoir continuer à poster sur ce forum que je j'apprécie (c'était seulement mon premier message depuis mon inscription... Rolling Eyes ).

A+ rendeer

Tokamatt,

mais pourquoi ne pourrais tu plus poster ici? Very Happy

D'autant plus que ton apport n'est pas contraire à ce qui a été apporté en premier et même complémentaire.

Comme le dit C.John dans sa réponse, il parlait avant tout de camp de base maintenu dans la durée par rapport à une activité de formation d'après ce que j'en ai compris tandis que vous parliez de la place de l'homme dans la nature. Je pense donc que les règles qu'il se fixe sont importantes et permettent même d'établir une certaine pérennité de l'activité sur le terrain surtout si le même terrain est fréquenté à outrance pour les formations. Ces règles apportent une certaine hygiène pour éviter de souiller l'eau, son lieu de campement(...)

Pour ce qui est des crottes, je pense vraiment que les recouvrir quand vous êtes en collectivités par pudeur et par respect pour celui ou celle qui passera derrière vous est une bonne chose. J'ai souvenir de camp où il y avait des "caca" forts désagréables à la vue dans la fosse avec du papier tout fraichement utilisé et bien marqué, ce qui personnellement malgré le naturel qu'est de faire ses besoins, m'a quelque peu dérangé. C'est bête, c'est purement psychologique je le sais, mais aussi tellement humain. J'ajoute que si les gens qui font caca sur le bord des chemins et de la route prenaient soin d'enterrer leur colis, peut être que ça aurait l'air moins dégueulasse et qu'on marcherait moins dedans. Mais là, c'est tout à fait personnel et un peu hors sujet.

L'Homme est un animal comme les autres, paraît il. OUI, civilisé qui plus est (parfois je doute franchement de cette dernière affirmation) donc avec des exigences dépassant le "simplement animal" (comme l'esthétisme par exemple)

voilou!

A+FBB
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mar 21 Avr 2009 - 21:46

Bonjour,

En me baladant sur le forum, je tombe sur ce sujet qui est ma préoccupation depuis longtemps.

Mais j'irais plus loin, au zéro trace, j'opposerai le ZÉRO IMPACT qui en serait une version plus extrême, c'est à dire, pas de chasse, de pêche, de cueillettes (sauf des fruits)... Je connais beaucoup d'adepte du zéro trace qui laissent derrière eux un sillage de mort et de désolation dans la faune sauvage... en se justifiant par : c'est naturel de chasser... Pas avec un fusil !

Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
Mrod
MEMBRE
MEMBRE
Mrod

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Les Cévènnes gardoises
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 15:35

Bonjour,

Merci pour la qualité de vos interventions.

Je vais pas redire ce qui a été dit...
Voici un lien du programme "Sans trace" canadien pour vous donner une idée de ce qui se fait chez nos cousins:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'aimerai intervenir sur le commentaire de popoke:
Citation :
Mais j'irais plus loin, au zéro trace, j'opposerai le ZÉRO IMPACT qui en serait une version plus extrême, c'est à dire, pas de chasse, de pêche, de cueillettes (sauf des fruits)... Je connais beaucoup d'adepte du zéro trace qui laissent derrière eux un sillage de mort et de désolation dans la faune sauvage... en se justifiant par : c'est naturel de chasser... Pas avec un fusil !
Je ne suis pas adepte de se genre de philosophie extrémiste, je pense qu'il y a un juste milieu et que ce que l'on prélève dans la nature peut être résonné et non destructeur, limité à nos besoins (et pas de gaspillage).

Citation :
Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.
Je ne suis pas d'accord, l'homme à un rôle à jouer. Et le 0 impact est impossible.
Je pense (je sais ne pas être le seul ici) que l'homme en prélevant intelligemment aide à la conservation de la biodiversité et peut avoir un rôle régulateur afin de maintenir un équilibre et sauvegarder le biotope.

Amicalement,
Nico

PS: je vais vous rajouter quelques exemple et astuces
Edit: je retrouve plus les photos sur le net et comme elles sont sur mon ordi (qui est resté en charente) faudra attendre.


Dernière édition par Mrod le Mer 22 Avr 2009 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 15:52

Mrod a écrit:
Bonjour,

Merci pour la qualité de vos interventions.

Je vais pas redire ce qui a été dit...
Voici un lien du programme "Sans trace" canadien pour vous donner une idée de ce qui se fait chez nos cousins:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


J'aimerai intervenir sur le commentaire de popoke:
Citation :
Mais j'irais plus loin, au zéro trace, j'opposerai le ZÉRO IMPACT qui en serait une version plus extrême, c'est à dire, pas de chasse, de pêche, de cueillettes (sauf des fruits)... Je connais beaucoup d'adepte du zéro trace qui laissent derrière eux un sillage de mort et de désolation dans la faune sauvage... en se justifiant par : c'est naturel de chasser... Pas avec un fusil !
Je ne suis pas adepte de se genre de philosophie extrémiste, je pense qu'il y a un juste milieu et que ce que l'on prélève dans la nature peut être résonné et non destructeur, limité à nos besoins (et pas de gaspillage).

Citation :
Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.
Je ne suis pas d'accord, l'homme à un rôle à jouer. Et le 0 impact est impossible.
Je pense (je sais ne pas être le seul ici) que l'homme en prélevant intelligemment aide à la conservation de la biodiversité et peut avoir un rôle régulateur afin de maintenir un équilibre et sauvegarder le biotope.

Amicalement,
Nico

PS: je vais vous rajouter quelques exemple et astuces

Bonjour,

es tu conscient que les espèces que tu chasses ou que tu pêches étaient autrefois trés abondante et sont maintenant presque toutes en danger de disparition, voire d'extinction ?

Que dans ses conditions, chaque prélèvement, aussi petit soit il prive une espèce d'un reproducteur potentiel alors qu'elle est déjà en sous effectif et que les taux de reproduction sont trés faibles ? (les babounes font un petit tous les deux ans par exemple et disparaissent à vitesse folle)

Que la foret elle même, suite à la disparition des disséminateurs de graines que sont les singes, les agoutis, ... s'appauvrit en espèces végétales et a du mal à se régénérer.

Sur 30 ans, j'ai u une différence énorme entre la Guyane de 1978 qui était intacte et la Guyane actuelle qui agonise. Lit les études récentes et tu te feras peur si tu aimes ce milieu.

Sinon, tu as raison, continuons les prélèvement irresponsable et devenons les fossoyeurs de cette foret que nous aimons...

Sais tu que la toute petite Guyane est le plus gros consommateur de cartouche de chasse de toute l'Europe ?

Des milliers d'amateurs de chasse qui par des tous petits prélèvements, tous très intelligemment fait ont fait disparaître les babounes, caïmans, jaguars, ibis rouges, toucans, jaquos, aras, cariacou, mazema, ocelots, pécaris... qui il y a moins de 30 ans étaient hyper abondants jusque dans les villes...

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 15:59

Mrod a écrit:

Amicalement,
Nico

Au fait,

J'ai été voir ton blog, trés sympa !

En Guyane, avant que le wwooffing existe, je recevais des routards que je rencontrais au hasard, ils venaient m'aider sur mon abatti et je leur enseignais en échange les techniques de vie et de survie puis au fur et à mesure des dégradations de la foret de - zéro impact- dans la jungle.

Maintenant, je suis ferme hôte au Québec !

Le tipis est sympa et chapeau pour les couverts en bois !

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
Mrod
MEMBRE
MEMBRE
Mrod

Nombre de messages : 253
Age : 37
Localisation : Les Cévènnes gardoises
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 16:18

Merci popoke,

Je te réponds quand même franchement:
Citation :
es tu conscient que les espèces que tu chasses ou que tu pêches étaient autrefois très abondante et sont maintenant presque toutes en danger de disparition, voire d'extinction ?
Tu ne me connais pas sinon tu saurais que je ne chasse pas, ne pêche que très rarement et je me limite le plus souvent à la cueillette.

Ensuite,
Quand je parle de prélèvement raisonné par l'homme ce n'est pas chacun pour soi c'est de façon commune comme c'est fait dans beaucoup d'endroits pour réguler certaines populations d'animaux.
Pour ce qui est de la chasse je ne sais pas trop comment ça se passe, mais pour la pêche en France (métropolitaine), il y a des cotas strictes sur la taille et la quantité que l'on peux prélever, certains les enfreignent, d'autres les appliquent à la lettre et certains comme on m'a appris limite leur prises au minimum. Par exemple quand je pêche la truite, déjà j'utilise des hameçons tout petits pour limiter la blessure et je ne garde pas toutes celles qui sont au dessus de la taille réglementaire, je vais uniquement conserver une ou deux truites, les plus grosses et toutes les autres retournent dans la rivières.

Tu témoigne de ton vécu qui concerne la Guyane, et je veux bien te croire quand tu dit que là bas le bilan est dramatique et qu'il faille des mesures extrêmes pour tenter d'inverser l'impact de l'homme sur la nature mais ce n'est pas le cas partout.

Amicalement,
Nico
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 16:45

Mrod a écrit:
Merci popoke,

Je te réponds quand même franchement:
Citation :
es tu conscient que les espèces que tu chasses ou que tu pêches étaient autrefois très abondante et sont maintenant presque toutes en danger de disparition, voire d'extinction ?
Tu ne me connais pas sinon tu saurais que je ne chasse pas, ne pêche que très rarement et je me limite le plus souvent à la cueillette.

Ensuite,
Quand je parle de prélèvement raisonné par l'homme ce n'est pas chacun pour soi c'est de façon commune comme c'est fait dans beaucoup d'endroits pour réguler certaines populations d'animaux.
Pour ce qui est de la chasse je ne sais pas trop comment ça se passe, mais pour la pêche en France (métropolitaine), il y a des cotas strictes sur la taille et la quantité que l'on peux prélever, certains les enfreignent, d'autres les appliquent à la lettre et certains comme on m'a appris limite leur prises au minimum. Par exemple quand je pêche la truite, déjà j'utilise des hameçons tout petits pour limiter la blessure et je ne garde pas toutes celles qui sont au dessus de la taille réglementaire, je vais uniquement conserver une ou deux truites, les plus grosses et toutes les autres retournent dans la rivières.

Tu témoigne de ton vécu qui concerne la Guyane, et je veux bien te croire quand tu dit que là bas le bilan est dramatique et qu'il faille des mesures extrêmes pour tenter d'inverser l'impact de l'homme sur la nature mais ce n'est pas le cas partout.

Amicalement,
Nico

Bonjour,

En Guyane, il n'y a aucune réglementation. tu peux acheter ce que tu veux comme arme de chasse, voire de guerre, chasser ce que tu veux, de jour comme de nuit, toute l'année... certaines espèces sont protégées mais toujours chassées...

De nombreux métropolitain vont là bas uniquement pour la chasse (gendarmes, militaires, ONF, DDE, ...) et ramènent en quantité des peaux d'espèces protégées.

J'ai connu des gars qui se sont fait virer de leurs administrations car au lieu d'aller bosser, ils étaient toute la journée à la chasse avec le matériel de l'administration... et comme la fonction publique est lente à réagir, de vaillant fonctionnaires ont touchés des salaires pendant une dizaine d'année et maintenant une retraite pour avoir été chassé tous les jours les espèces qu'ils étaient censé défendre et protéger ...

Heureusement, il y a de gens responsables qui luttent contre ce massacre de la faune guyanaise et qui essaient de faire passer une réglementation en vain pour le moment.

Comme toi, je suis pour des quotas stricts et une réglementation qui permet aux espèces de survivre et de prospérer.

Ici, au Québec, on fait des pêches incroyable mais il y a des quotas strict et très peu de pêcheurs.
Je pêche peu mais il m'arrive de faire l'ouverture du brochet et je fait souvent mon quota (6) en quelques minutes !
Je fais aussi la remise à l'eau et je garde rarement mes poissons.

Autour des chez moi, il y a encore des ours, des loups, et une faune abondante mais c'est plus du à la faible population de la région qu'à la gestion de la chasse. Car partout ou il y a une forte densité humaine, les espèces fragiles malgré les protections dont elles jouissent disparaissent.

Avant je pêchais et chassais mais j'ai vu trop d'espèces disparaître.

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 18:27

Je pense que tout réside dans la bonne gestion... je m'explique:
Tout prédateur exerce une pression sur la population de gibier. Cette pression contribue à l'évolution en permettant aux individus les mieux adaptés de survivre. De plus, les prédateurs tendent à régulariser les populations de gibiers qui autrement suivraient des cycles démesurés passant de la quasi extinction au surnombre. Toutes les espèces ne sont pas en voie de disparition: le caribou du nord du Québec était depuis plusieurs années en surnombre... menant à la destruction de son habitat. Les prédateurs ont un rôle essentiel au même titre que les charognards. Personnellement, je préfère être un prédateur qu'une proie ou un charognard!

Chaque humain a un impact sur son environnement qu'il le veule ou non. Même ceux qui ne se déplacent jamais en forêt ont un impact incroyable. L'achat d'un steak de boeuf ou même d'une orange a bien plus d'impact sur l'environnement planétaire que l'abattage d'un caribou... Le boeuf a été nourrit uniquement grâce à la destruction d'un milieu forestier naturel et de sa transformation en un champ de luzerne! Le transport d'une orange qui voyage de Floride jusqu'au Québec a émis des gaz à effet de serre et a été possible en raison de l'exploitation de puits de pétrole! Celui qui veut réduire son impact à zéro n'a qu'une solution: disparaître dans le néant...

Je pense que ce qui a mener au bordel que nous connaissons aujourd'hui. C'est que l'humain a perdu le contact avec son environnement et pense qu'il ne fait plus parti de celui-ci. L'humain a, au contraire, une place dans le cycle de la vie au même titre que les autres prédateurs. Il faut simplement être conscient de notre rôle et le jouer de façon responsable et respectueuse (ce qui n'est pas toujours le cas ). Notre espèce doit faire une saine gestion de la faune et de la flore. Ce qui ne veut pas dire de ne faire aucun prélèvement, mais plutôt de le faire en assurant sa pérennité.

En conclusion: tuer un caribou dans son milieu naturel a moins d'impact sur l'environnement que l'élevage du boeuf ou la culture du maïs... disponible dans les supermarchés!

C'est mon avis.





No No No Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 19:04

capitaine caverne a écrit:


Je pense que ce qui a mener au bordel que nous connaissons aujourd'hui. C'est que l'humain a perdu le contact avec son environnement et pense qu'il ne fait plus parti de celui-ci.



cheers cheers cheers cheers
Bien vu , bien dit !!!
Si tu le permet je la garde derrière l' oreille celle là ...
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 20:05

capitaine caverne a écrit:
Je pense que tout réside dans la bonne gestion... je m'explique:
.../...
En conclusion: tuer un caribou dans son milieu naturel a moins d'impact sur l'environnement que l'élevage du boeuf ou la culture du maïs... disponible dans les supermarchés!
C'est mon avis.
No No No Laughing

Je suis de ton avis totalement pour l'agriculture et les comportements humains. Acheter, c'est voter... donc tu peux agir et influencer ton entourage en les informants. On produits 80 % de ce que l'on mange et que du naturel.

Une petite précision :

Un prédateur par définition n'attaque que les sujets les plus faibles et les moins aptes à la survie. Il régule les populations et surtout empêche les épidémies et maladies e s'étendre. La nature sélectionne les plus forts, les plus beaux spécimens pour la survie de l'espèce.

Oui mais la chasse fait l'inverse de la nature.

La chasse par la quête incessante du ''trophée'' tue les plus beaux spécimens les empêchant de se reproduire , ce qui mène à terme à deux phénomènes préoccupants :
- une réduction significative de la taille des espèces chassée.
- La perte du meilleur matériel génétique des espèces.

Et on arrive ainsi à affaiblir assez une espèce pour que malgré les gestions et les protections, elle s'affaiblisse et disparaisse, phénomène actuel trés documenté.

Donc il est impératif que des populations puissent survivre dans des zones intégralement protégée suffisamment grande pour assurer la survie des espèces et surtout de leurs prédateurs naturels.

Juste en passant, je lisais il y a peu un article sur le déclin des populations de Caribou et surtout de Caribous des bois dans je ne sais plus dans quelle revue, actualité ? Québec science ?? sais plus.

Pour conserver ce qui reste de nature, il va falloir évoluer drastiquement car au rythme actuel de destruction, il en restera peu pour nos enfants...

en 30 ans, c'est fou ce que j'ai vu disparaitre !

Autour de chez moi, (au Québec) en moins de 10 ans, j'ai vu des effectifs d'animaux sauvages s'effondrer de manière importante.


popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 22 Avr 2009 - 21:28

"La chasse par la quête incessante du ''trophée'' tue les plus beaux spécimens les empêchant de se reproduire , ce qui mène à terme à deux phénomènes préoccupants :
- une réduction significative de la taille des espèces chassée.
- La perte du meilleur matériel génétique des espèces."


Là dessus je ne peux qu'être en accord avec toi! Il y a une sensibilisation importante à faire auprès des chasseurs. Je fait une distinction entre deux types de chasseurs. La différence est la même entre ceux qui aiment aller "dans le bois" et les vrais "gars de bois". Ceux qui traînent leur caisses de bière ne cherche certainement pas nourrir un contact avec leur environnement! (même si ça donne une chance au gibier!)

Il est vrai que les populations de caribou des bois (à ne pas confondre avec le caribou de la toundra) est en déclin, mais la chasse n'en est pas la cause. Il y a 50 ans il était courant de voir du caribou des bois par chez-nous. Aujourd'hui, il est remplacé graduellement par l'orignal (qui est en expansion). Le réchauffement du climat en est certainement davantage responsable. Il faut dire que le territoire est très difficile d'accès.
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 2:14

capitaine caverne a écrit:
"La chasse par la quête incessante du ''trophée'' tue les plus beaux spécimens les empêchant de se reproduire , ce qui mène à terme à deux phénomènes préoccupants :
- une réduction significative de la taille des espèces chassée.
- La perte du meilleur matériel génétique des espèces."


Là dessus je ne peux qu'être en accord avec toi! Il y a une sensibilisation importante à faire auprès des chasseurs. Je fait une distinction entre deux types de chasseurs. La différence est la même entre ceux qui aiment aller "dans le bois" et les vrais "gars de bois". Ceux qui traînent leur caisses de bière ne cherche certainement pas nourrir un contact avec leur environnement! (même si ça donne une chance au gibier!)

Il est vrai que les populations de caribou des bois (à ne pas confondre avec le caribou de la toundra) est en déclin, mais la chasse n'en est pas la cause. Il y a 50 ans il était courant de voir du caribou des bois par chez-nous. Aujourd'hui, il est remplacé graduellement par l'orignal (qui est en expansion). Le réchauffement du climat en est certainement davantage responsable. Il faut dire que le territoire est très difficile d'accès.

C'est un plaisir que de parler à un chasseur ''évolué''. Si tu passes par chez moi, n'hésite pas à venir me faire un petit coucou !


popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 2:32

Ouais pourquoi pas! mais t'es pas à la porte d'à côté... Si je passe par là, je te fais signe.
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 16:12

capitaine caverne a écrit:
Ouais pourquoi pas! mais t'es pas à la porte d'à côté... Si je passe par là, je te fais signe.

Tu es dans quel coin ?

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 18:19

Je demeure à Sept-Îles sur la Côte-Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Moaï
MEMBRE
MEMBRE
Moaï

Nombre de messages : 139
Age : 37
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 20:40

Encore une discussion de qualité très intéressante qui nous mène à des reflexions...existentielles! Merci Jonathan!
Merci à "l'homme qui a vu l'ours" et à Nico pour leur vision que je partage...
Malheureusement en théorie, d'un point de vue "philosophique", "anthropique", "utopique", "hic!"
Voilà hic, à mon avis (empirique) cette vision est un phantasme des temps modernes et dénaturés.
Je rejoints donc tout à fait Popoke dans ses dires. Mon travail me permet au quotidien de constater LA crise (la seule crise que je connaisse est environnementale!).
L'érosion de la biodiversité s'opère à une vitesse effrayante et bien souvent, irréversible.
Pour faire corps de nouveau avec la Nature (oui il y a aujourd'hui réel clivage), nous devrions nous remettre en quête de l'équilibre. Comme la chaleur se répartit de l'equateur vers les pôles, comme la brise de terre qui souffle la nuit vers la mer...
Par conséquent, nous devrions adopter un comportement proche du "zéro trace", un comportement d'humilité qui pourrait compenser des siècles d'arrogance, de sentiment de supériorité totale sur le Vivant. Impossible, car je pense que intrinsèquement parlant l'homme en est incapable! Donc théorie encore, utopique, pique!

Alors concrètement, quand je me balade, je me fais petite au maximum, je tends l'oreille et je fais silence le plus possible (même si tous les animaux du bois m'ont entendue à 2 kms à la ronde). Je n'utilise aucun produit chimique synthétique (ni parfum, ni lessive...) mais biensur mon odeur me précède et persiste aux narines de bien des hôtes de la forêt... J'ouvre grand les yeux (alors que des milliers de petits regards me fixent probablement avec inquiétude...).
Mais comme l'écrit très bien Tokamatt, dans un milieu préservé, je ne me sens pas coupable. Mais au tournant du sentier, je vais trouver un paquet de cartouches vides ou des emballages de macdo et là, des relents de colère et de culpabilité m'assaillent.

Bref, traces ou pas de traces, telle est la question...subjective!

Je reviens à un sujet beaucoup plus terre à terre, pour ceux qui ne connaissent pas (mais vous avez déjà du le citer sur le forum je pense...), le livre "Comment chier dans les bois, pour une approche environnementale d'un art perdu" de Kathleen Meyer, Edimontagne. Sur un ton humouristique, l'auteur nous transmet les meilleurs moyens de faire disparaître au mieux nos petits "trésors"... cheers
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 23 Avr 2009 - 22:09

Moaï a écrit:
Je n'utilise aucun produit chimique synthétique (ni parfum, ni lessive...) mais biensur mon odeur me précède et persiste aux narines de bien des hôtes de la forêt... J'ouvre grand les yeux (alors que des milliers de petits regards me fixent probablement avec inquiétude...).

Enfin quelqu'un de normal, pas intoxiqué par des myriades de pubs qui veulent transformer et changer l'individu en lui créant des besoins, le transformant en rente...


Moaï a écrit:
le livre "Comment chier dans les bois, pour une approche environnementale d'un art perdu"

Je peux t'enseigner cela très simplement sans aucun livre, j'ai une grande pratique !
Dans la jungle, il y avait des insectes, sorte de gros scarabées multicolores, appelés bousiers qui enfouissaient le produit de ma digestion en moins de 10 mn dans le sol. Par contre, ils transportaient des tiques qui se déposaient sur le sol et qui attendaient ma prochaine venue... pour venir me parasiter. Il fallait donc changer de places en permanence pour ne pas être infesté...

Un jour, un copain a un serpent qui lui est passé entre les jambes au moment ou il trônait, culotte baissée. terrifié, il c'est mis à courir en hurlant, pantalon sur les chevilles ! imaginez le spectacle. Un autre a voulu s'essuyer avec une sorte d'ortie locale très très très douloureux...

On est passé du zéro traces aux traces de freins... on s'égare !

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
Moaï
MEMBRE
MEMBRE
Moaï

Nombre de messages : 139
Age : 37
Localisation : Breizh
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 24 Avr 2009 - 0:00

Haha! Merci Popoke pour tes anecdotes! Moi aussi j'en ai quelques unes avec des moustiques très virulents pendant un trek dans la Cordillère des Andes ou des tiques intrépides dans les Pyrénées... Like a Star @ heaven
Mais non nous ne nous égarons pas! Dans notre société, les excréments sont tabous. Il me semble pourtant que c'est une production universelle! Une valeur sûre, un sujet sur lequel nous sommes tous égaux!
Mais les excréments humains ne sont pas comparables en composition (hormones, antibiotiques et autres abominations ingérées, inhalées...) avec ceux de la faune sauvage...Ce que nous appelons trace est une "vision humaine de la trace". Personne n'a abordé (il me semble) toutes ces traces invisibles pour nos piètres appareils visuel, olfactif, auditif...et qu'en est il des échelles de perceptions? Les traces sur le monde de l'infiniment petit, de l'infiniment grand? les traces sur de grandes ou très petites échelles de temps?

De plus, la concentration des fèces (par exemple mauvais traitement des eaux usées dans une station désuète, l'épandage de lisier sur sols lessivés, randonneur se soulageant à proximité d'un ruisseau...) est une source de pollution des eaux de surface et, plus alarmant, des nappes phréatiques/nappes d'eau fossiles.

Bref, il est clair qu'il faut mettre un frein à ces traces! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 24 Avr 2009 - 14:53

Moaï, dans tous tes "hic" t'a oublié le plus important... bucolique!
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 24 Avr 2009 - 15:12

Bonjour,

scène courante en Amazonie et en Guyane, tres bucolique...

Une femme lave du linge dans le fleuve sur une roche avec un gros battoir
Des enfants se baignent
Un groupe de femmes nettoient leur vaisselle dans la rivière et la frotte avec du sable.
Les casseroles peut être constituée de pots de peinture plus ou moins bien polis par du sable ...
Un peu plus haut, quelques habitants posent culotte dans le trou du moteur de la pirogue ou vont dans des toilettes qui sont de petites cabanes au dessus du fleuve.

Au dégrad (embarcadère) des quantités de piles (mercure) jonchent le fond de la rivière, jetée par les chasseurs au retour des chasses de nuit.

Dans un carbet proche, un gars ouvre une boite de conserve et la met dans le feu pour cuire le cassoulet.
Il va au fleuve prendre un peu d'eau pour boire.
L'épicier proche passe un coup de baygon (insecticide avec une composition interdite en Europe) dans la vitrine où il garde le pain et gateau sec pour tuer les mouches.

et je peux continuer ainsi pendant des heures...

C'est beau cette vie saine et naturelle dans cette belle nature primitive...

ps : Chercher l'erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 24 Avr 2009 - 20:52

Pour popoke,

En 97/98 je faisais mon service militaire à st jean du maroni et ce genre de scène de lavage de voiture au savon moussant en passant par la vaisselle et le pipi caca tout au fleuve maroni (tous cote à cote) était affligeant ...
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
Vik
MEMBRE
MEMBRE
Vik

Nombre de messages : 119
Age : 25
Localisation : Sud-Finistère
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 24 Avr 2009 - 23:01

AMA, on est en train de chercher une solution qui n'existe pas
D'après moi, c'est effarant, on ne peut pas subsister a 6.5 Milliards d'hommes sur cet être sans impact pour l'environnement
Les scientifiques nous larguent des "avec la production mondiale de denrée, on pourrait nourrir 20 milliards d'hommes "
Ok, mais pednant combien de temps? et faut voir comment on procréer toute ces denrées, élevage industrielle, rivière pollué par les engrais
C'est simple, j'ai l'impression que tout le monde sa cache la vérité, mais on est beaucoup beaucoup trop sur cette terre, et ya pas d'autre moyen que de baisser la population, seulement on entends déjà le mec moyen crier "et nos libertés? on peu plus faire de gosse? c'est notre droit!"
Oui sauf que si tout le monde dit ça dans 20 ans on finira par s'entre bouffer car on aura compris trop tard
Il faut pas se cacher les choses, les politiciens ne feront jamais assez, tout simplement parce que l'homme n'est pas fait pour vivre avec autant d'individus semblable, car il y a toujours des mécontents donc on mets des lois "légère" donc ya un libre espace ou tout le monde va arriver pour prendre sa part du gâteau des failles de la société, donc surproduction, moyen drastique pour bénéfices, et la nature finit toujours par prendre les dégâts des lubies des hommes
Juste ma vision des choses, même si j'extrapole un peu
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Dim 26 Avr 2009 - 16:32

ventilo a écrit:
Pour popoke,
Salut marsouin ! tu faisais quoi de beau là bas ? RSMA ou Bima ?
En 97/98 je faisais mon service militaire à st jean du maroni et ce genre de scène de lavage de voiture au savon moussant en passant par la vaisselle et le pipi caca tout au fleuve maroni (tous cote à cote) était affligeant ...

en 78/80 au Bima, lorsqu'on faisait des missions sur le Maroni, personne ne désinfectait l'eau de boisson (sauf moi).
La raison invoquée était : Les uv stérilisent l'eau du Maroni... et il n'y a pas de risque !
Les personnes qui nous disaient cela étaient des officiers ayant fait de brillantes études... et chaque mission était accompagnée d'un médecin !!! pour moi, hydrochlorazone dans la gourde...

vik a écrit:

AMA, on est en train de chercher une solution qui n'existe pas
D'après moi, c'est effarant, on ne peut pas subsister a 6.5 Milliards d'hommes .../... Juste ma vision des choses, même si j'extrapole un peu

Hé oui !

Des scientifiques ont étudiés une île formée par la mise en eau d'un barrage.
Une prospère colonie de fourmis y vivait, une jungle épaisse et trés riche y prospérait.
Les fourmis, en l'absence de prédateur ont proliféré et tout bouffé, transformant l'île luxuriante en désert stérile.
Puis elles ont disparus, mortes de faim.
Serons nous plus intelligent que les fourmis ?

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Dim 26 Avr 2009 - 18:06

"Difficile de marcher sur le sable et de ne pas laisser de traces" Shin Doji.

amicalement, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Lun 27 Avr 2009 - 9:15

Pour popoke :
J'étais aide-moniteur maçon au GSMA .
Les officiers nous certifiaient que l' eau du camp était très bonne (marron et vaseuse),mais il n' empèche qu' ils s' approvisionaient tous en eau de bouteille provenant de martinique ou de métropole (encore un bel exemple d' impact sur l' environnement).
Un jour j'essaierai de poster des photos de mon séjour...
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Lun 27 Avr 2009 - 22:52

ventilo a écrit:
Pour popoke :
J'étais aide-moniteur maçon au GSMA .
Les officiers nous certifiaient que l' eau du camp était très bonne (marron et vaseuse),mais il n' empèche qu' ils s' approvisionaient tous en eau de bouteille provenant de martinique ou de métropole (encore un bel exemple d' impact sur l' environnement).
Un jour j'essaierai de poster des photos de mon séjour...

bonjour,

Tu as fait des missions sur le Maroni ?

Tu as connu les piroguiers du Bima ?, j'y avais de bons amis.

J'ai quitté pour le Québec la Guyane en 1995.

Dommage que tu n'es pas connu la Guyane dans les années 78 84

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mar 28 Avr 2009 - 8:12

popoke a écrit:

Tu as fait des missions sur le Maroni ?

Tu as connu les piroguiers du Bima

Dommage que tu n'es pas connu la Guyane dans les années 78 84

popoke
Non malheureusement je n'ai pas eu cette chance la plupart de mes activités militaires gravitaient autour du camp . Néammoins je partais dès que possible en canoé sur le maroni explorer des criques diverses ou explorer d' autres layons plus ou moins étendus. Il m'y est arriver de trouver des restants de traces de chasseurs (bivouacs resté en l' état , voires quelques déchets d' emballages ou de corde) quand meme dommage !!!
Et meme sur l' ile d' en face de stJean Il y avait les restants de construction d' un club med qui n' avait jamais été terminé( à causes des évènements politiques gravesavec le surinam la frontière étant de l' autre coté de la rive...).
ET c' est sans compter le buldozzer abandonné en pleine foret les racines des arbres et de diverses végétations y avait élus domicile et prit le dessus ( on aurait dit un décor de cinéma).J' ai des photos qqpart quand je les retrouve je les poste pour hilustrer le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 29 Avr 2009 - 5:03

ventilo a écrit:
popoke a écrit:

Tu as fait des missions sur le Maroni ?

Tu as connu les piroguiers du Bima

Dommage que tu n'es pas connu la Guyane dans les années 78 84

popoke
Non malheureusement je n'ai pas eu cette chance la plupart de mes activités militaires gravitaient autour du camp . Néammoins je partais dès que possible en canoé sur le maroni explorer des criques diverses ou explorer d' autres layons plus ou moins étendus. Il m'y est arriver de trouver des restants de traces de chasseurs (bivouacs resté en l' état , voires quelques déchets d' emballages ou de corde) quand meme dommage !!!
Et meme sur l' ile d' en face de stJean Il y avait les restants de construction d' un club med qui n' avait jamais été terminé( à causes des évènements politiques gravesavec le surinam la frontière étant de l' autre coté de la rive...).
ET c' est sans compter le buldozzer abandonné en pleine foret les racines des arbres et de diverses végétations y avait élus domicile et prit le dessus ( on aurait dit un décor de cinéma).J' ai des photos qqpart quand je les retrouve je les poste pour hilustrer le sujet.

Je vois qu'on a la même passion pour les évasions en foret et en canoë.

La jungle c'est génial surtout quand on s'éloigne.
J'ai connu un gardien très pittoresque du fameux hotel.
J'ai hâte de voir les photos

Popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
davidantona
MEMBRE
MEMBRE
davidantona

Nombre de messages : 17
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 29 Avr 2009 - 11:12

Jonathan (C.John) a écrit:
l'Ethique Vie en pleine nature = "Zéro Trace"

Une des règles d'or lors de mes activités et par extension des cours de formations que je donne , est le principe de "Zéro trace". Il est primordiale selon nous dans un soucis de respect de la nature et de sa préservation (surtout dans le cadre d'un développement durable de nos activités) de limiter notre impact sur Dame Nature.

Biensûr, comme le dit le proverbe "difficile de marcher sur le sable et ne pas laisser d'empreintes", nous avons quoiqu'il arrive un impact, si minime soit il. L'objectif de cette éthique "zéro traces" est de minimiser ces empreintes (impacts).

Pour illustrer ce principe de "Zéro trace", voici quelques conseils et méthodes en application au sein du groupe :

1)Vie en pleine nature, hygiène de vie sur le terrain et respect de l'environnement

En camp de base dans la nature (VPN), nous accumulons rapidement les déchets et pouvons très rapidement nous retrouver dans une situation insalubre, et qui plus est néfaste pour la Nature et ses résidents. C'est pourquoi il est nécessaire d'observer quelques règles de bons sens.

1a) Faire ses besoins : Le feuillet

Quelque soit le nombre de personne et la durée du séjour, il convient de ne pas faire ses besoins n'importe où et n'importe comment. Pour cela, nous utilisons la méthode des toilettes de campagne, aussi appelé feuillet. Un sujet complet traite de ces points précis dans la section "vivre dans la nature".

Ajoutons tout de même que même en simple randonné il va de soi que nous ne devons pas déposer notre petit trésor n'importe où, encore moins sur un sentier ou sur ses abords, et visible...Il convient donc de creuser un petit trou rapidement pour y faire ce que nous avons à y faire et de le recouvrir de manière à "effacer" la trace, préserver l'aspect propre (visuel comme olfactif) du coin...

1b) Les déchets

Les déchets bio dégradables iront aussi dans le feuillet. La méthode du double sac poubelle peut être une bonne chose pour ne rien laisser sur le terrain...à condition de pouvoir à un moment donné se débarrasser de ses déchets dans un endroit prévu à cet effet (pas une décharge sauvage Hein...). Les déchets non-biodégradables quant à eux devront être obligatoirement emportés et jetés dans un endroit prévu à cet effet.

Le Must, c'est d'emporter uniquement des "consommables" entièrement bio dégradable (carton sans colorant, pas de métaux ou pvc). Nous pouvons alors les détruire dans un feu, ou les mettre dans le feuillet.

Nous retrouvons souvent des déchets n'appartenant pas à notre groupe dans la nature. Dans la mesure du possible*, nous les ramassons systématiquement.

* dernièrement, nous avons retrouvé les restes d'une gazinière dans la forêt. Il va de soi que c'est pas évident de la transporter avec soi lors d'un raid nature pour la jeter dans un lieu approprié! Sad

1c) Le Feu

Certaines zones sont totalement interdit de feu, il convient donc de respecter la Loi et de ne pas allumer de feu.

Quant au zone où le feu serait autorisé ou toléré, il convient de ne pas l'allumer n'importe où.
Si l'endroit possède déjà les traces d'un ancien foyer (et par extension d'un campement), il convient de le réutiliser.
S'il n'y a aucune trace de foyer précédent, une fois le feu éteint (attendre la dernière braise, vérifier en bougeant les restes du foyer puis arroser le tout d'eau sur un grand périmètre par mesure de sécurité), il convient de recouvrir les traces de foyer (dans la mesure du possible) afin de rendre à l'endroit son aspect naturel.

1d) La lessive

Le problème du nettoyage des vêtements est à prendre en considération, car sans qu'il n'y paraisse, il est source de pollution importante, de l'eau notamment. Il convient donc pour commencer de ne pas laver ses vêtements avec des lessives ou autre produit dans une rivière (et encore moins si vous la récupérez pour la boire!). Tout produit non naturel est à proscrire pour la lessive nature.

Un camarade instructeur survie utilise de la cendre grise pour laver son linge...

Personnellement, j'utilise parfois un savon de Marseille naturel pour ma toilette et ma lessive. Le savon n'est pas au contact direct de la rivière (ou du point d'eau quelconque) mais dans ma gamelle avec un peu d'eau, que je vide par la suite dans mon feuillet.

1e) L'effacement des traces de passage

Après notre bivouac, nous essayons d'effacer la moindre trace de notre passage. cela commence par les traces du lieu de couchage (généralement piétiner...). Nous essayons de remettre les choses telles qu'elles étaient à notre arrivée! Nous effaçons aussi les traces de sentiers créés par notre groupe etc.

Note : Dans mon école , le soucis du Zéro impact/zéro traces est une quête perpétuelle...

Lorsque nous errons dans la nature, nous évitons le plus possible de passer par des endroits non ouverts, c'est à dire sans sentier ou possibilité d'accès direct à une zone précise. Cela permet le plus possible de ne pas nuire à la flore en la piétinant.


Voici donc les quelques méthodes de base que nous employons pour limiter notre impact sur la nature. J'attache une grande importance à ces quelques principes élémentaires.

Si vous avez d'autres astuces ou conseils, la discussion est ouverte!

Jonathan

Bonjour John,

Merci pour ce post qui montre bien les règles à suivre.
Juste pour raconter une anecdote. Ma grand mere me racontait que dans les villages de montagne en Espagne ou il n'y avait pas de lessive les femmes lavaient le linge dans la rivière avec du sable fin qu'elles trouvaient sur place. Donc pas de pollution. Parfois les vieilles méthodes sont les moins nocives et polluantes.

Cordialement

David
Revenir en haut Aller en bas
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 21 Mai 2009 - 18:37

[quote="ventilo Il m'y est arriver de trouver des restants de traces de chasseurs (bivouacs resté en l' état , voires quelques déchets d' emballages ou de corde) quand meme dommage !!!
Et meme sur l' ile d' en face de stJean Il y avait les restants de construction d' un club med qui n' avait jamais été terminé( à causes des évènements politiques gravesavec le surinam la frontière étant de l' autre coté de la rive...).
ET c' est sans compter le buldozzer abandonné en pleine foret les racines des arbres et de diverses végétations y avait élus domicile et prit le dessus ( on aurait dit un décor de cinéma).

J' ai des photos qqpart quand je les retrouve je les poste pour hilustrer le sujet.[/quote]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En plus du bulldozzer abandonné et un restant de bivouac il y a aussi un bateau échoué ou la végétation s' est installée pour en faire une ile .
PS pardon pour les photos j' ai pas réussi à les mettre sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
Bear L'ours
MEMBRE
MEMBRE


Nombre de messages : 238
Localisation : ???
Date d'inscription : 28/09/2008

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 21 Mai 2009 - 19:37

vraiment pas mal le coup du bateau échoué qui devient une ile Smile
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 22 Mai 2009 - 6:10

ventilo a écrit:

En plus du bulldozzer abandonné et un restant de bivouac il y a aussi un bateau échoué ou la végétation s' est installée pour en faire une ile .
PS pardon pour les photos j' ai pas réussi à les mettre sur le forum.

Salut,

J'adore la photo du bulldozer ! J'ai trouvé des dodges 6x6 et une jeep une fois au sud de la Guyane dans une crique perdue !

Ils avaient été amené là en pièce par des orpailleurs dans les années 50 !

Part contre j'ai un faible pour ta matoutou, j'adore les matoutous.

Cricri
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
Laurent
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Laurent

Nombre de messages : 509
Age : 43
Localisation : Eure et Loir
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Sam 13 Juin 2009 - 0:53

Bonsoir,

A chaque endroit où je me pose, quand je repars, j'essaie de remettre le lieu en état.

Ce n'est pas toujours facile de remettre des feuilles sèches sur un sol mouillé pour effacer toutes traces de notre passage.
Ou encore replacer des pierres qui ont été bougées...
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Sam 13 Juin 2009 - 8:45

Bonjour, il faut faire attention a ne pas confondre le zéro traces du contre pistage (tactique) et le zéro trace du <on évite de polluer>. L'important pour des bush-men en herbe, c'est de ne pas nuir au terrain!

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
elran
MEMBRE
MEMBRE


Nombre de messages : 16
Age : 48
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 1 Juil 2009 - 12:52

bonjour,

lors de mes différents surfs sur internet, j'ai vu des photos d'une méthode Suédoise pour faire du feu sans laisser, ou peu, de traces.

en fait ils utilisent une pelle (mais un bon couteau doit pouvoir faire l'affaire) pour enlever un carré d'herbe pour y faire le feu.
avec l'herbe, ils prenaient soin de prélever suffisamment de racines et de terre pour pouvoir, une fois le feu éteint et au moment de partir, remettre l'herbe (un peut comme les tapis d'herbe pour le terrain de foot) tel qu'elle était avant qu'il n'arrive sur le lieur de leur bivouac. cette méthode à fait "tilt" dans ma tête, et je compte bien, avec toutes les autres méthodes que vous énoncez ici, m'en inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
capitaine caverne
MEMBRE
MEMBRE
capitaine caverne

Nombre de messages : 46
Age : 43
Localisation : Québec
Date d'inscription : 16/04/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 2 Juil 2009 - 15:04

J'y vois un petit problème à cette méthode... Twisted Evil Pour bien expliquer où je veux en venir, je vous invite à faire une expérience dans votre potager: ajouter de la cendre à la terre de votre potager et vous observerez diminution rapide de la productivité. Ce qu'il y a de bien, c'est que ça éloigne les insecte ravageur, par contre la cendre modifie significativement la structure moléculaire du sol et nuit à la croissance normale des plantes (à moins que ce soit des plantes adapté à ce type de traitement périodique tel que dans les savanes africaines!). Donc, quand tu remettra le rouleau de plante à sa place, ça paraîtra bien, le lendemain, personne de verra que tu es passé, mais toi... retournes-y deux mois plus tard et dis-moi si les plantes poussent toujours?

Conclusion, ça paraît bien Laughing , c'est bon pour notre "moi intérieur" Rolling Eyes mais pour la nature... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
elran
MEMBRE
MEMBRE


Nombre de messages : 16
Age : 48
Date d'inscription : 29/06/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 2 Juil 2009 - 16:06

merci à toi capitaine caverne, for your input!

tu vois j'étais loin de pensé que ça pourrait faire ça.

en plus comme il est souvent conseillé d'ajouter des cendres pour les plantes (au moment de la floraison: azote...) je pensais vraiment bien faire.

peut être débarrasser les cendres avant
(en les éparpillant...)
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
John C

Nombre de messages : 3228
Age : 40
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 2 Juil 2009 - 16:52

Bonjour,

Ce qui est valable à certains endroits du monde ne l'est pas forcément partout! Ne faites pas cette méthode en forêt tempérée (en france par exemple), car l'humus prend feu!

Pour la discrétion ici, (en forêt tempérée dont le sol est à base d'humus), je fais utiliser de la terre rouge (de la bonne vieille terre minérale et non végétale, de la terre classique ou du sable etc) pour tapisser un trou (40cm de profondeur) dans lequel je fais faire un petit feu, que nous éteignons en l'éttouffant avec cette même terre avant de recouvrir une fois sécurisé (parfaitement éteint / plus de chaleur) d'autres éléments du secteur (humus, feuilles, branchages etc) pour faire disparaître les traces de feu...

Pour poursuivre dans le sens de Capitaine caverne, les cendres mélangées à l'eau donne rapidement de la lessive de potasse (puissant détergent à la base de savons +graisse...), ce qui rend inculte le "lieu" du foyer pour un moment...

amicalement, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
martin
MEMBRE
MEMBRE
martin

Nombre de messages : 33
Age : 32
Localisation : Proche Castelnaudary
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 27 Aoû 2009 - 20:31

popoke a écrit:
Bonjour,


Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.

popoke

bonjour popoke,

je pense que des centainnes d'espece animale et végétale ce sont éteinte bien avant l'arriver de l'homme...
n'est-ce pas un cycle naturel de destruction puis de reconstruction? croit tu pouvoir mettre le fléau du monde sur les épaule de l'etre humain? croit tu que la nature nous a atendus pour inventer la torture, l'esclavagisme et toute autre acte de cruauter que l'homme ce culpabilise de faire...
nous somme une espace animale homnivore tuer est dans notre nature...
c'est en utilisant (donc forcement en détruisant plus ou moins) notre environnement que nous contribuons a l'évolution naturelle.

le probleme vien de notre surpopulations du au modernisme, et non du fait que nous détruisont a outrance.
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 28 Aoû 2009 - 15:11

martin a écrit:
popoke a écrit:
Bonjour,


Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.

popoke

bonjour popoke,

je pense que des centainnes d'espece animale et végétale ce sont éteinte bien avant l'arriver de l'homme...
n'est-ce pas un cycle naturel de destruction puis de reconstruction? croit tu pouvoir mettre le fléau du monde sur les épaule de l'etre humain? croit tu que la nature nous a atendus pour inventer la torture, l'esclavagisme et toute autre acte de cruauter que l'homme ce culpabilise de faire...
nous somme une espace animale homnivore tuer est dans notre nature...
c'est en utilisant (donc forcement en détruisant plus ou moins) notre environnement que nous contribuons a l'évolution naturelle.

le probleme vien de notre surpopulations du au modernisme, et non du fait que nous détruisont a outrance.

Bravo, tu as raison !
Ton raisonnement illustre totalement la raison de l'extinction de masse (une des plus grandes de l'histoire de notre planète). Comment peut on encore raisonner ainsi ?
Comment au XXI siècle, avec la somme de toutes les connaissances accumulées, ont peut encore parler ainsi !

Détruire ça ne prends que quelques dizaines d'année... reconstruire des millions d'années...
Édifiant et irresponsable.

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
ventilo

Nombre de messages : 1178
Age : 43
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Ven 28 Aoû 2009 - 17:52

confused ...

Je serais plutot de l' avis de popoke ...
Nous sommes sensés etre des etres évolués alors évoluons ...
Et arretons le massacre.
Bien-sur nous vivons dans le modernisme et on ne peut pas toujours aller à contre courant , la preuve quest-ce qu'on fait tous derrière nos ordinateurs ?
Mais on pourrait quand meme reconnaitre que notre espèce pourrait se raisonner de temps en temps, réfléchir par la logique et non par l'argent en lançant des fausses excuses pour se donner une bonne conscience .
Revenir en haut Aller en bas
http://nature-attitude.centerblog.net/
sabartes
MEMBRE
MEMBRE
sabartes

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Mer 30 Sep 2009 - 22:02

Petite combine en passant ... Very Happy

J’ai un petit rouleau de câble d’acier (1M de câble type frein de vélo souple), c’est mon kit grillades Shocked
Je coupe une fourche de bois vert alien
Je le taille en forme de manche de fronde
J’y entoure le câble de façon à faire une grille
Fixes les extrémités du câble sur les partie tranchées du bois (Où j’ai fais des encoches)
Ma grille est prête pour 3 personnes cheers
Le repas terminé, seul le câble roulé retourne dans une poche. Rolling Eyes

C’est simple, très peu encombrant et convivial Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
popoke
MEMBRE
MEMBRE
popoke

Nombre de messages : 52
Age : 59
Localisation : Québec
Date d'inscription : 24/01/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 1 Oct 2009 - 16:36

sabartes a écrit:
Petite combine en passant ... Very Happy

J’ai un petit rouleau de câble d’acier (1M de câble type frein de vélo souple), c’est mon kit grillades Shocked
Je coupe une fourche de bois vert alien
Je le taille en forme de manche de fronde
J’y entoure le câble de façon à faire une grille
Fixes les extrémités du câble sur les partie tranchées du bois (Où j’ai fais des encoches)
Ma grille est prête pour 3 personnes cheers
Le repas terminé, seul le câble roulé retourne dans une poche. Rolling Eyes

C’est simple, très peu encombrant et convivial Exclamation

bonjour,

sympa comme combine. En plus ça peut avoir mille autres utilités

popoke
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aventuresenguyane.com
Laurent
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF
Laurent

Nombre de messages : 509
Age : 43
Localisation : Eure et Loir
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Jeu 1 Oct 2009 - 21:23

Bonsoir,

Effectivement, c'est une combine !
Maintenant, il faut penser à apporter un câble de frein de son kit.
Il peut avoir plusieurs utilités...
Revenir en haut Aller en bas
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE
Sylvestre

Nombre de messages : 83
Age : 37
Localisation : 94
Date d'inscription : 15/07/2009

MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   Sam 3 Oct 2009 - 0:42

martin a écrit:
popoke a écrit:
Bonjour,


Au rythme actuel de dégradation de la nature, seul le zéro impact peu permettre de conserver les biotopes.

popoke

bonjour popoke,

je pense que des centainnes d'espece animale et végétale ce sont éteinte bien avant l'arriver de l'homme...
n'est-ce pas un cycle naturel de destruction puis de reconstruction? croit tu pouvoir mettre le fléau du monde sur les épaule de l'etre humain? croit tu que la nature nous a atendus pour inventer la torture, l'esclavagisme et toute autre acte de cruauter que l'homme ce culpabilise de faire...
nous somme une espace animale homnivore tuer est dans notre nature...
c'est en utilisant (donc forcement en détruisant plus ou moins) notre environnement que nous contribuons a l'évolution naturelle.

le probleme vien de notre surpopulations du au modernisme, et non du fait que nous détruisont a outrance.

Oui je ne comprends pas non plus ! Qui mis à part l'homme à inventer l'esclavagisme. Rien de tel à ma connaissance, dans la nature. Pour la torture encore c'est discutable (et encore).
Je n'irai pas plus loin ce message me semble vouloir faire volontairement polémique comme le font les trolls sur les forums !
TROLLS >>>http://fr.wikipedia.org/wiki/Troll_(Internet_et_Usenet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ethique "Vivre dans la Nature = "Zéro Trace"
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Ichmoukametoff - Vie sauvage, survie, Pistage... :: RUBRIQUES SUR LA VIE SAUVAGE, LA SURVIE et LA VIE EN MILIEU RURALE : AUTONOMIE ET RESILIENCE :: VIE RURALE, AUTONOMIE et RESILIENCE : vers un autre mode de vie !-
Sauter vers: