Discussions autour de la Vie sauvage, de la survie, du Pistage, de la ferme traditionnelle bashkir et des arts martiaux cosaques - Par John C
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane

Aller en bas 
AuteurMessage
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 39
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Mer 19 Oct 2011 - 14:55

Le chameau de Bactriane

Animal emblématique des milieux semi-arides steppiques, le chameau de bactriane et ses cousins ont toujours fait partie du paysage et du mode de vie de nombreuses peuplades nomades. A l'image du renne dans le Grand Nord, le chameau est un animal à tout faire pour le nomade, de l'animal de travail à l'apport de moyens de subsistances essentiels dans un milieu rude comme l'est la steppe.

Quelques photos en attendant le prochain article à ce sujet à venir...


Ma personne avec un bactriane. Au garrot, près d'1M80 : Un petit mâle.


Ma personne avec un bactriane. Notez la grosseur de la tête et les spécificités : narines fermantes, grands cils aux yeux, des caractéristiques faite pour survivre aux tempêtes de sable...Grosses lèvres durs, pour pouvoir manger de tout y compris les arbustes épineux...


Le Bactriane. Tandis qu'un dromadaire possède UNE SEULE bosse, le chameau en a deux.


Des cosaques d'Orenbourg au travail avec des chameaux de Bactriane fin 19ième siècle. Peu connu de la masse populaire, il faut savoir que les cosaques de l'Oural et d'Orenbourg qui comptaient une grande majorité de nomades dans leurs rangs comme des bashkirs (notez que les cosaques étant également des semi-nomades à l'origine), faisaient grand usage de l'animal.

Les soviétiques faisaient grand cas du chameau de bactriane et avaient montés des patrouilles avec cet animal. Ils lui firent passer également une grande série de tests, impressionnés par ses capacités d'adaptation et de résistance. C'est ainsi qu'on a appris que le chameau de bactriane pouvait survivre à des températures de -50° à plus de 4000m d'altitude et rester 3 semaines sans manger malgré des températures très basses.

à suivre...

amical partage, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : http://www.survie-foret.com/


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : http://www.pyrene-bushcraft.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
riko
MODERATEUR
MODERATEUR
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Ven 21 Oct 2011 - 14:34

salut

merci pour les photos. j'attends l'article avec impatience. ce sont des animaux aux capacités d'adaptation incroyables qui m'ont toujours fasciné. j'en ai vu pas mal en effet en montagne dans l’Everest, mais jamais en haute altitude par contre. on y voit plus des yacks. savoir que ça a tenu à plus de 4000m d'alti, en prenant en compte les wind chill factor c'est énorme!

+++ riko
Revenir en haut Aller en bas
Gauthier R.
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
SANGLIER HORS CATEGORIE!!!
avatar

Nombre de messages : 1027
Localisation : Scy-Chazelles
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Lun 24 Oct 2011 - 1:02

Bonjour,

Merci Jonathan pour toutes ces informations, j'attends aussi l'article avec impatience.

Merci d'avance

Cordialement, Gauthier


Dernière édition par Gauthier R. le Mer 11 Déc 2013 - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
riko
MODERATEUR
MODERATEUR
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Lun 24 Oct 2011 - 21:18

salut

l'excellent site du Cirad au sujet des camélidés.

http://camelides.cirad.fr/

Un site très riche pour tout ceux qui s'intéressent aux chameaux et dromadaires.

cordialement, Riko
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 39
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Ven 27 Juil 2012 - 11:28

Le chameau de Bactriane, et les cosaques des steppes

Animal emblématique des milieux semi-arides steppiques, le chameau de bactriane et ses cousins ont toujours fait partie du paysage et du mode de vie de nombreuses peuplades nomades, y compris des cosaques et plus particulièrement du groupe des cosaques dit des steppes, dont les cosaques de l'Oural font partie. M famille, des cosaques-bashkirs en possédaient plusieurs et ce jusqu'à la révolution où les troupeaux furent capturés et massacrés pour nourrir les Bolchéviques...

A l'image du renne dans le Grand Nord, le chameau est un animal à tout faire pour le nomade, de l'animal de travail à l'apport de moyens de subsistances essentielles dans un milieu rude comme l'est la steppe. En cosaquerie, sa domestication est de toute évidence dû à la forte composante ancienne de tatar, bashkir, kalmouks et autres nomades au court de l'éthnogénèse des peuples cosaques...


Ma personne avec un bactriane. Au garrot, près d'1M80 : Un petit mâle.


Ma personne avec un bactriane. Notez la grosseur de la tête et les spécificités : narines fermantes, grands cils aux yeux, des caractéristiques faite pour survivre aux tempêtes de sable...Grosses lèvres durs, pour pouvoir manger de tout y compris les arbustes épineux...


Le Bactriane. Tandis qu'un dromadaire possède UNE SEULE bosse, le chameau en a deux.


Des cosaques d'Orenbourg au travail avec des chameaux de Bactriane fin 19ième siècle. Peu connu de la masse populaire, il faut savoir que les cosaques de l'Oural et d'Orenbourg qui comptaient une grande majorité de nomades dans leurs rangs (notez que les cosaques étant également des semi-nomades à l'origine), faisaient grand usage de l'animal. Les cosaques d'Orenbourg furent ceux qui utilisèrent le plus le chameau de bactriane, tant pour transporter son matériel à travers les nombreuses campagnes qu'ils furent, que pour tirer ses batteries d'artillerie en temps de combat.  Notez que l'animal servait notamment aux musiciens lors des sorties régimentaires pour communiquer les ordres jusqu'à fin 18ième siècle.

Le chameau produit pour les nomades et cosaques :

-du lait, l'un des plus riches en vitamines qu'il soit du règne animal et très digeste pour l'humain qui plus est,
-de la laine, l'une des plus chaudes qu'il soit. On la tisse ou la file, pour faire des cordes, des tapis, des vêtements, des semelles de feutre, du feutre pour la yourte(...)
-du cuir, le cuir du chameau étant un cuir épais et résistant,
-de la viande pour nourrir la famille,
-des os pour faire des outils et objets artistiques divers,
-de la graisse (contenue dans la bosse) qui pouvait nourrir une famille tout un hiver
(...)

Les soviétiques faisaient grand cas du chameau de bactriane et avaient montés des patrouilles avec cet animal. Ils lui firent passer également une grande série de tests, impressionnés par ses capacités d'adaptation et de résistance. C'est ainsi qu'on a appris que le chameau de bactriane pouvait survivre à des températures de -50° à plus de 4000m d'altitude et rester 3 semaines sans manger malgré des températures très basses.

Plus court sur pattes que le dromadaire, et plus trappu que le dromadaire africain, sa physionomie a fait qu'il supporte à la fois les fortes chaleurs et les grands froids, dont les grands écarts d'amplitudes thermiques typiques de la steppe et des déserts des plateaux d'Asie Centrale, tout en restant très longuement sans manger (d'où d'ailleurs ses deux bosses fournissant la graisse nécessaire pour l'alimenter à la fois en lipide essentiel pour lutter contre le froid, et produisant également grâce à un mécanisme complexe, de l'eau!!!).

Par ailleurs, le bactriane et ses nombreux cousins à deux bosses peuplant toute l'Asie Centrale ont également développé des lèvres épaisses leur permettant de se nourrir des rares plantes de la steppe, très souvent très rigides ou pourvu d'épines pour se protéger des "prédateurs".

Le chameau prévient la tempête : lorsque va arriver une tempête de sable ou de neige, le chameau de bactriane est un bon indicateur car il la sent longtemps à l'avance. Le troupeau se regroupe alors dans le coin à priori le mieux protégé (selon eux...) et se couchent alors en attendant que ça passe. Une bonne demi-heure, voir une heure plus tard, la tempête arrive à coup sûre!

Pourquoi le chameau est il toujours mélancolique? L'histoire du chameau et du Cerf

Un petit conte nomade raconte pourquoi le chameau regarde toujours l'horizon d'un air mélancolique. Il est dit que le jour de la création, le Créateur dans le Ciel avait doté le chameau de bois sur sa tête. Plaisant ainsi aux Dames chamelles, le chameau avait alors beaucoup de compagnes. Le cerf étant tout seul, demanda un jour au chameau s'il pouvait lui prêter ses bois pour lui aussi trouver une compagne. Le chameau, altruiste et plein de compassion envers le cerf, lui prêta volontiers ses bois en lui demandant de lui ramener plus tard. Le cerf partit alors au loin avec ses bois, bien fier. Le chameau le regardait. Plusieurs jours passèrent. Plus de nouvelles du cerf. Ce dernier avait décidé de garder les bois pour lui! Depuis, le chameau scrute toujours l'horizon à la recherche du cerf en espérant mélancoliquement le voir revenir un jour...

amical partage, Jonathan

L'article de mon blog : http://kharakternik.monwebjournal.com/Kharakternik-b1/Le-chameau-de-Bactriane-et-les-cosaques-des-steppes-b1-p52.htm

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : http://www.survie-foret.com/


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : http://www.pyrene-bushcraft.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
riko
MODERATEUR
MODERATEUR
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Mer 21 Nov 2012 - 19:48

salut

j'ai vu un truc sur la route de la soie en chine aujourd'hui. ils utilisaient des chameaux du gobie comme le bactriane. ses pattes s'élargissent dans le sable pour ne pas tomber. ses narines filtrent l'aire entrant et l'humidifie alors que sa bouche assèche l'air sortant pour garder l'eau. il peut elever sa temperature corporelle de +6° avant de declencher la suddation ce qui lui fait économiser de l'eau. son poils en plus de le proteger du froid refléchi deux fois plus la lumiere que le poils d'autre animaux ce qui le protege aussi du soleil.

+++ riko

_________________
Cordialement, blablabla et tout et tout. Riko

(suivant la ou je suis, je n'ai pas tout le temps les accents sur mon clavier! Desole!)
Revenir en haut Aller en bas
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR
avatar

Nombre de messages : 543
Age : 30
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Ven 1 Mar 2013 - 13:41

Effectivement, un animal très intéressant et trop méconnu.
Merci pour le partage !
Nexus.
Revenir en haut Aller en bas
http://t4travel.over-blog.com/
riko
MODERATEUR
MODERATEUR
avatar

Nombre de messages : 777
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Dim 12 Mai 2013 - 14:35

Salut.

les couvertures en laine de chameau de bactriane sont parmi les plus chaudes. la compo du poils du bactriane est plus creuse et plus irisée. Elle emprisonne mieux l'air.

+++ Riko

_________________
Cordialement, blablabla et tout et tout. Riko

(suivant la ou je suis, je n'ai pas tout le temps les accents sur mon clavier! Desole!)
Revenir en haut Aller en bas
John C
Khan de la tribu!
Khan de la tribu!
avatar

Nombre de messages : 3217
Age : 39
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    Jeu 5 Juin 2014 - 15:15

Bonjour,

l'autre blog ayant été "piraté", j'en ai fait un nouveau sur lequel je replace au fur et à mesure les articles.

Celui sur les chameaux de  Bactriane: http://cosaque-kharakternik.blogspot.fr/2013/12/le-chameau-de-bactriane-et-les-cosaques.html

Amical partage, Jonathan

_________________
John C, Pisteur, Instructeur de survie, spécialiste de la culture cosaque et bashkir.

 

Site de l'Ecole Ichmoukametoff : http://www.survie-foret.com/


NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL : http://www.pyrene-bushcraft.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.survie-foret.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [faune/nomadisme] Le chameau de bactriane    

Revenir en haut Aller en bas
 
[faune/nomadisme] Le chameau de bactriane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecole Ichmoukametoff - Vie sauvage, survie, Pistage... :: Rubriques générales sur la vie sauvage et les techniques de survie :: PREVENTION : Tout ce qu'il faut savoir pour prévenir une situation de survie, conseils avant de partir et comment gérer sa sortie nature :: MATERIELS DE PROGRESSION: Matériels non motorisés pour se déplacer et techniques de marche, nomadisme et d'utilisation d'animaux (selle ou sac de bât)-
Sauter vers: