Tarp + Couverture de survie lourde: All Weather Blanket

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tarp + Couverture de survie lourde: All Weather Blanket

Message par Florian L. le Dim 21 Aoû 2011 - 11:37



------------------------------------
Je vous c/c l'article que j'évoque
------------------------------------

Caracs

Dimensions : 1,52m x 2,13m
Poids : 340gr
4 œillets
Étanche, coupe vent, résistant, silencieux
Réfléchit 90% des infrarouges (chaleur)
Existe en vert, bleu, rouge et orange
Existe aussi une version à capuche
Environ 15€

Utilisations

Comme expliqué dans l’intro, l’AWB est une bâche « couteau suisse ». Elle fait office de

Tarp
Couverture de survie (contre le froid et la chaleur par réflexion des infra rouges)
Tapis de sol (contre l’humidité, la rosée mais pas contre le froid par conduction)
Réflecteur radar (non testé).
Système de camouflage pour échapper à la vision thermique d’un Prédator.

J’ai pu tester la fonction tarp, couverture de survie et tapis de sol. L’AWB s’en sort plutôt bien : la toile ne se déchire pas, ne fait pas de bruit, on sent que la chaleur est effectivement réfléchie et en mode tapis de sol, les brindilles et autres caillasses ne parviennent pas à percer la toile.

En ce qui concerne l’invisibilité aux yeux du Prédator, la preuve en est que si je suis encore vivant, c’est qu’il ne m’a pas vu.

Là où cette couverture devient géniale, c’est par son coté réutilisable. Les couvertures de survie permettent de jouer avec les infra-rouges, certes. Mais les modèles à 1€, sont fragiles, chiants à manipuler, bruyants, voyants et surtout jetables. Du coup on ne les utilise qu’en situation d’urgence ou bien on en change régulièrement. Avec cette couverture, votre achat est rentabilisé au bout de 15 utilisations environ. De plus chaque chose reste à sa place : la couverture de survie va dans la trousse de secours (et y reste, au cas où) tandis que l’AWB devient votre compagnon de route. Comme ça, pas de galère parce que vous êtes face à un blessé nécessitant des soins et que vous venez de déchirer votre couverture lors de votre dernière sortie bushcraft…

Dans l’introduction, je vous avais parlé de combos intéressantes avec cette toile… Vous connaissez sans doute les réflecteurs que l’on construit derrière un feu pour réfléchir la chaleur. Cette bâche est justement un réflecteur performant, qui, je vous le rappelle, réfléchit jusqu’à 90% des infra rouges, c’est-à-dire plus que n’importe quelle autre surface. L’AWB vous permettra donc de réfléchir vers vous les infra rouges du feu qui autrement seraient dissipés dans la nature sans avoir besoin de fabriquer une palissade de bois (que la loi vous oblige à démolir à l’aube) ou sans être obligé de chercher un emplacement avec un rocher suffisamment grand.

Fabriquer un panneau réflecteur pour démultiplier le rendement d’un feu, c’est bien, mais on peut aller encore plus loin. Si votre compagnon de route possède lui aussi une AWB, vous pouvez les placer face à face, feu au centre, pour que les infrarouges jouent au ping pong entre les AWB et restent piégés dans un espace clos. On appelle ça un effet de serre.

Je referai une vidéo cet hiver pour mettre en pratique le coup de l’effet de serre, thermomètre à l’appui, afin de confirmer mes dires (j’ai beau être sûr de mon coup, je vous avoue ne pas encore avoir testé le coup de l’effet de serre).

A l’inverse, quand il fait chaud et que le soleil cogne, placer la partie réfléchissante vers l’extérieur permettra de rester au frais. Idéal en appentis lors de la pause casse croute du midi. C’est exactement le même principe que les pare soleils qu’on installe derrière les pare brises des voitures afin d’éviter d’en faire des fours solaires… l’AWB peut aussi servir à ça… Et vis versa : un pare soleil peut aussi servir de couverture de survie ou de réflecteur à feu mais on part en hors sujet là.
Des défauts, et pas des moindres…

Pour commencer, dans une utilisation « tarp », disposer de seulement 4 œillets, c’est short, très short. Donc soit vous vous contentez de monter des appentis et autres structures basiques, soit vous bricolez des attaches supplémentaires. A priori, compte tenu du solide ourlet qui borde la toile, ça devrait pouvoir tenir si tant est que vous êtes bon couturier.

D’ailleurs, comme illustré dans la vidéo, les œillets n’inspirent aucune confiance. Certes ils n’ont pas encore cassé, certes ils reviennent en place une fois la tension relâchée… mais… cette façon de se distendre donne l’impression que la toile va finir par se déchirer ou se déformer. A mon avis, en cas de vent fort, mieux vaut un vrai tarp/tente dont la toile et les attaches peuvent résister à des tractions de plusieurs centaines de kilos. Au pire, vous placez l’AWB à l’intérieur de l’abri pour continuer de bénéficier des avantages thermiques.

Mais le point le plus négatif de l’ensemble est sans hésiter l’inflammabilité du produit. Certes l’AWB répond aux normes américaines « Flammable Fabrics Act » destinées aux vêtements (part 1606). Ceci garantit au moins que le produit n’est pas extrêmement inflammable. Cependant, le fabricant met clairement en garde que si l’AWB est exposée à une flamme, elle prendra feu. J’ai testé cette mise en garde avec un petit bout de toile découpée et un briquet. En rapprochant la flamme, ça commence à fondre mais ça ne brule pas (mais je n’aimerai quand même pas que ça entre en contact avec ma peau). Au contact de la flamme, la toile prend feu au bout de quelques secondes. Donc un minimum de prudence s’impose lors d’une utilisation en réflecteur de feu de camp, surtout s’il y a du vent. Imaginez que suite à un coup de vent, le réflecteur se détache, tombe dans le feu, prend feu puis vole vers vos yeux ébahis… Et là, on en revient au défaut précédent : on aurait vraiment aimé des œillets plus nombreux et plus solides…
Conclusion

De par ses qualités, la All Weather Blanket est un compagnon intéressant pour les sorties à la journée, les bivouacs par temps clément et éventuellement pour servir de réflecteur en hiver. Ceci étant, les attaches suspectes de l’AWB orienteront mon choix vers des abris « plus sérieux » si je suis amené à camper par temps froid et venteux… Mais, j’emporterai quand même mon AWB : elle fait désormais partie de mon « EDC » dans la verte.

Les plus

+ Combo tarp/réflecteur thermique/tapis de sol en un seul objet
+ Léger
+ Petit prix
+ Discret (vert olive, silencieux) ou au contraire visible (rouge, orange…)

Les moins

- Des œillets pas assez nombreux et qui ne mettent pas en confiance.
- Inflammable
avatar
Florian L.
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 151
Age : 36
Localisation : FRANCE
Date d'inscription : 17/05/2011

http://www.tacticraft.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarp + Couverture de survie lourde: All Weather Blanket

Message par Corazon le Lun 15 Avr 2013 - 4:50

Cela fait plus d'un an que j'utilise régulièrement une couverture de "survie" (VERTE) de type Grabber - All Weather Blanket avec très grande satisfaction. Je l'utilise principalement au sol pour y déposer mes fesses, mon matos, du bois, ..., de tout quoi Wink Elle a aussi été montée sous une tente pour protéger le fond de celle-ci et "limiter" la perte de chaleur avec le sol. Elle est toujours en parfait état cheers

Il y a quelques semaines, j'ai déballé une autre couverture de "survie" (ORANGE): la SOL Sport Utility Blanket. Une vraie m..(bip) Elle est peut-être un peu plus légère que l'autre, mais surtout la qualité est très nettement inférieure. Je m'en suis servis pendant 5 nuits sous une tente dans une prairie et pour me coucher sur une prairie trempée, donc aucun terrain rugeux et la partie aluminée s'en va déjà Shocked

Je vous mets 4 petites photos. Les deux côte à côte. On voit tout desuite que la Grabber a un ourlet



La couche protectrice s'en va très très vite :



Le renforcement des œillets de la SOL !



Le renforcement des œillets de la Grabber.



De plus, la Grabber est nettement plus silencieuse et il existe même une version avec capuchon. Pour moi, il n'y a pas photo, la Grabber gagne par KO au premier round Wink

_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
avatar
Corazon
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 728
Age : 49
Localisation : Près de Liège, Belgique
Date d'inscription : 19/05/2011

http://www.nature-photos.eu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum