[fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Dim 17 Juil 2011 - 4:28

[fil à chaud] La fédération de Russie

Pour se tenir informé de ce qui se passe là bas...de l'actualité, de la culture, des traditions, des rapports géopolitiques...

RUSSIE

Nom du pays : Fédération de Russie
Constitution politique : république fédérale
Superficie : 17 098 242 km2 (le plus grand pays du monde)
Frontière(s) partagée(s) : 15 frontières communes avec d'autres pays.
Langue officielle : le Russe. (mais plus de 180 dialectes et langues différentes sur l'ensemble de la fédération)
nb d'éthnie(s) : plus de 170 ethnies différentes (en majorité slave et turco-mongoles)
Religion(s) : Chrétiens Orthodoxes (avec des minorités musulmanes, catholiques, bouddhistes et animistes...)
Monnaie : Rouble

-Conseils aux voyageurs et actualités chaudes en Russie :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/russie_12352/index.html




Dernière édition par Jonathan (John.C) le Dim 17 Juil 2011 - 9:11, édité 1 fois

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Dim 17 Juil 2011 - 4:31

Bonjour,

SITE UN REGARD SUR l'EST

blog d'actualité géopolitique :

http://www.regard-est.com/

La section réservée à la Russie :

http://www.regard-est.com/home/pays.php?pays=6&PHPSESSID=781420d198c07fc642e8408dacfeb557

cordialement, Jonathan


_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Dim 17 Juil 2011 - 4:38

re,

ACTUALITÉ

Naufrage d'un bateau sur la volga en république du Tatarstan.

En fédération de Russie, un bateau nommé le Bulgaria construit en 1955 a sombré dans la Volga au cours d'une croisière. Le bateau, qui transportait 180 personnes, se rendait à Kazan (800km à l'Est de Moscou), lorsqu'il a coulé à 3km après avoir quitté le port.

fils d'actualité :

"Cent douze corps ont été remontés de l'épave du bateau Boulgaria qui a fait naufrage dimanche dans la Volga, et les plongeurs continuaient leurs recherches de 17 disparus avant de lancer le renflouage du navire, ont indiqué ce jeudi les autorités russes."

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/14/97001-20110714FILWWW00336-naufrage-en-russie-112-corps-remontes.php

Le site des affaires étrangères françaises a manifester un avis de vigilance à ce sujet :

"Tourisme fluvial : En raison de la catastrophe fluviale survenue au Tatarstan le 10 juillet 2011, il est fortement recommandé aux voyageurs envisageant d’effectuer une croisière touristique sur le réseau fluvial russe de vérifier auprès de leurs voyagistes que le moyen de transport fluvial qu’ils emprunteront présente toutes les garanties de sécurité nécessaires."

Sources : ministères des affaires étrangères.


_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Lun 22 Aoû 2011 - 0:15

ACTUALITÉ

Le Russie et la Norvège, alors en désaccord durant des décennies (plus de 40 ans de "guerres froides", de face à face militaires aux frontières terrestres et maritimes...) au sujet leurs frontières précises en Arctique se sont mis d'accord dernièrement sur la délimitation nationale et le rôle de chacun dans l’Arctique. Une avancée géopolitique importante (et surtout économique pour les deux puissances qui peuvent maintenant exploiter leur gisement de pétrole...). En ressort également un accord et une collaboration militaire pour la protection de leur frontière commune, ce qui place actuellement la Russie et la Norvège les premiers acteurs économique, politique et militaire dans l’Arctique en vertu de leur puissance, et de la superficie qu'ils occupent.

http://fr.rian.ru/world/20110607/189768561.html

http://zebrastationpolaire.over-blog.com/article-russie-norvege-arctique-l-accord-sur-la-frontiere-maritime-entre-en-vigueur-76036745.html

OSLO, 7 juin - RIA Novosti

Les ministres russe et norvégien des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov et Jonas Gahr Støre, ont échangé mardi les instruments de ratification de l'accord sur la délimitation de la ligne frontalière en mer de Barents et dans l'océan Arctique, rapporte un correspondant de RIA Novosti.


Ayant séjourné dans les deux pays dernièrement, au Nord, qui plus est 3 semaines en Norvège, il semblerait que cette nouvelle officielle a eu un effet de "détente" entre les deux nations.

Autrefois, à l'approche de la frontière russe dans le Grand Nord, les gardes frontières de l'armée norvégienne semblait sous tension et mettaient en garde les visiteurs, touristes et randonneurs du coin des risques à traverser la frontière.

Depuis, les rapports étant plus détendu, les risques de se faire "tauper" en passant la frontière "sans faire exprès" et d'être arrêté pour espionnage (alors que vous faite du tourisme photo) semble être moindre... Même la population norvégienne elle même lorsqu'on en discute avec eux semble plus détendu et regarde maintenant la Russie avec un autre œil. Comme quoi, les arrangements politico-économique changent pour beaucoup les relationnels entre voisins! Wink (ah! le pétrole!)...

Je rappelle qu'un visa est toutefois obligatoire pour passer de la Norvège à la Russie et qu'il faut demeurer vigilant dans le Grand Nord (du coté de Kirkenes) aux populations russophone en partie issue de la mafia qui œuvrent dans cette région. Ils sont une préoccupation constante tant pour la Norvège que pour la Russie tentant tout deux de réduire la criminalité dans cette région reculée.

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Mer 5 Oct 2011 - 18:18

Bonjour,

Un rapprochement Europe / Tatarstan?

Russie: Le rêve européen du Tatarstan
Dossier: "Regards de l’Est sur l’Union européenne"

Par Florian VIDAL*
Le 10/04/2011

Au fil des années, la coopération entre la Russie et l’Union européenne s’est intensifiée. Un retentissement qui trouve une résonance toute particulière à Kazan, capitale d’une République autonome et poumon de la culture tatare. Dans une région riche en hydrocarbures, l’Europe est perçue comme une opportunité.



Les autorités tatares aiment définir le Tatarstan comme une passerelle entre l’Orient et l’Occident. Alors que la cohésion sociale entre Russes et Tatars fut, à plusieurs reprises, louée par les Occidentaux, l’Europe retient l’attention à la fois des autorités locales et de sa population. A Kazan, le rapprochement entre la Russie et l’UE est considéré comme une opportunité culturelle, économique et politique. La présence d’une délégation de l’Union européenne à Moscou favorise la multiplication des échanges avec les autorités tatares.

L’attraction estudiantine

Depuis quelques années, les ‘Journées de l’Europe’ sont célébrées en Russie en présence de hauts-fonctionnaires européens. Pour la population, cette rencontre constitue une ouverture unique sur l’Europe. Dans le cadre de cet événement, les universités sont considérées comme des partenaires privilégiés et la population estudiantine est la cible privilégiée des représentants européens. Des journées qui s’accompagnent d’une initiation à l’une des langues de l’Union européenne, d’un concert ou encore d’un échange culinaire. Tout cela afin de renforcer la proximité de l’Europe auprès de la Russie et de sa population. Pour les étudiants de Kazan, l’Europe constitue un eldorado, une suite logique à leur fin de cursus universitaire en Russie. L’Union européenne, qui a lancé plusieurs projets favorisant les minorités en Russie, veut consolider son attractivité auprès de cette population. Des financements européens sont ainsi dédiés au développement de la société civile en soutenant des projets culturels et linguistiques.

Pour conserver un lien permanent entre l’Union européenne et le Tatarstan, l’agence de presse locale, Tatar-Inform, donne régulièrement la parole à Denis Daniilidis, porte-parole de la délégation de l’Union européenne, basé à Moscou. Très réactifs, les médias tatars manifestent ainsi leur intérêt pour l’intensification des liens avec l’Europe. Pour la délégation européenne, c’est un moyen de communication efficace pour renforcer leur maillage dans cette région. Lors d’une récente interview, le porte-parole de la délégation de l’UE a souligné que ces «journées de l’Europe (…) débuteront en fait à Kazan»[1]. La capitale de la République tatare est ainsi devenue incontournable.

En 2010, lors de sa visite à Kazan, le chef de la délégation de l’Union européenne auprès de la Russie, Fernando M.Valenzuela, a souligné l’importance du volet «éducation» de la coopération. Selon lui, la coopération dans ce domaine stratégique est «pour l’Union européenne et la Russie très utile l’une à l’autre»[2]. L’objectif est la multiplication des échanges universitaires, même si l’attractivité n’est pas réciproque. Malgré la difficulté d’évaluer la présence européenne dans les Universités de Kazan, les Suisses et les Allemands constituent les deux contingents européens qui séjournent régulièrement dans la capitale tatare, souvent à des fins linguistiques (langues tatare et russe). Côté européen, le programme de mobilité Erasmus Mundus, avec l’attribution de bourses, favorise l’arrivée d’étudiants russes dans les universités européennes. Kazan demeure un important centre universitaire, notamment dans le domaine de l’aéronautique. Non sans difficulté, les centres universitaires participent au Processus de Bologne qui tend à aligner les formations supérieures aux normes européennes et à son système LMD (Licence-Master-Doctorat). En 2009, la réforme de l’enseignement supérieur a attribué aux Universités de Kazan un statut d’Université fédérale. Afin d’améliorer la compétitivité des universités russes, ce statut offrira de nouvelles ressources financières de la part de l’Etat ainsi qu’une meilleure exposition au niveau international.

Le sport, une réussite confirmée

Hôte de nombreuses compétitions européennes, comme le championnat d’Europe de tennis de table, la ville a progressivement pris une stature européenne. Ces dernières années, la participation de son équipe de football, le FK Rubin Kazan, à la Ligue des Champions (prestigieuse compétition européenne) a attiré la curiosité et l’attention des journalistes sportifs en Europe. Dernier exemple, la capitale tatare accueillera, au mois d’avril 2011, les championnats européens masculin et féminin d’haltérophilie. Capitale du Tatarstan, Kazan n’ambitionnerait-elle pas le titre de «capitale sportive» de la Russie? Avec ses équipes collectives (football, hockey sur glace, basket-ball) qui raflent les titres nationaux, le Tatarstan est devenu incontestablement une terre d’exploits.

Officiellement «troisième capitale» de la Fédération de Russie, Kazan s’est en effet transformée en peu de temps en véritable référence sportive. Les résultats de ses différents clubs sportifs tendent à accroître cette réputation au niveau continental. Depuis quelques années, le constructeur KAMAZ participe à cette popularité naissante avec ses victoires sur le rallye Dakar en Amérique du Sud[3]. Pour le Tatarstan, le sport s’affiche donc comme une vitrine essentielle en termes d’exposition médiatique. Le pouvoir russe veut d’ailleurs favoriser l’installation d’infrastructures sportives modernes à Kazan. Au-delà, les progrès de la Russie dans ses performances sportives ont attiré l’attention des différentes fédérations sportives internationales. Le lobbying actif de Vladimir Poutine a offert à la Russie la réception de deux compétitions mondiales majeures. A la lumière des futurs Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi en 2014 et de l’organisation de la coupe du monde de football en 2018, Kazan est sur le point de devenir un laboratoire.

En effet, la ville accueillera, en 2013, les Universiades d’été, compétition universitaire internationale. Pour la Russie, il s’agit d’un test grandeur nature en termes d’organisation, de logistique ou encore de capacité d’accueil. Le pouvoir fédéral a alloué des financements spéciaux pour la construction de centres sportifs modernes. Si les autorités russes entendent redorer le blason de leur pays à travers l’excellence sportive, le gouvernement tatar cherche à mettre un point d’honneur à la réussite d’un tel événement. Ce nouvel exemple prouve l’ambition internationale de la région. Dernièrement, le Premier ministre tatar Ildar Khalikov a précisé qu’«il est nécessaire de promouvoir l’Universiade»[4]. En ce sens, il souligne l’importance des nouvelles technologies pour atteindre cet objectif et suggère d’augmenter de façon significative la visibilité de la compétition sur les moteurs de recherches, notamment dans les différentes langues européennes, par l’intermédiaire de mots clés comme «Kazan» ou «Universiade».

L’Europe comme tribune?

Au-delà de l’aspect éducatif ou sportif, une ambition plus politique s’affiche du côté des autorités tatares. Ces dernières années, les visites des délégués de l’UE et des ambassadeurs des pays membres se sont multipliées dans la capitale tatare. Celle de la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, le 14 octobre 2009, démontre que «l’Occident commence à reconnaître, admettre, le rôle de la communauté tatare au sein de la Fédération en Russie»[5]. Ces délégations ont salué la bonne entente entre les communautés pouvant constituer un modèle pour les sociétés multiculturelles européennes. Mais le pouvoir tatar a une autre ambition: accroître le rayonnement du Tatarstan avec un positionnement international. Si les relations avec la Turquie ou les pays d’Asie centrale semblent naturelles du fait de la proximité culturelle et linguistique, celles avec l’Europe peuvent apparaître plus calculées. Le Tatarstan entend démontrer à l’Europe sa spécificité, sa différence par rapport au reste de la Russie. De culture musulmane, la société civile du Tatarstan veut s’ériger en modèle multiconfessionnel d’intégration. Dans ce sens, le particularisme tatar est le cheval de bataille des autorités pour promouvoir la région auprès de l’Europe.

Unique en son genre, la présence d’une représentation de la République du Tatarstan à Paris apparaît comme un moyen de s’affranchir de Moscou. De fait, le Kremlin maintient la pression sur la république en lui imposant notamment de lui reverser une partie de ses revenus provenant de ses ressources pétrolières. Malgré tout, le Tatarstan demeure le plus bel exemple d’une entité autonome stable au sein de la Fédération de Russie, où son identité musulmane cohabite en relative harmonie avec les autres religions. Loin des conflits interethniques qui se sont déroulés dans le Nord Caucase, la société tatare attire l’attention des autorités européennes pour cette particularité. Ainsi, une table-ronde avec des experts européens s’est déroulée, à l’occasion des ‘Journées de l’Europe’, le 26 mars 2011, autour d’un thème révélateur: «Identité européenne et diversité religieuse»[6]. Les autorités locales jouent adroitement de cet atout. En évitant l’écueil du repli identitaire depuis les années 1990, le pouvoir tatar possède une belle carte de visite à présenter aux Européens. Dans une société multiconfessionnelle et multiculturelle, la république tatare s’accorde assez bien avec la devise de l’UE «Unis dans la diversité». Malgré l’ambiance relativement aseptisée que peut dégager sa capitale, Kazan, le modèle de tolérance tatare entre les populations musulmanes et orthodoxes a suscité une certaine admiration de la part des autorités européennes.

La délicate question des visas

Malgré les efforts effectués, l’Europe n’est pas aussi facilement accessible pour la population du Tatarstan. Comme pour l’ensemble de la population russe, le régime européen des visas constitue un fardeau administratif, que cela soit pour une visite touristique ou pour un étudiant. Même si les ambassades européennes tentent de faciliter l’attribution des visas, la démarche administrative demeure assez fastidieuse. En outre, loin des consulats européens, la république se trouve relativement isolée. Malgré cette distance géographique, la délivrance de visas est un obstacle que les autorités locales ont souhaité dépasser. Bien que les centres de visas tendent à se développer sur l’ensemble du territoire russe, la capitale tatare les voit arriver progressivement, cette infrastructure étant très attendue et encouragée par les autorités.

Depuis 2010, la Bulgarie, la Grèce, le Danemark, les Pays-Bas ou encore l’Espagne délivrent des visas par l’entremise d’un centre de visas unique. Courant 2011, la France et la Finlande feront de même. En visite durant le mois de novembre 2010, la présidente finlandaise Tarja Halonen a indiqué que «la Finlande programme d’ouvrir un centre de visas à Kazan en mars 2011»[7]. La population du Tatarstan voit dans ces annonces prometteuses, en plus d’une ouverture sur l’Occident, une nouvelle étape dans le rapprochement avec l’Europe. Les voyages touristiques au sein de l’espace Schengen sont très prisés par la population locale. Et de tels centres pourront faciliter la délivrance des visas étudiants et donc les échanges universitaires. Parallèlement, le ministère pour la Jeunesse, le Sport et le Tourisme désire augmenter l’attractivité du territoire tatar. La modernisation des infrastructures d’accueil, avec l’agrandissement du parc hôtelier, est une priorité tant de la mairie de Kazan que du gouvernement local. En outre, la valorisation du patrimoine historique est un dossier majeur pour l’essor touristique dans l’ensemble du pays. Le Tatarstan fait tout pour devenir le pôle culturel majeur après Moscou et Saint-Pétersbourg.

Cette république s’emploie à utiliser toutes ses ressources disponibles pour favoriser son exposition et son ouverture vers l’Europe. Les liens avec le monde turcophone ne sont plus à construire: de nombreuses entreprises turques se sont en effet installées sur le territoire tatar, en particulier dans les zones économiques spéciales qui favorisent l’implantation des entreprises étrangères. Mais le Tatarstan souhaite valoriser son partenariat avec l’Europe, notamment pour affirmer sa distinction au sein de la Fédération de Russie. Quant à une partie de sa population, elle poursuit des aspirations européennes: la minorité estudiantine qui en a les moyens désire étudier, travailler et vivre en Europe occidentale et, pour la majorité qui ne possède pas cette chance, l’Europe représente une ouverture culturelle, surtout si des marchands de rêves comme Sting, Elton John ou Rammstein[8] venaient à s’y produire. Concomitante avec le dynamisme tatar, la réactivité de l’Union européenne démontre son désir de développer et d’encourager cette étroite coopération.

En affirmant sa présence sur le plan international, le Tatarstan a trouvé dans l’Europe un partenaire volontariste. Bien que les ambitions politiques du Tatarstan soient assez limitées face à Moscou, la république compte sur la richesse de sa culture, de sa société civile et de ses sportifs pour exister sur le Vieux Continent. Pour ce dernier, ce territoire offre un accès tout à fait inédit à l’espace russe. A terme, cette stratégie pourrait constituer un bel exemple de rapprochement sinueux entre la Russie et l’Europe.

Notes :
[1] Interview Denis Daniilidis, Tatar-Inform, 28 février 2011.
http://eng.tatar-inform.ru/news/2011/02/28/34780
[2] «ES i Tatarstan planirouyout naladit’ obrazovatel’niy obmen mjedou shkolami», Interfax Rossiya, 29 mars 2010.
http://www.interfax-russia.ru/Povoljie/news.asp?id=133941&sec=1671
[3] KAMAZ a remporté les trois premières éditions du rallye Dakar en Amérique du Sud, et huit éditions depuis dix ans, pour la catégorie ‘camions’.
[4] «Ildar Khalikov, «Glavniy prioritet dlya Kazani – podgotovka k Ouniversiale – 2013», Tatar-Inform, 3 mars 2011.
http://www.tatar-inform.ru/news/2011/03/03/260036
[5] «More to Clinton’s Kazan visit than meets the eye? », RFE/RL, 15 octobre 2009.
http://www.rferl.org/content/Is_There_More_To_Clintons_Kazan_Visit_Than_Meets_The_Eye/1852719.html
[6] Site Internet des ‘Journées de l’Europe 2011’.
http://eur.ru/kazan
[7] «Finlandiya otkroet vizoviy tsentr v Tatarstane v 2011 godu», RIA Novosti, 10 novembre 2010.
http://www.rian.ru/politics/20101110/294706084.html
[8] «V Kazan’ mogout priekhat’ Sting, Elton John i ‘Rammstein’», Tatar-Inform, 28 février 2011.
http://www.tatar-inform.ru/news/2011/02/28/259520

*Diplômé de Relations internationales de l’Institut d’études politiques de Bordeaux.

Photo vignette: Kazan (Florian Vidal, 2010)


Source : http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1180

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Mer 5 Oct 2011 - 18:21

re,

La Russie introduit la castration chimique pour les crimes de pédophilie


Les députés russes ont voté mardi une loi permettant de condamner à la castration chimique les pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans.

Cette mesure a été adoptée en première lecture à la quasi unanimité à la chambre basse du Parlement (Douma), 322 députés ayant voté pour et un seul contre.

Le texte, qui renforce les sanctions contre les pédophiles, prévoit, outre le possible recours à la castration chimique à l'encontre des auteurs de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans, une peine allant jusqu'à la réclusion criminelle à perpétuité pour les récidivistes, selon les agences de presse russes.

A l'avenir, "un tribunal s'appuyant sur l'avis d'une commission de médecins pourra contraindre l'auteur d'un crime sexuel sur un mineur de moins de 14 ans à une mesure de castration chimique", a déclaré le représentant du président russe à la Douma, Garri Minkh, cité par l'agence Itar-Tass.

"Tout cela devra être réalisé sur la base d'expertises médicales ordonnées par le tribunal", a-t-il souligné.

L'adoption de cette mesure est "la réponse de la société à l'augmentation du nombre des crimes sexuels sur les mineurs", a déclaré pour sa part le député du parti ultra-majoritaire Russie unie Oleg Morozov, selon des images retransmises par la télévision.

Adopté en première lecture, le texte doit encore être examiné en deuxième et dernière lecture, avant d'être transmis à la chambre haute du Parlement (Conseil de la Fédération).

La loi sera ensuite promulguée par le président Dmitri Medvedev, qui avait proposé en mai l'introduction de la castration chimique "sur la base du volontariat".

Plus de 9.500 crimes sexuels ont été commis en 2010 sur des mineurs en Russie, selon les chiffres officiels.


Source : http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/la-russie-introduit-la-castration-chimique-pour-les-crimes-de-p%c3%a9dophilie

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par John C le Dim 11 Déc 2011 - 20:05

Bonjour!

Un petit passage rapide par ici. La tension en Russie est clairement palpable depuis les élections et ne cesse de croître. La Police n'intervient plus avec force et laisse faire les manifestant. Il y a un semblant de 1991 dans l'air dans la fédération ex URSS. Il faut être prudent en voyageant dans les grandes villes y compris les étrangers à la Russie (sait on jamais, le coup du "complot politique" monté par des étrangers n'est jamais loin dans l'esprit du Kremlin qui considère déjà qu'il y a des aides extérieures à ces mouvements copiant le "printemps arabe".)




MOSCOU (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de Russes ont manifesté samedi à Moscou et des milliers d'autres dans le pays pour réclamer la fin du régime de Vladimir Poutine et la tenue de nouvelles élections législatives après le scrutin controversé du 4 décembre.

Agitant des pancartes "Les rats doivent partir" et "Voleurs, escrocs, rendez-nous nos voix", les manifestants qui ont défilé dans les rues de dizaines de villes, de Vladivostok, sur l'océan Pacifique, jusqu'à Kaliningrad, 7.400 km plus à l'ouest sur la mer Baltique, ont lancé un défi sans précédent depuis l'accession au pouvoir de Poutine, il y a douze ans.

A Moscou, où les unités anti-émeutes des forces de police étaient omniprésentes mais ne sont pas intervenues, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées place Bolotnaya, située de l'autre côté de la rivière Moskova, face au Kremlin.

La mobilisation, entretenue depuis une semaine sur les réseaux sociaux, est sans précédent depuis l'éclatement de l'Union soviétique, en 1991. Les autorités l'ont chiffrée à 25.000 à Moscou, 150.000 selon les organisateurs.

Même si la plupart des analystes estiment que Poutine ne court pas dans l'immédiat le risque d'être emporté par des manifestations qui s'inspireraient du "Printemps arabe", ils notent cependant que son autorité a été ébranlée ces derniers jours et qu'elle pourrait encore faiblir après son retour au Kremlin, programmé après la présidentielle de mars prochain.

"Aujourd'hui, 60.000, peut-être 100.000 personnes étaient présentes au rassemblement", a lancé à la foule moscovite l'ancien Premier ministre Mikhaïl Kassianov, dont le parti n'a pas été autorisé à participer aux élections.

"Aujourd'hui marque le début de la fin pour ces voleurs au pouvoir", a-t-il ajouté.

"LA RUSSIE CHANGE, L'AVENIR CHANGE"

Les manifestants réclament l'annulation du scrutin de dimanche et la tenue d'une nouvelle élection, l'inscription des partis d'opposition sur les listes électorales et la libération des prisonniers politiques, a énuméré Vladimir Rijkov, responsable de l'opposition, qui a lu les revendications à haute voix.

"La Russie change, l'avenir change", a-t-il lancé avant d'appeler les manifestants à redescendre dans les rues le 24 décembre.

Constantin Cossatchiov, député de Russie unie, a pour sa part écarté toute négociations avec les manifestants sur ces revendications.

"Avec tout le respect que je dois aux personnes qui viennent manifester, elles ne sont pas des partis politiques", a-t-il dit.

Dans les deux quartiers du centre de la capitale où les regroupements étaient attendus, des dizaines de camions de la police antiémeute stationnaient en file indienne.

"C'est une première dans l'histoire de la Russie. Le peuple descend dans la rue pour demander justice pour la première fois en deux décennies, la justice électorale", confie un Moscovite de 41 ans, arborant comme de nombreux manifestants, un ruban blanc symbole de la dissidence.

Selon des témoins, un millier de personnes se sont également réunies à Vladivostok, la grande cité portuaire de l'Extrême-Orient russe.

Cette journée de manifestations sonne la plus forte mobilisation contre le pouvoir depuis que Vladimir Poutine a été élu à la présidence en 2000, fonction qu'il a abandonnée en 2008 pour devenir le Premier ministre de son dauphin Dmitri Medvedev. Poutine devrait, selon toute vraisemblance, retrouver son siège au Kremlin lors de la présidentielle de mars 2012.

TRICHERIE

Outre sa mainmise sur le pouvoir, les manifestants entendent dénoncer le déroulement des élections législatives de dimanche, qu'ils jugent entaché de fraudes.

Le scrutin a été remporté par le parti Russie unie de Poutine, qui a toutefois fortement reculé avec 48,5% des suffrages exprimés contre 64,3% aux législatives de 2007.

Les manifestants, qui ont organisé cette semaine des rassemblements sans précédent depuis des années à Moscou, jugent que seules des fraudes ont pu épargner une déroute électorale à Russie unie.

Les dirigeants du parti ont démenti toute tricherie et Vladimir Poutine a accusé les Etats-Unis d'encourager et financer les opposants.

Selon l'agence de presse RIA, une vingtaine de manifestants ont été arrêtés à Khabarovsk, ville de 580.000 habitants située à une trentaine de kilomètres de la frontière chinoise.

D'après cette agence, une cinquantaine de manifestants se sont réunis à Khabarovsk devant le siège du gouvernement régional, certains portant du ruban adhésif sur la bouche. La police leur a demandé de quitter les lieux et, face à leur refus, a procédé à des arrestations.

A Kurgan, près de la frontière avec le Kazakhstan, quelque 400 manifestants ont été dispersés par la police, selon l'agence Interfax.

A Vladivostok, où le parti Russie unie a été battu dimanche par les communistes, la police s'est contentée de surveiller la manifestation dont les participants réclamaient l'annulation du scrutin et la libération des opposants arrêtés.

Les autorités ont souligné que les manifestants avaient tout à fait le droit de s'exprimer, mais seulement dans le cadre des autorisations accordées par les pouvoirs publics, qui limitent en général l'espace autorisé et le nombre de manifestants.

Avec Steve Gutterman, Andreï Ostroukh et Guy Faulconbridge; Gregory Schwartz, Marine Pennetier et Henri-Pierre André pour le service français.


Article du 10/12/2011
sources : http://fr.news.yahoo.com/journ%C3%A9e-manifestation-contre-poutine-en-russie-143741041.html

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Russie

Message par John C le Mar 27 Déc 2011 - 1:57

Bonjour,

"Poutine ne peut plus ignorer une contestation grandissante.

MOSCOU (Reuters) - S'il espère que les fêtes de fin d'année briseront l'élan du mouvement de contestation en Russie, Vladimir Poutine ne peut plus ignorer l'effritement de sa popularité dans l'opinion et les signaux d'avertissement lancés au sein même du cercle de ses conseillers.

L'opposition a mobilisé samedi des dizaines de milliers de Russes dans les rues de Moscou pour dénoncer sa domination sur la vie politique russe depuis maintenant douze ans et le déroulement des élections législatives du 4 décembre, marquées par de nombreuses irrégularités.

Dans un premier temps, Vladimir Poutine a minimisé le mouvement en comparant les protestataires à des singes manipulés par l'étranger avant de soutenir les propositions de réforme politique graduelle présentées par le président Dmitri Medvedev.

Beaucoup dans l'entourage du Premier ministre regrettent qu'il ne prenne pas suffisamment au sérieux cette contestation alors qu'il prépare sa réélection comme président en mars 2012.

"Ils ne comprennent pas", déplore un familier des cercles de pouvoir du Kremlin en parlant de Poutine et Medvedev. "L'un est faible et l'autre ne veut pas entendre, bien que certains s'efforcent d'expliquer le caractère sérieux de la situation."

Selon les opposants, l'entourage de Poutine est composé d'un petit groupe d'anciens agents du KGB, d'hommes d'affaires et de responsables du Kremlin qui n'ont guère d'empathie pour la génération de jeunes urbains russes habitués d'internet et des réseaux sociaux qui sont descendus ce mois-ci dans les rues.

Mais le portrait des protestataires tel que dressé par Poutine -lors d'une émission télévisée, le Premier ministre les a comparés aux singes bavards du "Livre de la Jungle"- contraste aussi avec certaines réactions de ses conseillers.

LA "PART PRODUCTIVE"

Vladislav Sourkov, l'un des plus puissants conseillers de Poutine en matière de politique intérieure, a ainsi souligné vendredi que "la meilleure part de notre société, ou plutôt la plus productive, réclame le respect". "On ne peut pas simplement balayer leurs opinions de manière arrogante", a-t-il ajouté.

L'ancien ministre des Finances Alexeï Kourdine, ancien mentor de Poutine, s'est rendu samedi à la grande manifestation de Moscou en plaidant pour de grandes réformes politiques afin d'assurer le développement stable de la Russie.

"Je suis venu parce que je suis convaincu que les élections n'ont pas été justes et qu'il faut une enquête et des sanctions contre les responsables", a-t-il ajouté.

"Il y a aujourd'hui la possibilité, sans aucune sorte de révolution, de procéder à une transformation permettant de garantir des élections équitables et une représentation réelle au parlement."

Mais Vladimir Poutine a d'autres conseillers puissants.

Nikolaï Patrouchev, le puissant chef du conseil de sécurité nationale, ancien patron du FSB, le service de la sûreté de l'Etat, a préconisé récemment une "régulation rationnelle" d'internet en Russie.

Un autre ancien du KGB, Sergueï Ivanov, a été nommé jeudi secrétaire général du Kremlin et le vice-Premier ministre Igor Setchine, un allié du Premier ministre, a exprimé son inquiétude vis-à-vis du rôle joué par internet dans les révolutions arabes.

Patrouchev, 60 ans, Ivanov, 58 ans, et Setchine, 51 ans, sont de vieux amis de Poutine et même s'ils peuvent diverger sur des questions de tactique politique, ils appartiennent tous au camp des "durs" du Kremlin.

"NERVEUX ET INQUIETS"

Medvedev, qui à 46 ans se revendique comme un "geek" féru de nouvelles technologies, a peut-être davantage mesuré l'ampleur de la colère contre Vladimir Poutine, mais sa position est faible, estiment des sources proches du Kremlin.

"Medvedev comprend tout cela un peu mieux parce qu'il est moins sensible aux théories conspirationnistes", déclare une source haut placée, ajoutant que les dirigeants russes parient d'abord sur un essoufflement du mouvement.

"Poutine s'est rendu compte que sa popularité déclinait", ajoute cette même source.

Le Premier ministre reste de loin le responsable politique le plus populaire de Russie mais si sa cote peut sembler élever au regard des normes occidentales, elle reste faible eu égard à ses propres critères.

Le premier institut de sondage indépendant du pays, Levada, a effectué une enquête entre le 16 et le 20 décembre montrant que 63% des Russes approuvent l'action du Premier ministre, ce qui ne représente que trois points de plus que le plus bas niveau de popularité enregistré par Poutine, en août 2000 après la mort des 118 marins du sous-marin Koursk.

"Ils sont nerveux et inquiets", estime Mikhail Kassianov, ancien Premier ministre de Poutine pendant quatre ans avant de rejoindre les rangs de l'opposition. "Et ils ont bien des raisons d'être nerveux et inquiets."

Jean-Stéphane Brosse pour le service français"


Sources : Reters. Le 25/12/2011 à Moscou par J.S. Brosse
http://fr.news.yahoo.com/poutine-ne-peut-plus-ignorer-une-contestation-grandissante-142241821.html


Les frictions qui ont lieu actuellement ne date pas d'aujourd'hui (de décembre) et sont assez anciennes.

http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1232 (une brève de juillet 2011)

L'activité politique en Russie est hyper médiatisée en France et on a l'impression de "grosse révolution" alors qu'en réalité c'est très localisé et minime...

D'ailleurs au moment où j'écris, le site des affaires étrangères françaises ne met pas en garde actuellement sur le voyage en Russie au sujet des :

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/russie-12352/

Il y a deux trois points où il faut demeurer vigilant en voyageant là-bas en situation de "crise" même légère :

1- Évitez de manière général les lieux de grand rassemblement. Vous éviterez les ennuis. L'effet de masse créé une certaine frénésie et peu vite dégénérer.

2- Dans la cohue, les malfrats en profitent pour foutre la merde. ça peut aller du vol de papier pas vu pas pris au raquette voir pire. Éviter les recoins et de trainer la nuit ou à proximité des mouvements de foule est le meilleur des conseils. L'effet de masse créé une certaine frénésie et peu vite dégénérer.

3- Soyez bien en règle niveau papiers et surtout pas d'objet pouvant conduire à une arrestation (couteau....). Lors des cohues et mouvements de foule, la police ne fait pas de distinction. Et le temps que ça se calme, y'aura de l'eau coulé sous les ponts avant de pouvoir démêler calmement le vrai du faux et sortir de là la police locale étant pleinement occupé à parquer les manifestants....Évitez aussi le matos mili et tout ce qui y est attrait dans votre matos perso en vous baladant en ville, ça passe mal (surtout si vous n'êtes pas russe)...


Cordialement, Jonathan

_________________
John C, Instructeur de survie
 

École de vie et survie en foret: http://www.survie-foret.com/
Centre de formations aux compétences de Pisteur: http://www.centre-de-formations-aux-competences-de-pisteur.com/
École des cosaques : http://cossacksmartialart.jimdo.com/

NE M'ENVOYEZ PAS DE DEMANDE CONCERNANT LES STAGES EVSF PAR Message privé : http://www.nature-survie.com/t2030-evsf-messages-importants-au-sujet-des-mp  Passez par la voix officielle: soit par le site survie-foret.com onglet contact "survieenforet "at" gmail.com, soit via le forum à la suite de l'annonce de stage visé où un membre de l'équipe vous répondra plus rapidement! MERCI! Very Happy

NOTRE PARTENAIRE MATÉRIEL pour l'EVSF: http://www.pyrene-bushcraft.com/
avatar
John C
INSTRUCTEUR de SURVIE
INSTRUCTEUR de SURVIE

Nombre de messages : 3241
Age : 38
Localisation : ICI ET AILLEURS, selon emploi du temps
Date d'inscription : 05/05/2007

http://www.survie-foret.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [fil d'actualités à chaud] La fédération de Russie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum