[premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par ventilo le Dim 6 Juin 2010 - 10:10

SavageBeast a écrit:
...
Par contre, j'ai vu que certains d'entre vous avaient une option "garrot". Je n'ai pas prévu ce cas de figure, mais un bon pansement comprésif et une fixation supplémentaire avec la ceinture que je porte doit pouvoir le faire.

J'hésiterai grandement dans la pose d'un garrot, sachant que les risques de perte du membre sont énormes.

a+. SB

cheers
A priori effectivement c'est déconseillé le garrot en secourisme...
avatar
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 1182
Age : 42
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 01/02/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par survie78100 le Dim 11 Juil 2010 - 23:28

J'ai eu la formation AFPS il y a 6 ans puis il y a 1 an la formation de secouriste du travail ou ils n'enseigne plus l'utilisation du garrot a cause de nombreuse amputations du a son utilisation.

survie78100
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 3
Age : 31
Localisation : IDF 78
Date d'inscription : 11/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Invité le Lun 12 Juil 2010 - 7:02

faut relativisé tout si tu est comme moi devant un accident de plusieurs personne alors le garrot est un avantage et il y a un savoir faire

car les blessures ouvertes sans Garrot ????? voir les morsures de serpents ????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Romain le Lun 12 Juil 2010 - 22:10

Tous les médecins de mon entourage déconseillent systématiquement le garrot.


Pour les morsures de serpent, il ne faut surtout pas poser de garrot, cela empêche nullement le venin de se répendre dans l'organisme, il y est déjà. Par contre ça empêche les défenses immunitaires de s'occuper du venin.

Pour les blessures ouvertes, il faut faire un point de compression, c'est toujours préférable. Sauf cas extrême, qu'un non médecin aura toujours du mal à évaluer.

Après la pose d'un garrot, les cellules non oxygénés meurent en 20-30 minutes, une fois mortes, c'est terminé pour le membre.

Romain
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 566
Age : 37
Localisation : England
Date d'inscription : 06/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Rôdeur le Mar 13 Juil 2010 - 7:17

Salut. Je suis d'accord avec Romain. Un point de compression peut suffire (et si le blessé est conscient il peut souvent le maintenir lui même). J'ai été scout, soldat, et j'ai effectué en Suisse les services "pompier" et "protection civile". Et tous les instructeurs de premiers soins que j'ai eu déconseillaient le garrot.
D'un autre côté, en cas de blessés multiples et inconscients... Que chacun agissent suivant ses capacités et sa conscience A+
avatar
Rôdeur
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 103
Age : 54
Localisation : La Coruña - Espagne
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par ventilo le Mer 14 Juil 2010 - 23:20

Exit le garrot !

Par contre pour les plaies ouvertes à la formation secouriste on nous préconise le pansement compressif... d' ailleurs de plus en plus souvent fournis dans les kits pharmacies.
avatar
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 1182
Age : 42
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 01/02/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par CAILLOUX le Dim 25 Juil 2010 - 22:17

En effet, le garrot non et ...oui...

Dans le cadre du PSE 2: Premier Secours en equipe niveau 2 ( ancien Certificat aux Fonctions de Premiers Secours en Equipe, CFAPSE).
Il existe beaucoup de possibilités de pose de pansement compressif: plaie importante, hémorragie...A l'heure actuelle dans les trousses de secours de l'armée française se trouvent des pansements compressifs israélien. ( achat sur étagère depuis le conflit afghan).
Mais la vie n'est pas toujours rose, et c'est pour cela qu'il existe encore, 03 cas de pose de garrots:

Le premier et le plus évident, est un arrachement de membre (bras, jambe), il faut sans attendre poser un garrot d'urgence et marquer l'heure de la pose sur le front de la victime.

La deuxième est plus complexe et a été abordé déjà par Rôdeur, il s'apparente à de la médecine d'urgence:
Que faire si après une catastrophe ferroviaire par exemple, si en temps que secouriste, je suis en présence de 03 victimes avec un arrêt cardio-vasculaire pour la première victime, une hémorragie de l'artère fémorale de la deuxiéme victime et enfin une personne en état de choc avec une jambe cassée......?
Il faudra poser un garrot ( et oui...) à la deuxième victime, pendant que je pratiquerai une réanimation cardio-pulmonaire sur la personne n°1, sans bouger la victime n°3 (une fracture du fémur pouvant entrainer une hémorragie).

Le dernier cas est abordé souvent lors des stages de sauvetage-déblaiement (tremblement de terre par exemple).
Si je suis en présence d'une victime ayant son bras ou sa jambe écrasé par une colonne en béton, (crash injury) je pose un garrot d'attente, afin d'éviter une hémorragie, avant de dégager l'obstacle, la colonne de béton pouvant faire point de compression sur le bras. Cette manoeuvre doit se faire 'normalement' avec un médecin spécialisé en médecine de catastrophe......

Tout ne peut se faire avec un manuel, c'est pour cela,qu'un secouriste devra souvent pratiquer des soins avec du matériel de fortune ( tiens...on est pas sur un forum de survie, ici...).
Il m'est arrivé de stopper une hémorragie faite par une arme à feux, en mettant mon doigt dans la blessure....
Ou encore de stopper un pneumo-thorax (blessure au niveau du poumon, encore par arme à feux...) en posant sur la blessure.....un éthylotest......( le fameux ballon des gendarmes....). Nouvelle-Calédonie mars 2010, tribu de Wahat, Koné.

Si l'usage du garrot à été proscrit, je pense que cela est dû à des gens mal formés, qui ont trop serré, et les victimes du fait de la non irrigation de leur membre pendant un temps trop long, ont dû perdre leur bras ou jambe car non irrigué.

Cela ne tiens qu' a moi, mais avant qu'une personne ne porte plainte et que je me retrouve en état de prévarication,en cas de grosse hémorragie, je peux très bien lui poser un garrot si un pansement compréssif ne convient pas, et desserrer ce même garrot pour irrigation toutes les minutes par exemple pendant 05 secondes ( CE N'EST QU'UN EXEMPLE, ATTENTION !!!!!!!!!!!! JE NE SUIS PAS MÉDECIN ).

Bonne lecture
avatar
CAILLOUX
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 115
Age : 47
Localisation : le Monde est mon terrain de jeu.....
Date d'inscription : 08/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Temporal le Mar 24 Aoû 2010 - 6:21

J'arrive carrément après la guerre (1 mois après le dernier message). Mais bon, l'avantage du forum n'est-il pas, justement, de casser les barrières temporelles?

J'ai eu ma première formation AFPS il y a 6 ans. Là l'infirmière qui me la dispensait nous montrait comment faire les garrots en nous mettant en garde sur son utilisation.
3 ans après j'ai rejoins les Jeune Sapeurs Pompiers et, au cours de toutes mes formations de secours, on m'a toujours dis que le seul cas de garrot était lors de l'amputation d'un membre.

L'année dernière j'ai entamé une année de médecine et j'ai pu avoir une approche plus théorique.

1) Coller un garrot après une morsure (de serpent par exemple) vous permettra de mourir lorsque vous le desserrerez ! Dans le sang on a tout un tas de protéines (et de toxines après la morsure). Avec les garrots vous bloquer toute la m*rde dans votre membre, vous en faites un panaché et hop, lorsque vous le retirez, tout se déverse dans votre sang. Bye bye vos reins, bye bye votre coeur !

2) Pour le sauvetage déblaiement, c'est plus compliqué. On apprend aux secouristes à poser un garrot pour éviter que les toxines générées par le membre écrasé soient lâchées directement dans le sang. Parce-que le muscle meurt et en entrant en processus de destruction cellulaire (nécrose) il va libérer dans le sang tout un tas de cochonneries (potassium, CK, etc.). Mais le truc c'est que le seul moyen de traiter cela est l'injection de substances, etc. (chlorure de potassium et bicarbonate de soude, notamment).
Donc en fait à utiliser que lors de perte importante de sang.

3) Le garrot est vraiment complexe. Même les médecins ne sont pas d'accord entre eux. Ne serait-ce qu'entre chaque spécialiste, chacun trouve un truc sur son organe. Mais les gens n'ont pas forcément des connaissances en biochimie, etc. donc n'ont pas conscience des dommages possibles...
Donc à n'utiliser qu'en dernier recours...

PS: je ne suis pas médecin, attention !
Juste que là vous touchez un sujet qui me passionne, alliant secourisme et méthodes d'urgence !!

Temporal
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 4
Age : 26
Localisation : Région Parisienne
Date d'inscription : 24/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Danny_C le Jeu 2 Fév 2012 - 7:11

J'étais pompier volontaire pendant 29 ans. Avec les brevets de secourisme routier et réanimation. Pendant toutes ses années, je n'ai jamais utilisé un garrot, mais plutôt des pansements compressifs qui remplace le point de compression puisque nous étions occupé à d'autres victimes.
Il existe en pharmacie des kits de pansements compressifs à un pris abordable
avatar
Danny_C
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 63
Age : 65
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 01/02/2012

http://www.chalezeule.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Floridus le Jeu 16 Fév 2012 - 22:01

La raison pour laquelle le garot est interdit est
que, dumoins au début du sciècle, il pouvait entrainer la gangrène si le membre n'étais plus irrigée par le sang, il se désechait ou pourrissait
La deuxième raison est qu'un garrot mal attaché peut faire éclater le coeur du blessé s'il se détache malencontreusement, liberant une grande quantité de sang d'un seul coup dans les artères.
avatar
Floridus
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 438
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Shuggart le Sam 5 Jan 2013 - 22:56

Je déterre une relique là Laughing
L'utilisation du garrot dépend du contexte dans lequel on évolue ...
De plus on mettra un garrot quand on se trouvera dans l'impossibilité d'arrêter l'hémorragie.
Le garrot est utilisé à grande échelle dans les armées occidentales car la théorie veut que l'on soit rapidement amené dans une installation médic dans l'heure (voire qques). Il n'y a donc aucun risque pour le membre garroté.
Si on est en plein désert à des jours de toute civilisation avec une grosse hémorragie ça ne sert à rien car la "tape" théorique est de 6 h avant problème ou perte du membre. Et étant à des jours de toute civilisation ...
avatar
Shuggart
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 4
Age : 40
Localisation : BE
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Trappeur63 le Dim 20 Jan 2013 - 9:14

quand on peut utiliser le pansement compressif c'est le top, mais cela implique l'absence de corps étranger ou de fracture ouverte dans la plaie. Le gros avantage c'est qu'une fois posé on a les mains libres.

Si corps étranger, ou que le saignement continu, ou qu'on a pas de pansement compressif et qu'on ne peut pas rester à faire un point de compression manuel, alors oui pour le garot. On note l'heure de pose et on fait ce qu'on a à faire.

Dans l'armée française, on part du principe que le temps pour arriver à un bloc opératoire est relativement court, mais surtout que les priorités sont les suivantes :

- mettre le blessé à l'abris

-stoper le saignement (pose de garot)

-reprendre et utiliser son arme.

( de plus, les lésions balistiques sont souvent tout sauf propres et nettes. Il peut être difficile de poser un pansement... surtout si section de membre )
avatar
Trappeur63
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 183
Age : 34
Localisation : Loire / Auvergne / Dordogne
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par riko le Jeu 14 Mar 2013 - 21:17

Trappeur63 a écrit:

-stoper le saignement (pose de garot)

-reprendre et utiliser son arme.


A la racine du membre. Noter l'heure de la pose.

Le débat "pour ou contre" me semble futile. On ne peut qu'être pour en situation extrême. Ca sauve des vies. Faut juste savoir utiliser . c'est comme tout ca reste un outil a savoir utiliser.

_________________
Cordialement, blablabla et tout et tout. Riko

(suivant la ou je suis, je n'ai pas tout le temps les accents sur mon clavier! Desole!)
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Trappeur63 le Jeu 14 Mar 2013 - 22:19

mieux résumé que moi
avatar
Trappeur63
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 183
Age : 34
Localisation : Loire / Auvergne / Dordogne
Date d'inscription : 04/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [premiers secours] usage du garrot (pour et/ou contre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum