[Nutrition] jeûne et randonnée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Sylvestre le Sam 10 Juil 2010 - 4:42

Bonjour à tous,

Depuis quelques temps je m'intéresse à une meilleure façon de m'alimenter en randonnée en autonomie. Ici je met de côté le fait de se nourrir uniquement de se qu'on trouve (quelques exceptions > cueillette de quelques baies, juste pour le
plaisir...) Je prend pour base que j'emmène ma bouffe pour quelques jours. J'exclue l'eau que je prend ou je peux, question d'opportunités, pour ne jamais être à court.

Les stages de John m'ont donné pas mal de réponse surtout sur la nourriture à trouver sur place.

Ici je voudrais partir du principe : emport de nourriture + jeûne en alternance = moins nourriture emporté et plus d'autonomie (ça fait faire des économies de lyoph aussi).
Assurance de ce qu'on mange également  (dans certains pays ou la nourriture et peu fiable ou totalement inconnu (jungle par exemple dans mon cas).
Mon but est surtout de manger moins mais sans trop se privé d'apport énergétique même si la faim est un peu là.

J'ai découvert il y a peu de temps le fait de randonner et jeûner. Il existe même un fédération française.
le site : http://www.fffjr.com/

Je n'ai pas pousser les recherches mais il semblerait que le principe et de se nourrir que de liquide (de jus de légumes et de fruits). Il y a un côté spirituel aussi sur cette pratique, ce "concept", cette manière de marcher (détoxification, purification corps esprit et tout la bazard).

Un bonne maitrise de la technique du jeûne peut être aussi une aide précieuse pour la survie.

J'attends vos avis là dessus et vos éventuels retour d'expérience.
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par antoine le Sam 10 Juil 2010 - 5:51

Bonjour Sylvestre,

Je ne connais pas du tout le jeûne, mais j'aimerai beaucoup en faire un, plus tard.

Mais je ne suis pas sûr que ta méthode réussisse. Quand tu marche tu as besoin de calories, et si tu n'en a pas suffisamment, ça peut devenir grave.
Ceci dit, je ne m'y connais pas et ce n'est qu'un avis. Et puis s'il existe même un fédération française ...

Par contre si tu avais quelques information sur le jeûne, j'en serai ravi, merci

Un truc que je me rappelle que John.C avait écris:
Au début, prends 100% de ce que tu as besoin pour manger
Ensuite, 50% tu prend et 50% que tu cueilles dans la nature
Puis en totale autonomie, 100% qu'offre la nature.


Antoine,
avatar
antoine
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 699
Age : 23
Localisation : BREST
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par ventilo le Sam 10 Juil 2010 - 16:09

Bonjour,
Laissons de coté la spiritualité ...
Manger moins dans le cadre d'un régime d'accord mais s'affamer et prendre le risque d'étourdissement ou faire un malaise en pleine nature c'est pas trop survie je trouve...
Que tu veuilles connaitre tes limites à la faim soit, mais parler de spiritualité..
Je pense qu' on risque de dévier de l' esprit premier du forum là...

Amicalement...
avatar
ventilo
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 1182
Age : 42
Localisation : sud-ouest france , Gers (32)
Date d'inscription : 01/02/2009

http://nature-attitude.centerblog.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Mrod le Dim 11 Juil 2010 - 22:31

Bonjour,

J'ai une assez bonne expérience des jeûnes et diètes que ce soit en randonnée ou pas.

Une petite mise en garde s'impose dès le départ. Les professionnels qui organisent des "Jeûnes et Randonnée" sont qualifiés pour cela et ce n'est pas sans risque.
Contrairement à ce que vous pouvez croire, le risque le plus grand et le plus fréquent n'est pas physiologique mais psychologique. La privation de nourriture est très difficile à vivre surtout les premières fois, cela nous pousse dans nos retranchements et peux faire remonter des angoisses très profondes.

Avant toute chose il faut faire un bilan médical et vérifier que vous n'avez pas de contre-indications.

Il ne faut jamais commencer par un jeûne de longue durée. Si vous voulez vous familiariser avec je vous conseille de commencer par 24 à 36h de jeûne avec une préparation.
Tout jeûne se prépare, pour une courte durée on le préparera la veille au soir en limitant son alimentation à une soupe par exemple. De même la rupture du jeûne ne doit pas être violente, il faut se ré-alimenter progressivement durant une durée équivalente à 1/3 de la durée totale du jeûne. Durant cette période on évitera les crudités et la quantité sera elle aussi progressive.
Pendant un jeûne il faut boire beaucoup, beaucoup plus qu'en temps normal car il n'y a pas d'apports aqueux ni salins par les aliments. Privilégiez les eaux minérales gazeuses, le thé et les infusions (pas de café), des soupes diluées (50/50), les jus de fruits (dilués, 1/4 de jus pour 3/4 d'eau).
Evitez le sport et les efforts intenses. Rassurez vous vous ne serez pas épuisés au contraire, vous découvrirez des ressources cachés en vous mais ne vous épuisez pas.

Une autre méthode plus douce est la monodiète. Alimentation unique à base de riz semi complet. Allant de 24h à 5 jours pour les premières fois.
Je le fait 2 fois par an durant une semaine sans aucun soucis. Tout comme un jeûne hydratez vous d'avantage.
Ne jamais dépasser une semaine de diète ou jeûne sans suivi médical.


Pour en revenir à la randonnée en autonomie/autosuffisance.
Quand je veux partir avec peu de bouffe j'emmène uniquement de la semoule ou de la farine (250gr par jour), de l'huile et du sel. Je complète avec ce que je trouve sur place. Cela correspond à peu près au 50/50 de John.

Amicalement,
Nico
avatar
Mrod
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 253
Age : 36
Localisation : Les Cévènnes gardoises
Date d'inscription : 12/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Sylvestre le Dim 11 Juil 2010 - 22:42

Merci pour vos réponses. Je vais pouvoir préciser certains points.

Quand je parle de jeûner, je ne parle pas de ne pas manger, mais de manger différemment, moins surtout. On peut manger très énergétique sans manger beaucoup et donc ressentir la faim sans avoir réellement besoin de manger sur le plan calorifique. C'est ce que font certains sportifs avant des compétitions il me semble.
On est plus léger physiquement et l'estomac s'économise aussi (bien être physique et digestion rapide et facile = économie d'énergie).

Ce que tu dis Antoine est intéressant :
antoine a écrit:
Un truc que je me rappelle que John.C avait écris:
Au début, prends 100% de ce que tu as besoin pour manger
Ensuite, 50% tu prend et 50% que tu cueilles dans la nature
Puis en totale autonomie, 100% qu'offre la nature.

C'est bien ça, gérer le peu que l'on a emporté pour dépendre un peu de la nature mais pas exclusivement. Mais se réapprovisionner à temps pour ne pas en dépendre à 100 % de la nature.

Evidemment j'entends de jeûner quand la saison le permet, pas en hiver donc quand il nous faut 4500 calories. Il faut prendre en compte aussi que manger moins permet d'emporter moins de quoi chauffer sa nourriture (réchaud + carburant). Voir pas du tout si on mange froid. Ce que je fais beaucoup en été. Ca c'est le côté un peu MUL du truc mais ce n'est pas l'objectif ici, si ce n'est que du coup on économise en énergie dépenser aussi car le sac est plus léger.

Lors de mon dernier stage avec John, ce qui m'a beaucoup surpris c'est
le fait de ne pas ressentir la faim une fois la déshydratation arrivée.
Le corps sait que digérer déshydrate d'autant plus !

Mais peu manger sans être déshydraté ? C'est le côté "spiritualité". La faim entraine un effort mental supplémentaire.
Cela combiné à l'effort physique plus ou moins intense qui dépend de l'étape de notre itinéraire que l'on aborde, peut l'amplifier aussi.

N.B : Sans parler de l'effet chimpanzé global, le sentiment de faim et tout ce qu'il implique fait partie de cet aspect "spirituel". Mental est peut être plus clair comme mot dans ce sujet. Mais spirituel me semble plus adéquat comme terme une fois que l'on est dans la verte selon moi car une telle proximité de la nature n'est plus habituel pour l'homme, ça change aussi notre mental, même sans avoir faim ou soif ou être fatigué.

Pour en revenir au sujet : Combien de fois avons nous manger sans faim juste parce c'est l'heure et qu'il nous 3 ou 4 repas par jour ?
Moi c'est presque constamment en été ! J'insiste sur le fait de juste manger le minimum en quantité mais pas en énergie. 2 repas max et très frugale par exemple.
Donc en cas de sentiment de faiblesse on stop, on mange et bois un truc, on se repose un peu et on repart.

Je précise aussi que cette étape de jeûne dans une rando, je la conçois sur 2 ou 3 jours pas plus.

EDIT : Mrod nos messages se sont croisés. Tu as bien compris et expliqués ce que je veux abordé comme sujet ici. Merci pour les info concrètes que tu donnes, ça manque justement.
avatar
Sylvestre
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 83
Age : 36
Localisation : 94
Date d'inscription : 16/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Gil.2.O le Lun 1 Oct 2012 - 7:15

bonsoir à tous,

voici un lien vers un documentaire arte TV

Le jeûne pour se soigner

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xYzWugw7l8s#!

bon visionnage

Gil
avatar
Gil.2.O
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 11
Age : 38
Localisation : Fr.Pt
Date d'inscription : 20/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Atahualpa le Lun 1 Oct 2012 - 9:16

Merci Gil pour le lien.... c'est très intéressant! Vraiment!

avatar
Atahualpa
MEMBRE ACTIF
MEMBRE ACTIF

Nombre de messages : 639
Age : 36
Localisation : gers
Date d'inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Nexus763 le Mer 27 Fév 2013 - 8:01

Je reviens sur ce sujet car j'ai trouvé des gens qui m'ont parlé de "mono diète"
Shocked qué ?

Cela consiste à ne manger qu'un seul aliment, généralement des pommes, OU des raisins, OU du riz complet pendant trois jours; afin de nettoyer son système intérieur (foie, reins, intestins, etc...).
Pas de privation sur la quantité, juste ne manger que cela et boire de l'eau.

Je me dis que c'est une bonne alternative au jeûne, puisque c'est plus doux du coté de la privation (angoisse et irritabilité moindres), et cela n'empêche pas de faire de la randonnée, puisque les sucres apportés compenseront sur les trois jours, sans pour autant oublier le "nettoyage" intérieur du corps et de l'esprit que cela induit.

Bye.
Nexus.
avatar
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 537
Age : 29
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

http://wsrland.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par riko le Mar 9 Avr 2013 - 21:26

Salut

le plus souvent ça se fait avec un fruit oui. cure de raison et eau. Mais je ne crois pas qu'une étude scientifique sérieuse ait été faite sur cette mono diète et en a prouvé les effets positifs.

_________________
Cordialement, blablabla et tout et tout. Riko

(suivant la ou je suis, je n'ai pas tout le temps les accents sur mon clavier! Desole!)
avatar
riko
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 781
Age : 38
Localisation : France / Canada / Pérou / Népal
Date d'inscription : 26/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Floridus le Dim 28 Avr 2013 - 10:06

Je pense qu'il est dangereux de priver le corps de nutriments lors de randonnée. Les cellules, l'ADN, ont besoin d'acides aminés et de vitamines pour entretenir leur structure, quand elles n'ont pas de nutriments à long terme elles ne se renouvellent plus de manière normale, ce qui engendre le scorbut, le pellagre, le noma, l'anémie, ce sont des cas particuliers mais tous résultants à des carences alimentaires. Le corps qui ne reçoit pas de nutriment, et de plus dans des lieux sujets aux bactéries, est plus fragile et a moins de défense immunitaire. Perso je trouve que le jeûn constitue un risque inutile.
avatar
Floridus
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 438
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Nexus763 le Dim 28 Avr 2013 - 10:30

Attention Floridus, tu en parles comme si c'était tout le temps, tout les jours.
Le but du jeûne ou de la mono-diète c'est de "nettoyer" les intestins encrassés par la nourriture très riche que nous consommons.

Donc le faire une ou deux fois par an me paraît très bénéfique, comme une RAZ du système digestif. Maintenant dans le cadre d'une rando, c'est plutôt inconscient pour des raisons déjà citées.
Nexus.
avatar
Nexus763
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 537
Age : 29
Localisation : France pour l'instant
Date d'inscription : 17/12/2012

http://wsrland.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par jean luc le Mer 20 Aoû 2014 - 22:19

bonjour,

j'ai commencé à expérimenter le jeune comme technique dépurative , et d'adaptation psychologique . ensuite j'ai découvert l'ail , et les alliums en général. j'ai trouvé ça super sur une journée .


cordialement

jean-luc
avatar
jean luc
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 13
Age : 45
Localisation : 92
Date d'inscription : 17/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Mrki Medved le Jeu 21 Aoû 2014 - 6:28

Chez les animaux sauvages, le jeune est fait instinctivement lors d'une maladie, blessures ou parce que c'est la misère dans les paturages parce que les conditions climatiques l'imposent.
De fait en hiver les animaux sont à la diète dans le meilleur des cas et subissent le jeune faute de mieux. Printemps, été, automne, à chaque saisons ses plantes, sa maturité, sa raison d'etre dans le cycle, le strict nécessaire pour perpétuer la vie organique
L'homme lui fait exactement l'inverse que ce que dictent les cycles naturels.
Il se gave chaque jours au moins trois fois du nécessaire à sa vie sédentaire en aliments qui n'ont plus rien avoir avec les cycles. Son organisme qui n'a pas évolué depuis le paléo accuse le coup. Mais son intelligence sans mesure lui permet de répondre à tous les problèmes géneraient par cette mm intelligence. Sans foi, ni lois, il se fait porteur d'une foi, de lois et sciences toutes arrangées, à la mesure de son intelligence.
Misère!!!

Ceci était un plaidoyer pour les hommes et femmes vrais ou en devenir.  Wink
avatar
Mrki Medved
MEMBRE
MEMBRE

Nombre de messages : 90
Age : 44
Localisation : 69
Date d'inscription : 17/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Nutrition] jeûne et randonnée

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum